Le choc des leaders D2 Nord pour les Gladiateurs

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Damien Brégère à la lutte
Damien Brégère à la lutte (Les Gladiateurs)
le 19/04/2015 à 21:12 par François-Noël Martin

La tribune du stade Robert Barran de la Queue-en-Brie était bien garnie ce dimanche après-midi pour le choc de cette neuvième journée du championnat de France de Division 2, le Casque d'Or. L'affiche était alléchante puisqu'elle opposait, sous un beau soleil printanier, les leaders des deux poules de la Conférence Nord : les Gladiateurs aux Léopards de Rouen.

Forts d'une série en cours de six victoires consécutives, les Gladiateurs prennent rapidement le contrôle de la rencontre : les locaux surprennent d'entrée leurs adversaires en tentant avec succès un on-side kick au coup d'envoi ! Ils ouvrent le score quelques minutes plus tard par leur receveur Damien Brégère à la réception d'une passe de son quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
américain Lyle Negron (6-0). Sur la remise en jeu suivante, le kicker caudacien manque complètement son coup de pied en marchant sur le ballon, permettant ainsi aux Léopards d'attaquer depuis les 37 yards adverses. Antoine Droissart, aux commandes de l'attaque rouennaise pour la seconde fois de la saison en remplacement du titulaire Arthur Flahaut, ne parvient pas à se connecter avec ses receveurs pour profiter de cette bonne position et les visiteurs se dégagent avec un coup de pied.

Pressés dans leurs 15 yards, les Gladiateurs vont se donner un peu d'air grâce à l'un de leurs imports, Montrel Richardson, qui réceptionne une belle passe au milieu du terrain ! L'américain sera ensuite à la conclusion du drive en captant le cuir dans la endzone en deux temps avec le contact de son vis-à-vis (12-0). Après un nouveau stop défensif, les "Glads" récupèrent rapidement la possession du ballon et Richardson poursuit son show avec une nouvelle réception pour 30 yards. L'offense caudacienne est en confiance et tente une quatrième tentative qu'elle convertit grâce à Brégère. Au début de deuxième quart-temps, c'est au tour du running-back Michaël Konaté d'entrer dans la zone d'en-but adverse sur une course de 8 yards (19-0). Les Gladiateurs vont ensuite aggraver la marque sur une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de Steeven Tresfield : le défenseur remonte le cuir sur 45 yards et ajoute 6 points au tableau d'affichage. Avec l'extra-point, le score passe à 26-0.

(Les Gladiateurs)

Malmenés depuis le début de la rencontre, les Léopards vont enfin réagir dès la série suivante : Droissart expédie une superbe longue passe à destination de son receveur allemand Corvin Heiring pour un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
d'une trentaine de yards (26-7). Mais les locaux ne vont pas lever le pied. Juste après le Two-Minutes-Warning, Negron improvise avec une course de 33 yards et est stoppé par la défense normande à deux unités de la goaline, que le quarterback franchira quelques jeux plus tard sur une nouvelle percée (33-7). Les Léopards prennent alors des risques pour réduire la marque avant la pause mais se font intercepter, par David Simoes.

Au retour des vestiaires, les Gladiateurs vont montrer quelques signes de relâchement : quelques snapsSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
manqués mettent en difficulté leur quarterback, sacké à deux reprises. Ils puntent pour la première fois du match avant que leur défense n'offre deux first downsFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
à leur adversaire sur pénalités. Mais les hommes de Saïd Iguedjtal se ressaisissent et verrouillent, limitant les Léopards à une field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snap, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
d'une trentaine de yards (33-10).

La Queue-en-Brie va ensuite reprendre sa marche en avant. Tout d'abord sur une longue passe de son quarterback Negron à 42 yards de la ligne d'en-but, qui trouve directement Pierre-Etienne Gwazda dans la end-zone pour le touchdown (39-10). Puis, c'est à nouveau Steeven Tresfield qui permet aux siens de récupérer le cuir au début du quatrième quart-temps en signant la troisième interception de l'après-midi. Brégère capitatise ensuite le pick, évitant le contact avec son défenseur après avoir réceptionné une passe courte pour ensuite entrer seul en terre promise (46-10). 

Interceptés à trois reprises dans cette rencontre, les Léopards tentent alors d'avancer au sol. Mais le Front 7 francilien veille au grain et force son adversaire à punter. Les Gladiateurs se dégageront également au pied quelques minutes plus tard sur une 4ème & 25 mais gardent la possession du cuir grâce à un facemask flagué contre les Normands. L'Américain Negron régale alors le public avec une nouvelle course depuis le milieu du terrain jusqu'aux 5 yards adverses. Il lancera sa cinquième passe de touchdown pour son compatriote Richardson à quelques secondes du coup de sifflet final. La conversion à 2 points est réussie et les Gladiateurs s'imposent 54 à 10 face à des Léopards en manque de solutions pour les bousculer.

Cette septième victoire de la saison permet aux Gladiateurs de conserver leur première place du groupe B Nord, avec toujours une longueur d'avance sur les Caïmans du Mans, vainqueurs la veille des Météores de Fontenay-sous-Bois. Pour les Léopards, cette défaite est sans conséquence puisqu'ils restent en tête de l'autre poule de cette Conférence avec deux victoires d'avance sur leurs dauphins.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
La Queue-en-Brie 12 21 6 15 54
Rouen 0 7 3 0 10
... chargement de la zone de commentaire ...

 Hier, j'étais un quarterback noir qui se trouvait être un bon quaterback. Aujourd'hui, je suis un bon quarterback qui se trouve être noir.  – Doug Williams, QB des Redskins, le lendemain de sa victoire lors du Super Bowl XXII.

En VO :  Yesterday, I was a black quarterback who happens to be good. Today, I'm a good quarterback who happens to be black. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !