CFL : une 2ème semaine marquée par le retour d'Ottawa

Ottawa vs Winnipeg
Ottawa vs Winnipeg (cfl.ca)
le 07/07/2014 à 13:26 par La Rédaction

C’est jeudi dernier qu’Ottawa effectuait officiellement son retour dans la Ligue.  Bénéficiant d’un congé au cours de la première semaine d’activités, c’est à ce moment que le Rouge et Noir a brisé la glace.

La capitale fédérale a eu son club de 1876 à 1996, sous le nom de « Rough Riders ».  Par contre, une longue séquence de mauvaise administration, de propriétaires incompétents et de performances désolantes sur le terrain est venue à bout de la patience des amateurs et de cette longue tradition.

Une tentative a été faite de 2002 à 2005 sous le nom de « Renegades » pour faire revivre le football à Ottawa, mais encore une fois, la gestion laissa à désirer.

Cette fois, le groupe d’investisseurs est local et sérieux.  Il y a lieu de croire que ce sera la bonne.  Jeff Hunt est propriétaire depuis 1998 du club de hockey junior les 67’s d’Ottawa et connait bien le marché.  Par exemple, l’équipe possède deux noms, un en anglais (RedBlacks) et un en français (Rouge et Noir) pour reconnaître la dualité linguistique de la capitale.  Le logo choisi fait aussi un parallèle évident avec celui que portaient les défunts Rough Riders. 

Histoire de s’assurer que l’équipe montre un certain calibre, la ligue a aussi mis en place des règles pour le repêchage d’expansion favorables au Rouge et Noir.  Par exemple, chaque équipe ne pouvait protéger qu’un seul quart-arrière, dans le but de s’assurer que des joueurs de qualité soient disponibles.

Dans ce match disputé à Winnipeg, le Rouge et Noir a rapidement pris les devants, montrant une avance de 21-7 à la fin du premier quart.  Par contre, les Blue Bombers ne se sont pas laissés impressionner par l’équipe d’expansion et ont finalement eu le dessus, 36-28.

Nic Grigsby a inscrit trois touchés au sol pour les Bombers.  Du côté des perdants, Chevon Walker en a inscrit deux, incluant le premier de l’histoire de la nouvelle équipe.

Du côté de Montréal, les Alouettes effectuaient vendredi leur rentrée devant leurs partisans.  Ils faisaient face aux Lions de la Colombie-Britannique.  Suite à sa performance décevante de la semaine dernière à Calgary, les partisans avaient à l’œil le quart Troy Smith.  Il faut dire qu’ils ont été gâtés au fil des ans avec la présence de l’excellent Anthony Calvillo (maintenant à la retraite) derrière la ligne de mêlée.

Sans être exceptionnel, Troy Smith s’est montré plus précis, avec 17 passes complétées sur 27, pour 187 verges.  Il a également utilisé ses jambes, courant à six reprises pour 55 verges.   

Par contre, c’est vraiment la défensive qui a fait le gros du boulot.  Une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
du nouveau venu Scott Paxson s’est transformée en une latérale à Chip Cox, qui a mené au premier touché des Alouettes.  L’ailier défensif John Bowman a quant à lui réussi pas moins de quatre sacs du quart.  Notons également une interception de l’ancien des Carabins de l’Université de Montréal, Marc-Olivier Brouillette, dans une victoire de 24-9.

Comme ils l’avaient fait la semaine dernière, les Eskimos d’Edmonton ont encore fait montre de caractère en revenant de l’arrière.  Le botteur Grant Shaw a réussi deux placements au cours des deux dernières minutes, permettant aux siens d’avoir le dessus, 28-24, sur les Tiger-Cats de Hamilton.  En deux matchs, les Eskimos comptent déjà la moitié du total de victoires qu’ils ont accumulé au cours de la saison 2013 (fiche de 4-14). 

À l’inverse, avec une deuxième défaite, il s’agit d’un début de saison difficile pour Hamilton, les finalistes de l’an dernier.

Dans le dernier match, disputé samedi, nous avions droit à un duel entre les champions de 2013 (les Roughriders de la Saskatchewan) et ceux de 2012 (les Argonauts de Toronto).

Si la défensive des Roughriders s’est mise en évidence la semaine dernière, elle s’est faite taillée en pièce par le quart étoile Ricky Ray.  Il a complété pas moins de 29 de ses 37 passes, pour un taux d’efficacité impressionnant de 78%.  À lui seul Chad Owens en a capté 11, pour 159 verges et un touché.  Pointage final :  Argonauts 48, Roughriders 15.   

Les Stampeders de Calgary bénéficiaient d’une semaine de congé.

Benoit Harbec (Botté d'envoi)

... chargement de la zone de commentaire ...

 Football n'est pas un sport de contact, c'est un sport de collision. La danse est un sport de contact.  – Vince Lombardi et Duffy Daugherty

En VO :  Football isn't a contact sport, it's a collision sport. Dancing is a contact sport. 

Citation réelle proposée par Julien pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !