Alan Castro : "Je suis très heureux de revenir au jeu cette année"QB des Météores de Fontenay sous bois

Les Météores
Les Météores
le 18/03/2014 à 00:00 par Thomas Depaepe

Le début de championnat Elite a été éprouvant pour les Météores de Fontenay avec une défaite séche face aux Black Panthers puis une attaque improductive face à Pessac. Il était évident que la greffe Douglas Fryer n'avait pas pris en attaque... dés lors Jean-Philippe Dinglor a logiquement changé son fusil d'épaule et changé d'Import au poste de QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
. C'est donc maintenant Alan Castro qui va prendre les snapsSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
du côté du promu. Ce jeune joueur venu de Virginie, passé par les Cardinals de Louisville (NCAA DivI FBS), nous livre ses toutes premières impressions sur la France et son nouveau club.

 

Pour commencer, pouvez-vous nous retracer votre parcours footballistique ?

J’ai joué 4 ans en NCAA pour deux équipes différentes : d’abord pour l’université de Louisville puis ensuite à Charleston Southern University. La saison 2012 a été ma dernière saison en NCAA et je n’ai pas joué l’an dernier donc je suis très heureux de revenir au jeu cette année.

 

Pourquoi avoir fait le choix de venir jouer en Europe ?

J’ai fait ce choix pour continuer à jouer au football, pour pouvoir voyager, vivre de nouvelles expériences et rencontrer des personnes d’autres cultures… et jusqu’à présent je suis content car j’ai été très bien accueilli par les Météores.

 

Quel est votre sentiment par rapport au club que vous venez de rejoindre ?

Il y a environ une semaine j’ai eu les premiers contacts avec les Météores, et je suis arrivé vendredi et j’ai joué dès le lendemain de mon arrivée donc c’est très court  et un peu fou… mais j’aime vraiment l’ambiance que j’ai trouvé, j’aime l’investissement de mes partenaires, le travail des coachs et grâce à l’accueil de tout le monde je me sens bien ici.  

 

Pour votre premier match en France l’équipe a perdu. Quel bilan dressez-vous sur ce match ?

Je suis évidemment déçu car je voulais gagner ce match, mais je suis sûr que nous allons mettre à profit la semaine qui vient pour nous roder en attaque ; je vais beaucoup travailler avec les receveurs pour que nous soyons tous sur la même longueur d’onde et je suis certain que nous ferons mieux pour la prochaine journée de championnat.

 

Vous vous définiriez comme un QB qui aime lancer ? ou plutôt un « dual threat » ?

J’aime beaucoup lancer le cuir et comme nous avons une bonne escouade de receveurs je suis confiant sur le fait de pouvoir contribuer à la mise en place d’un jeu très aérien du côté des Météores.

 

Quelles sont vos premières impressions sur la vie en France ?

J’aime beaucoup ! j’ai fait un master d’histoire à l’université donc j’apprécie énormément de pouvoir venir en France et de pouvoir admirer toute cette culture, tous ces monuments. Je sais que je vis maintenant dans l’une des plus belles villes du monde donc cela me plait énormément. Je n’aurais jamais pensé pouvoir vivre à Paris donc c’est presque un rêve car pour mon premier séjour hors des USA je vis à Paris et en plus je joue au football.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'irais jamais vers quelqu'un pour le blesser délibérément à moins que ça ne soit, vous savez, important… comme un match de championnat ou quelque chose comme ça.  – Dick Butkus, ancien linebacker des Chicago Bears (1960/70)

En VO :  I wouldn't ever set out to hurt anyone deliberately unless it was, you know, important… like a league game or something. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !