L'équipe de la semaineLes Black Panthers gardent leur titre

Stephen Yepmo porté en triomphe pas ses linemen
Stephen Yepmo porté en triomphe pas ses linemen (Guillaume Mouchet)
le 30/06/2014 à 14:27 par Olivier Rival

Malgré la pluie, un public en baisse par rapport aux dernières années, ce fut une bien belle finale Elite, peut-être la plus belle de l’histoire du Casque de Diamant. Les Black Panthers gardent leur titre mais que ce fut difficile ! Tout juste rentré de Charlety le MVP français de la saison et aussi MVP de la finale (4TDs samedi !), Stephen Yepmo nous en dit plus sur ce nouveau titre : 

- Seconde saison en Elite, second titre, second trophée de MVP, comment as-tu vécu cette saison ? Comparée à l’an passé ?

 - Comparé à l’an passé, personnellement, ce fut une saison où je me sentais plus en confiance par rapport à mon jeu, ainsi que celui de l’équipe. On savait qu’après le titre de l’an passé, on jouerait cette saison avec une cible sur le dos. C’est ce qui nous à permit de redoubler d’efforts, en jouant chaque match comme si c’était une finale.

- Cette finale est restée serrée jusqu’au bout. As-tu eu peur en fin de match ?

- C’était une finale très forte en émotions, surtout lorsqu’on  joue contre une équipe aussi soudée, capable de renverser le score à la dernière seconde. Effectivement, j’ai eu peur en fin de match, mais je suis fier d’avoir pu participer à une aussi belle finale, c’était une expérience incroyable.

-Qu’as-tu pensé de cette équipe des Molosses ?

- Les Molosses sont une équipe que j’apprécie beaucoup, avec d’excellents joueurs, notamment leur receveur Marc Bony #10, qui nous a encore offert une prestation incroyable et ainsi mes anciens coéquipiers en EDF. C’est toujours un plaisir de jouer contre eux ! Contrairement à un grand nombre de personnes, on a toujours su que c’était une équipe dangereuse à ne jamais sous-estimer et ils l’ont encore prouvé sur cette finale. Je suis vraiment fier de leur parcours cette saison, ils ont mérité leur place en finale et je suis sûr qu’ils en ressortiront encore plus fort la saison prochaine.

- Thonon nouvelle dynastie du foot us français ?

- Thonon est un club de mordu de football ! C’est vraiment un honneur de faire partie de cette famille, parce que c’est réellement ce que l’on ressent. C’est incroyable de voir autant de personnes dévouées dans une aussi petite ville pour un club. Je parle bien évidemment des bénévoles, les supporters, les partenaires, les coachs, les sections cadets, juniors, flag, l’équipe B. Toutes ces personnes qui suivent le même chemin, pour faire avancer le club et le football en France. A ce rythme je suis certain, que les Black Panthers accompliront encore de belles choses durant les années à venir.

- Tu enchaines les matchs Elite, Coupe d’Europe, équipe de France, physiquement ça va ?

- Physiquement je me suis préparé à une longue saison, quelques petites blessures mais rien de grave. Certes rien n’est facile, mais lorsqu’on aime le football, on ne peut être heureux de pouvoir enchainer tout ça.

- Qu’est ce qui te motive ?  Encore affamé pour ce final 4 de Coupe d’Europe ?

- Ce qui me motive c’est tout simplement le fait de pouvoir jouer au football, donner le meilleur de moi-même pour l’équipe, les personnes qui nous soutiennent. C’est une chance d’être là où j’en suis, pouvoir jouer ce Final 4 de Coupe d’Europe c’est la cerise sur le gâteau et on compte bien se régaler jusqu’au bout !

- Quel bilan tires-tu de l’Euro ? Des regrets sur ce fameux match contre l’Autriche ?

- Je suis très heureux d’avoir pu participer à une compétition internationale avec l’équipe de France, c’est un rêve qui s’accomplit, ce qui, à la base, m’a motivé à tenter ma chance en Elite. C’était très intéressant de devoir s’adapter à un nouveau système, avec des joueurs d’excellence. Je n’ai pas vraiment de regrets sur ce fameux match contre l’Autriche, c’était une très forte équipe de football, ensuite il y a des choses que l’on peut contrôler et d’autres pas. Maintenant on a l’a chance de pouvoir participer à la Coupe du Monde en Suède en juillet 2015, j’espère encore être de la partie pour qu’on puisse prouver qu’on est encore meilleurs.

- Avec tous ces succès tu dois être courtisé et demandé de partout… Ton avenir tu le vois toujours à Thonon l’an prochain ?

- Pour l’instant je me préoccupe pas du tout de l’an prochain, j’ai encore une saison à finir en beauté, je l’espère, avec les Black Panthers.

 

... chargement de la zone de commentaire ...

 C'est un f... de p... arrogant. C'est ce qui fait de lui un si grand joueur.  – Lawrence Taylor à propos de son coéquipier Phil Simms

En VO :  He's a cocky sumbitch. That's what makes him such a great player. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !