Réactions Warriors vs Ours

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Zach Hoffman à la manoeuvre
Zach Hoffman à la manoeuvre (Eric Gutierrez)
le 14/03/2013 à 12:05 par Brice Lapeyre

Après la rencontre Warriors vs Ours, Mickaël Sabathier, Head Coach d'Avignon, Pierre Bartalan, WR des Ours et de l'équipe de France ainsi que Willy N'Kishi, DL des Ours et de l'équipe de France, ont pris le temps de nous faire partager leurs impressions sur ce choc entre deux équipes en course pour les playoffs.

FootballAmericain.com : Comment juges-tu la performance de ton équipe ? De l’intérieur comment s’est déroulé le match ?

Mickaël Sabathier : Ce fut un match difficile et très intense. Les Ours ont de gros gabarits et sont très physiques. De plus ils ont la possibilité de faire des rotations et donc d’user l’adversaire !
Nous avons jouer avec du cœur, nous n’avons jamais baissé les bras et avons été percutant sur quelques jeux offensifs aux bons moments. Les Ours nous ont posés beaucoup de difficultés en attaque, de plus avec la blessure rapide de notre centre nous avons été obligés réorganiser la ligne offensive et d’ajuster nos attaques. Nous avons profité de l’indiscipline des Ours, qui s’en ses fautes auraient pu gagner, et nous sommes resté sur de bons rails.
Le match bascule en notre faveur en fin de rencontre sur un exploit de notre QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Zach Hoffman.

FA.com : Peux-tu également nous donner des éléments sur vos objectifs en tant que promus ? Et quelles différences ressens-tu entre la D3 et la D2?

MS : Les objectifs restent les mêmes qu’en début de saison, c’est à dire se maintenir pour valider le travail accompli depuis plusieurs saisons par le club. On prend match après match, et si les résultats nous sourient et les blessures nous épargnent, pourquoi ne pas viser plus haut, et faire les playoffs. Pour ce qui est de la différence entre la D2 et la D3, cela se fait tant sur le rythme, que la préparation physique des équipes ou encore le plan tactique. En D3, les adversaires ne s’ajustent pas forcément à votre jeu, alors qu’en D2 les ajustements se font rapidement pendant le match, cela demande donc de la concentration et beaucoup de réactivité.
Mais c’est tout l’intérêt de notre sport !



FootballAmericain.com : Je pense que comme l’ensemble du Club tu reviens d’Avignon avec beaucoup de frustration ? Ce match était vraiment à votre portée ? 

Pierre Bartalan : Le retour du match contre Avignon a été très difficile. On revient en effet avec le sentiment que le match était à notre portée, et c’est justement cette réaction, cette frustration qui est positive. En effet, depuis notre montée, tous les matchs perdus ne nous affectaient pas ou très peu. Aujourd’hui, le groupe est vexé de cette défaite pour la première fois, ça illustre bien le cap psychologique qu’on a franchi, on commence à réaliser qu’on est vraiment à notre place dans cette division.

Willy N’Kishi : Oui beaucoup de frustration les Wariors sont une bonne équipe, mais ils étaient largement a notre portée, on aurait du gagner ce match facilement sans leur manquer de respect, on s’appuie sur un effectif complet, mais ils ont élevé leur niveau défensivement à partir du 2ème quart-temps, nous empêchant de marquer de nouveau. 

FA.com : Contrairement à vos précédents matchs, vous avez réussi une très bonne entame, scorant même sur le premier drive, par la suite qu’est-ce qui a fait que vous n’avez par retrouver le chemin de la End Zone ? 

PB : L’entame du match a été parfaite, on ne s’est pas posé de question, le premier drive a été propre et est arrivé au bout. Avignon s’est ensuite ajusté, on a mis du temps à le comprendre, je pense que c’est ce qui explique que l’on « calle » un peu par la suite.
Après la mi-temps, on trouve des solutions qui nous permettent d’approcher leur end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
, mais on n’arrive pas à concrétiser. C’est un souci qu’on a déjà identifié et qu’on a travaillé à l’entrainement, mais il manquait malheureusement encore quelques ajustements.

WNK : C’est vrai qu’on est une équipe qui débute mal ses premiers drives, mais sur ce match on a voulu marquer le coup en pratiquant du no huddle dès le départ. Cela a parfaitement fonctionné sur le premier drive, ensuite ils se sont bien adaptés.
On a aussi un problème de discipline dans les 30 derniers yards, c’est clairement notre point faible. En moyenne on fait de 7 a 8 fautes par match, dimanche 17, c’est trop pour pouvoir espérer l’emporter.

Willy N'Kishi
Willy N'Kishi (Eric Gutierrez)


FA.com : Personnellement es-tu satisfait de ton match ?

PB : C’est un match à oublier en ce qui me concerne, j’ai voulu jouer avec un genou et un bras mal remis. Rien de grave, mais je n’ai pas réussi à me libérer de ces douleurs, je pensais plus à ça qu’à mon match. Ensuite j’ai fait quelques fautes et des erreurs d’assignation.
Mon match de référence reste celui contre les Centurions.

WNK : Satisfait non parce qu’on a perdu, j’aurai dû mettre le QB plus sous pression même si au final on l’a bien contenu, ses stats ne sont pas mirobolantes sur ce match, mais il aurait dû être plus souvent sacké.

FA.com : Vous avez tenu tête aux Centurions, et maintenant vous êtes passé à un fil de la victoire face aux Warriors, cela doit vous conforter dans l’idée que vous êtes dans le coup ?

PB : Les centurions m’ont impressionnés de par leur rigueur, on sent qu’ils ont confiance en eux, ils restent concentrés quoiqu’il arrive, ils avancent doucement, mais surement. On y a cru une bonne partie du match, ça montre qu’on va dans le bon sens même si rien n’est encore joué.
Les Warriors ont vraiment leur place dans cette division, on est passé très près de la victoire, ils nous ont bien fait réfléchir. On est en train de prendre conscience que l’on peut rivaliser avec tout le monde. En plus notre défense est impressionnante, elle nous rassure beaucoup. J’espère qu’un déclic suivra.

WNK : On est vraiment sur la bonne voie !! l’an dernier on a joué le maintien, cette année on est dans les têtes d’affiche en D2 sud, donc oui on est sur la bonne voie. Surtout que sur un match comme celui de Nîmes, cela se joue sur des détails. Ce sont eux les favoris cette année en D2, c’est eux qui ont la pression. On est l’équipe qui leur a donné le plus de difficultés en ce début de saison, ça nous donne confiance.

FA.com : La série 3 matchs à domicile, peut vous assurer le maintien avec une nouvelle victoire face à Cannes, et éventuellement la première place en cas de victoire face à Toulon, vous pouvez abordé la fin de saison plus sereinement ?

PB : L’objectif annoncé au début de la saison est toujours d’actualité : le maintien. Il est d’autant plus vrai qu’il n’est pas encore acquis. D’un point de vue très subjectif, même si je ne crois pas être le seul, je pense à la suite et au-delà de l’objectif maintien, je n’arrive pas à m’empêcher de penser qu’« y’a moyen ! ».

WNK : On peut viser aujourd’hui la première place de notre poule ! Avec l’effectif que l’on a cette année, le maintien semble logique, on ne veut pas avoir à se battre pour ça ! Les matchs contre Toulon seront les plus importants pour la première place. En plus ça nous permettrait de rejouer contre Avignon en playoffs. Ça devrait être plutôt marrant !   

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Avignon 14
Toulouse 7
... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous jouez pour un Titre de Champion National, ce n'est pas la vie ou la mort, c'est encore plus important que ça.  – Duffy Daugherty, coach, Michigan State

En VO :  When you're playing for the National Championship, it's not a matter of life and death. It's more important than that. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !