Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Règlement simplifié

Principe de Base

Chaque équipe dispose de 11 joueurs sur le terrain. La succession des phases de jeu permet autant de changement que l'on veut.

Une équipe comprend une formation d'attaque (11 joueurs), une formation de défense (11 joueurs).

L'équipe en possession de la balle, doit la faire progresser jusqu'à la zone d´en-but adverse (end zone).

L'équipe de défense doit empêcher cette progression. Les contacts entre joueurs adverses sont réglementés et tout manquement est sanctionné par une pénalité collective (perte de terrain pour l'équipe).

 

Temps de Jeu, temps mort et vidéo

Une rencontre se décompose en 4 quart-temps de 15 minutes chacun (temps effectif), avec une mi-temps de 20 minutes entre le deuxième et le troisième quart-temps. Trois temps morts par mi-temps (non cumulables) sont autorisés pour chaque équipe.

En NFL, l'arbitrage vidéo existe mais est très réglementé. Chaque équipe a deux demandes possibles dans le match. Seul le head coach peut en faire la demande en jetant un mouchoir rouge. S'il réussit ses deux "Challenges", il en a un troisième possible.
Dans les deux dernières minutes d'une mi-temps et en prolongation, seul l'arbitre peut demander une révision vidéo (booth review).

 

Déroulement du Match

Un coup de pied d'engagement (kick-off) est effectué au début des premier et troisième quart-temps à 15 yards du centre.

L´autre équipe réceptionne la balle et remonte le plus de terrain possible. A partir de là, l'équipe d'attaque doit faire avancer le ballon jusque dans la zone d'en-but adverse du terrain. Pour ce faire, elle doit, pour conserver la possession du ballon et continuer sa progression, couvrir au moins 10 yards (9,10m) en quatre tentatives (downs), soit par des passes vers l´avant (une par tentative), soit par des courses au sol. Si ce contrat est rempli, l´attaque dispose d´une nouvelle série de 4 tentatives (first down) pour parcourir à nouveau au moins 10 yards et ainsi de suite jusqu´à l´en-but.

Dans le cas où il reste encore des yards à gagner pour obtenir le first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
, l'attaque a plusieurs solutions :

  1. Il reste très peu de yards (moins de 2), la balle est loin de la zone d'en-but de l'attaque, ce qui veut dire qu'en cas échec, elle ne sera pas directement sous la menace de son adversaire. L'attaque peut décider de tenter le tout pour le tout et essayer de gagner les quelques yards restants. Ce choix est souvent fait en fin de match quand une équipe a beaucoup de retard au tableau d'affichage.
    Si elle échoue, l'équipe rend la possession à la défense à l'endroit de la dernière progression
  2. L'attaque est à distance des poteaux adverses, elle peut décider d'envoyer son botteur de précision (place kicker) pour tenter le field goalField Goal (FG)
    coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
    signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
    , la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
    et engranger 3 points. En NFL, une distance acceptable est de 50-55 yards. Les poteaux (uprights) étant à l'arrière de la zone d'en-but, le botteur frappant environ 7 yards derrière la ligne d'avantage (scrimmage), la balle est donc aux alentours de la ligne des 35 yards. En cas d'échec, la défense récupère la possession à l'endroit du botté, soit dans notre exemple, sur les 42 yards.
  3. Enfin, la dernière solution est de se dégager au moyen d'un coup de pied (punt). Le but de la manoeuvre est de repousser son adversaire le plus loin possible de sa propre zone d'en-but.
 

La Marque

Il y a 3 façons différentes d'inscrire des points en football américain.

  1. le TOUCHDOWN : il vaut 6 points. C'est l'équivalent de l'essai au rugby à la différence qu'il n'est pas nécessaire d'aplatir. On peut le complèter par un coup de pied entre les poteaux à 1 point (Extra Point) ou par un "mini" touchdownTouchdown (TD)
    c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
    qui ne vaut que 2 points (two-points conversion). La première option est la plus courante, la seconde étant bien plus compliquée.
  2. le FIELD GOAL : il vaut 3 points. C'est un coup de pied entre les poteaux tenté lors d'une phase de jeu.
  3. le SAFETY : assez rare, il vaut 2 points. C'est le fait de plaquer le porteur du ballon dans sa propre zone d'en but. Un fumbleFumble
    quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
    de l'attaque qui sortirait de la zone d'en-but (en ballon mort) donne aussi un safetySafety
    Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
    à la défense. L'équipe victime du safety dégage le ballon au moyen d'un coup de pied (balle en main) depuis ses 20 yards. Ce coup de pied est appelé FREE KICK.

Il y a en fait un autre moyen de marquer mais celui-ci est rarissime. Il s'agit du drop qui vaut trois points. Suite à la mise en jeu (snap), le joueur en retrait peut frapper le ballon avec le pied en ayant pris soin de l'avoir fait rebondir avant (comme au rugby). Si le botté passe les poteaux, son équipe marque 3 points.

 

Le Terrain

Tout d'abord, les unités : 1 yard = 91,4 cm et 1 foot/feet (pied/pieds) = 30 cm.

Le terrain

Un terrain de foot us fait exactement 120 yards de long et 53 1/3 yards ou 160 pieds de large.

Il présente à chaque extrémité une zone d'en-but (END ZONE) de 10 yards. Le champ de jeu proprement dit fait donc 100 yards et est divisé en 10 portions de 10 yards. Il y a également 2 autres types de subdivisions : des lignes transversales pour les 5-15-25-35-45 yards et 2 rangées de pointillés (HASHMARKS) qui vont de yard en yard. Ils sont placées à 70 pieds des lignes de touches (SIDELINES), dans l'axe des poteaux donc. Ils servent, en plus que d'être un repère "métrique", à replacer le ballon pour l'action suivante. Peu importe où l'action s'est achevée, la balle est toujours replacée entre ces lignes.

Le terrain est divisé en 2 parties : chaque équipe dispose de 50 yards et le comptage des yards commence à sa propre ligne d'en-but (GOAL LINE ou GLGoal Line
ligne d'en-but.
) puis on remonte de yard en yard jusqu'à la ligne médiane située à 50 yards. Nous entrons à présent dans la moitié de terrain adverse où le nombre de yards décroit de 50 à la GL. Celà paraît évident et ce système très précis de délimitation du terrain convient à merveille à l'hystérie US pour les statisques.

Les poteaux

Les poteaux ont 2 différences majeures avec ceux du rugby : ils sont morphologiquement typiques puisqu'une seule barre verticale les soutient et ils sont placés derrière la end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
et non sur la ligne d'en-but. La barre transversale (CROSSBAR) se situe à 10 pieds de haut (comme l'anneau au basket) et les 2 poteaux (UPRIGHTS ou POSTS) sont séparés par 18 pieds, 6 pouces. Ils peuvent avoir une hauteur de 90 pieds.

Les endroits clés

Contrairement au rugby, le coup d'envoi (KICKOFF) est donné depuis la ligne des 30 yards de l'équipe engageante.

Après un safetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
(placage du porteur du ballon dans sa propre end zone), l'équipe qui en est victime dégage depuis ses propres 20 yards.

Après un essai (TOUCHDOWN ou TD), la transformation, quelle soit à 1 (EXTRA POINT ou Point After TouchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
) ou à 2 points (2 points conversion), est réalisée depuis la ligne des 2 yards de l'équipe en défense.

 

L'Equipement

Le casque
Le casque

La tenue des joueurs est soumise à une réglementation très rigoureuse. Son rôle est exclusivement protecteur. Elle ne doit comporter aucun élément susceptible de blesser l'adversaire.

[Accéder à la rubrique Matériel]

 

Les Equipes

Le nombre de joueurs par équipe (remplaçants inclus) est compris entre 22 et 53. En NFL, les équipes débutent le training camp avec 82 joueurs. Après une première vague de "cuts" (sélection), il reste en 65. Enfin, un dernier choix doit permettre d'atteindre le "roster" (effectif) de 53 joueurs. Ils sont spécialisés soit en attaque, soit en défense.

Les remplacements non limités en nombre, sont autorisés entre chaque action. Un joueur expulsé par l'arbitre principal peut-être remplacé par un autre, mais ne peut en aucun cas revenir sur le terrain pour participer au jeu.

[Accéder à la rubrique Joueurs & Positions]

 

Les Arbitres

Il y a généralement 5 à 7 arbitres sur l'aire de jeu. On peut les reconnaître à leur maillot rayé noir et blanc. L'arbitre en chef (referee) a toujours une casquette blanche. Ils sont chargés de gérer le temps décompté et d'administrer le règlement en signalant les fautes par des drapeaux jaunes (flag).
Les pénalités s'expriment en perte de terrai
 

L'Attaque

Les 11 joueurs doivent être immobiles pendant une seconde avant la mise en jeu (snap). Seul un joueur de champ-arrière peut être en mouvement (motion) avant la mise en jeu, à condition que sa course soit parallèle et en retrait de la ligne de mêlée. Seuls les deux « receveurs » placés à l'extrémité de la ligne de mêlée (line of scrimmage), ou les quatre joueurs placés en retrait de cette même ligne, sont éligibles pour recevoir une passe avant.

 

La Défense

Les défenseurs peuvent se positionner où ils le souhaitent, ou être en mouvement comme bon leur semble. La seule obligation qui leur est imposée est de ne pas franchir la ligne de mèlée avant la mise en jeu du ballon par l'Attaque. Le rôle principal des défenseurs est de stopper la progression adverse, en plaquant au sol le porteur du ballon. En cas de passe avant, les défenseurs peuvent intercepter le ballon, mais n'ont pas le droit de gêner physiquement le receveur potentiel lorsque le ballon lui est envoyé. Tous les contacts sont très sévèrement contrôlés et surveillés par les arbitres.

 

Les Equipes Spéciales

En plus des équipes d'Attaque et de Défense, il existe des « Unités Spéciales », qui rentrent sur le terrain lors de phases précises (coup de pieds d'engagement, de dégagement, coup de pied au but, transformation).
Le nombre de joueurs sur le terrain est toujours de 11 par équipe.
 

Les Pénalités

Principales pénalités :
- Hors jeu : Offensif - Défensif 5 yards
(départ d'un joueur avant la mise en jeu du ballon)
- Retard de jeu 5 yards
(l'attaque met plus de 25 secondes pour mettre en jeu le ballon)
 

 Je ne vois pas de différence entre ce qu'il fait et ce qu'il est. C'est une façon artistique de jouer en ligne offensive. Il fait paraître la tâche facile.  – DeDe Muñoz à propos de son mari Anthony

En VO :  I don't see any contrast between what he does and the way he is. It's an artistic way of playing the offensive line. He makes it look easy. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !