CM2015 - Bonne entame pour les BleusFrance 31 - 6 Brésil

Paul Durand aux commandes de l'attaque des Bleus
Paul Durand aux commandes de l'attaque des Bleus (Thomas Depaepe)
le 10/07/2015 à 20:46 par François-Noël Martin

Le coup d’envoi de la cinquième édition des Championnats du Monde de Football Américain était donné hier au Tom Benson Hall of Fame Stadium de Canton (Ohio, USA). Après la première rencontre de la compétition, et la victoire de l’Australie sur la Corée du Sud 47 à 6, c’était au tour des Français d’entrer en lice face au Brésil…

Et c’est sous la pluie que les Bleus vont disputer cette première rencontre, que les seuls représentants du continent européen vont entamer tambour battant ! Le coup de pied d’engagement donné par le kicker brésilien trouve Anthony Dablé qui remonte tout le terrain pour inscrire le premier le touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
du match grâce aux bons blocs de ses coéquipiers et battre au passage le record du plus long kick return de l’histoire de la compétition avec 102 yards parcourus . 7-0 pour la France après seulement 13 secondes de jeu !

Cette bonne entrée en matière ne va pas s’arrêter là. Pendant que la défense tricolore ne cède que peu de terrain, l’escouade offensive menée par Paul Durand (13/23, 157 yds, 2 TD) engrange les yards. En pleine confiance, les hommes de Patrick Esumé, par l’intermédiaire de leur équipe spéciale, tentent même un fakeFake
feinte. On parle de fake puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
ou fake field goal. Tactique qui consiste à feinter la défense en lui faisant croire que l'on va effectuer un punt ou un FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
. En fait on joue une action normale.
punt pour conserver la possession du ballon, avec succès ! Après un nouvel essai sur une course de Stephen Yepmo (13 courses, 106 yds, 1 TD) refusé pour un holding, le quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
français offre deux passes de touchdowns au receveur Guillaume Rioux (6 rec., 79 yds, 2 TD) qui permettent à la France de mener 21-0 à la fin du premier quart-temps.

Auteur d’un sans-faute sur les transformations au pied, Alexandre Sy aggrave la marque au début du second quart-temps en réussissant un fieldgoal de 32 yards pour porter la marque à 24-0. Le match va ensuite s’équilibrer, les deux escouades défensives prenant le dessus et neutralisant les progressions adverses.

Il faudra attendre la fin de la troisième période pour voir le Brésil dans la red zone française. La défense tricolore plie, mais ne rompt pas, et parvient à repousser les assauts brésiliens sur sa goaline. Mais les Bleus commettent de nombreuses fautes (15 flags pour 257 yards sur l’ensemble de la rencontre) qui permettent à leurs adversaires de conserver le cuir. Et au début du dernier quart-temps, c’est le quarterback Rhudson Fonseca qui trouve la faille pour inscrire le premier touchdown de sa sélection en championnat du monde (24-6).

Après un dernier échange de punts, la France va de nouveau creuser l’écart au tableau d’affichage en toute fin de rencontre grâce à son runningback Stephen Yepmo et une ultime course de 47 yards pour le touchdown (31-6).

Avec ce premier succès, l’équipe de France réalise donc une entrée parfaite dans ces championnats du monde et retrouvera dimanche l’Australie pour leur disputer une place en demi-finale du tournoi. Ensuite, les Bleus croiseront peut-être les Etats-Unis, vainqueurs en fin de journée du Mexique 30 à 6.

Les Highlights de la FFFA


GAME 1 : FRANCE vs BRESIL par ff-footballamericain

... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous jouez pour un Titre de Champion National, ce n'est pas la vie ou la mort, c'est encore plus important que ça.  – Duffy Daugherty, coach, Michigan State

En VO :  When you're playing for the National Championship, it's not a matter of life and death. It's more important than that. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !