Chronique #2 - Nos français d’Amérique

Les Français de McGill University
Les Français de McGill University (Earl Zuckerman, McGill University)
le 15/09/2017 à 07:17 par Florian Thiery

Vous l’aurez compris, écrire toute les semaines autour des performances de la trentaine de français (!!!) jouant en Amérique du Nord n’est pas chose aisée, c’est pourquoi j’ai décidé de scinder mes chroniques en deux parties : l’américaine et la canadienne.

Petit raté de ma part pour le démarrage de la saison universitaire canadienne pour nos joueurs engagés dans les conférences RSEQ (localisée au Québec), AUS (située sur la côte Atlantique) et OUA (en Ontario).

Ils sont 24 joueurs recensés jouer en universitaire au Canada. En majorité, ils évoluent au Québec et principalement à McGill où ils sont 7 !

Parlons du plus gros contingent d’entre eux en s’attardant sur les Redmen de McGill où un petit évènement a eu lieu en début de saison puisque Rémi Bertellin (WR) est devenu un des 5 capitaines de l’équipe.
McGill présente une fiche équilibrée (1-1), après une lourde défaite à domicile 50-14 contre le champion national 2016, l’université de Laval, les Redmen ont bien réagi ce we en gagnant de justesse 18-16 contre Sherbrooke. Nos joueurs se sont particulièrement distingués : en attaque Rémi Bertellin (6 réceptions pour 112 yards et les 2 seuls TD de son équipe contre le Rouge & Or puis 5 réceptions pour un gain de 62 yards contre le Vert & Or), le RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Anthony Deschamps (17 courses pour 57 yards sur les deux rencontres, meilleur RB de l’équipe mais un peu orphelin de Khandar).
En défense, seul Alexandre Ghaly avec 2 plaquages (assist) a joué, Paolo Sargeni (DB), Faiz Yacoubou (LB), Maxime Rouyer (LB) n’ont pas encore été alignés en match. Benjamin Plu (WR), qui a quitté les Caïmans à l’intersaison est revenu à McGill mais est absent du roster.
Prochain match à domicile contre les Stingers de Concordia (1-1) dans ce « rivalry game » entre universités anglophones à Montréal.

Avec 5 joueurs français dans son effectif (les DB Jérémy Mogni, Paul Veritas, les LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Freeman Maitrel, Chris Mikola et le WR Etienne Talanga), Concordia (1-1) est la seconde équipe la mieux pourvue en frenchies !
Les Stingers ont repris très vite la compétition avec un premier match dès le 25 août et une défaite contre Montréal (19-37), puis une courte victoire 23-22 contre Sherbrooke. A Concordia, même le coaching staff connait bien la France puisque son coordinateur offensif Matt Connell y a joué au poste de QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
aux Iron Mask en 2009.
Parmi nos joueurs expatriés, peu ont eu l’occasion de jouer, on a juste pu apercevoir Freeman Maitrel contre Sherbrooke (1 plaquage).

4 joueurs français évoluent cette saison aux Carabins de l’université de Montréal (2-0) qui eux aussi ont débuté leur saison fin août en l’emportant successivement contre Concordia, puis à l’extérieur contre Laval (21-16) le we dernier.
On retiendra que le 1er TD des Carabins de la saison 2017/2018 a été marqué par le WR Kevin Kaya contre les Stingers (4 réceptions pour 49 yards, 1 TD), lui qui avait montré de belles choses la saison passée. Contre Laval, il réédite un très bon match en étant le second WR de son équipe avec 8 ballons catchés et un gain de 92 yards.
Le RB Asnnel Robo, le WR Liam Ward et le K Benjamin Lies n’ont pas participé à ces matchs. Prochain match pour Montréal à l’extérieur contre Sherbrooke (0-2).

Direction le sud-est du Québec à Sherbrooke où le Vert & Or a très mal débuté sa saison avec 3 défaites d’affilée en autant de matchs : contre Laval, Concordia et McGill.
Deux français y évoluent : le LB Julien Le Ghehennec (ancien joueur du Vieux Montréal et habitant au Canada depuis une quinzaine d’années) et le DB Tristan Chaplet (Chicoutimi). Julien s’est déchiré les ligaments du coude dans le match contre Concordia et semble être out saison. Il avait jusqu’à présent réalisé 1 plaquage assist dans le premier match de la saison contre Laval. Tristan, pur produit de la formation francilienne (car passé par le CER d’Eaubonne puis l’ECFA) n’a pas encore été aligné en match.

Un seul français au Rouge & Or de Laval (2-1) avec le LB Carl Achy qui débute sa seconde année universitaire. Démarrage un peu poussif du champion 2016 malgré deux larges victoires contre Sherbrooke et McGill, puis une défaite contre Montréal au Telus Stadium.
L’ex-Spartiates et Filons est crédité d’1 plaquage solo et 4 plaquages (assist) en deux matchs. Il n’a pas participé à la défaite de son équipe contre les Carabins.
Dans le coaching staff figurent aussi deux anciens joueurs de l’équipe de France : Guillaume Rioux (préparateur physique et coach WR) et Cédric Cotar (coach LB) qui les a rejoints cet été.

Changement de conférence pour l’université de Bishop’s (0-2) avec la conférence AUS (Atlantic University Sport). Evoluant habituellement dans la conférence RSEQ, les Gaiters ont annoncé en décembre 2016 qu’ils la quittaient pour rejoindre la conférence Atlantique située à l’est.
Pour les 3 français (les DB Arnaud Dandin, Maeric Achiepi et le TE Jérôme Valbon) qui font partie du roster de Bishop’s, l’histoire se répète avec deux défaites d’affilée contre les équipes d’Acadia et Saint Mary’s (chère à l’ancien QB des Fighters de Croissy s/Seine Chris Flynn). La saison précédente, les Gaiters affichaient déjà un bilan négatif avec 1 victoire pour 8 défaites.
Sur le plan comptable, les 2 DB franciliens Dandin et Achiepi sont de vraies machines à plaquer avec respectivement 22 plaquages (meilleur défenseur de l’équipe avec 15 solos, 7 assists et 1 interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
) et 17 plaquages (11 solos, 7 assists). L’ex-Corsaires, Valbon a participé au dernier match sans statistique. Pas de traces dans le roster pour le DB Ibel Ahidazan pourtant signé par les Gaiters. A noter qu’un membre du coaching staff connait bien la France puisque le coordinateur offensif, Pat Boies a été Head Coach aux Iron Mask en 2005.
Prochain match pour Bishop’s à domicile contre Mount Allison (1-1).

Pour finir, dernière conférence à l’honneur : la conférence Ontario University Athletics où évolue le Kicker Loïc Legendre (passé par Chicoutimi et les Spartiates) à l’université d’Ottawa (3-0). Carton plein pour les Gees Gees avec trois victoires qui les placent dans le trio de tête de leur conférence. Loïc n’a pas été aligné depuis le début.
Le dernier français évoluant dans cette conférence est le DB Sacha Memran (Blue Stars) présent dans le roster de l’université de Wilfried-Laurier (2-0) mais qui n’a pas participé aux deux premiers matchs de son équipe.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Ils vous donnent une Cadillac une année, la suivante ils vous donnent l'essence pour quitter la ville.  – Woody Hayes, coach, Ohio State

En VO :  They give you a Cadillac one year, and the next year they give you the gas to get you out of town. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !