L'équipe de la semaine : les Tigres de Nancy

(Paula San Paulo)
le 25/04/2014 à 12:44 par Olivier Rival

Lors des deux derniers week ends les Tigres de Nancy ont posé leurs griffes sur les trois championnats où ils sont engagés. Avec trois victoires clés en seniors, juniors et cadets ils sont désormais assurés de terminer premiers de leurs poules et affichent de grandes ambitions pour la fin de la saison. Le Président du club Gilles Baus fait le point avec nous.

Vous  voilà assurés de finir premiers de votre poule en senior, junior et cadet, c’était l’objectif de cette saison ou une bonne surprise?

Après une saison blanche en séniors, les Tigres avaient à cœur de revenir sur le devant de la scène. La défaite à Strasbourg à l'aller (24-12) nous a pesé dans un format ou seul le premier de chaque groupe est sur de voir les playoffs. Mais nous n'avons rien lâché, jusqu'à renverser la vapeur à la maison au match retour pour reprendre le goal average (34-14) Pour les catégories Juniors et Cadets, on savait que le travail fourni par le coaching staff allait porter ses fruits, preuve en est la présence de 3 joueurs dans les listes Equipes de France.

Comment expliquez-vous ce regain de forme des Tigres à tous niveaux?

La réorganisation des coachs à tous les niveaux. Les juniors sont intégrés à l'effectif sénior, tandis que nous avons créé un pôle Cadets Minimes de formations. Ainsi l'expérience accumulée au cours de la saison augmente plus rapidement. Nous avons aussi un esprit revanchard après une saison passée où nous sommes passé à côté de notre championnat

Quels objectifs pour les playoffs dans vos trois sections?

La victoire ! L'objectif était d'être en playoff, nous y voilà, avec la chance d'être à la maison chez les seniors. C'est un avantage non négligeable, et nous entrerons à chaque fois sur le terrain avec l'intention de remporter le match, sinon ce n'est même pas la peine d'être en playoff. Pour les jeunes, même en déplacement, nous ferons tout pour vaincre sur le terrain.

La D2 vous y pensez?

Oui, même si le parcours pour y accéder est long, les Tigres souhaitent rejoindre le cran supérieur. Cela permettrait d'attirer de nouveaux sponsors, et d'obtenir une plus grande visibilité dans notre ville et notre région qui nous aide déjà beaucoup.

Comment se porte le foot us dans le nord est? Le retard avec les autres régions se réduit d’après vous? Les Tigres se sentent ils isolés avec une concurrence locale faible?

Le seul moyen de savoir où nous en sommes dans le Nord Est est d'affronter d'autres équipes. Cela fait un bail qu'une équipe de notre poule ait réussi à battre une formation d'un autre groupe. L'année passée, Strasbourg avait passé un tour, mais face à Terville. La concurrence locale est tout sauf faible ! Derrières les incontournables Minotaures et Gueules Jaunes, le Geant de Souffel pousse pour se faire une place au soleil. Nous n'avons jamais le droit à l'erreur, et chaque rencontre est compliquée. En région, les autres formations commencent à faire parler d'elles, je pense à Metz, Epinal, Colmar, Freyming et bien d'autres. Il faut leur laisser le temps, mais si la mayonnaise prend, on pourrait avoir une poule redoutable d'ici peu.

Des événements prévus, des rendez- vous pour cette fin de saison?

Elle sera décidée par nos résultats en playoffs. En ce qui concerne nos structures, elles vont subir un lifting de choix, à savoir la pose d'un terrain synthétique tracé foot US en blanc. Il s'agit là d'un outil fort qui devrait permettre d'attaquer la saison prochaine pied au plancher. Nous organiserons aussi une journée détection qui avait ramené du monde en foot US, mais aussi chez les cheerleaders.

Déjà des nouveautés, des projets prévus pour la saison prochaine?

Là encore, tout est conditionné par nos résultats en playoffs. Nous sommes prêt financièrement et structurellement à accéder à l'étage supérieur, reste le sportif. Nous allons lancer une équipe flag en championnat national. Elle servira de passerelle entre ceux qui veulent découvrir le foot US sans les contacts dans un premier temps, mais aussi qui permettra aux blessés de reprendre la compétition dans de meilleures conditions.

Vous êtes aussi présents en universitaires, féminines, flag et cheers, faisant de vous le seul club présent dans tous les championnats, un mot sur l’actualité de ces sections?

Les cheers entament leur 5eme saison, en plein boom la saison passée avec une forte augmentation des effectifs, nous allons tenter de capitaliser dessus sur la saison prochaine

Les féminines continuent leur apprentissage, en espérant qu'un championnat voit le jour en France

Le Flag comme je vous le disais devrait intégrer le championnat national l'an prochain.

Surmontant les difficultés passées, nous avons su redresser le cap pour de nouveau être aux premières loges dans le paysage foot US du Nord Est. Nous avons maintenant les cartes en main pour faire de grandes choses, avec les joueurs, les coachs mais aussi ceux qui nous soutiennent financièrement et infra structurellement.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Il y a deux sortes de coaches, ceux qui viennent de se faire virer, et ceux qui vont se faire virer.  – Bum Phillips, coach, Houston Oilers

En VO :  There are two types of coaches: them that has just been fired and them that are going to be fired. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !