Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

L'équipe de la semaine : les Hurricanes de Montpellier

Les Hurricanes de Montpellier
Les Hurricanes de Montpellier (JoRamon Pix)
le 21/05/2015 à 22:24 par Olivier Rival

Ce ne fut pas une surprise, mais le score fut impressionnant. Les Hurricanes en s’imposant 62-0 à Bordeaux contre les Lions ont démontré qu’ils étaient les grands favoris pour rejoindre le Casque d’Or l’an prochain dans le Sud. Dario Viallet le charismatique QB-Coach-Président du club nous en dit plus sur la belle saison des Montpelliérains :

Est que tu t’attendais à un tel score ?

Non pas du tout. En fait l’avantage d’avoir une équipe jeune comme la nôtre (21 ans de moyenne d’age) c’est qu’on fait pas trop de plans. On y va avec l’intention de marquer sur chaque drive et de prendre aucun point. Après on voit ce qu’il se passe. Contre les Lions on a très bien démarré et visiblement ils n’étaient pas dedans. Et puis jouer sur un synthétique est un vrai plus pour une équipe rapide comme la nôtre.

L’an passé vous aviez échoué de peu pour la montée, qu'est ce qui a changé cette année qui te rend confiant pour la suite ?

En fait on est à 90% identique à l’an dernier. Je pense que la vraie différence est que le noyau de notre équipe (qui sont des joueurs nés en 1995 ou 1994) a pris un an de maturité, s’est renforcé musculairement (la plupart sont dans notre pôle et s’entrainent 5 fois par semaine) et est donc plus performant. Et nous serons donc encore meilleurs l’an prochain.

La montée c’était l’objectif de début de saison ?

Au début oui, mais après le match contre les Servals (match nul 14-14 alors qu’on mène 14-0 à 3 minutes de la fin) on s’est remis en question, car une équipe qui vise la montée, comme nous, n’a pas le droit de laisser filer une victoire comme ça. A partir de là on a joué les matchs sans plus penser à la D2.

Rejouer QB c’était le plan? Comment ça s’est passe de ce côté ?

Oui c’était déjà prévu l’an dernier, puis Gianni m’a fait une proposition que je ne pouvais pas refuser, donc on l’a fait venir et je suis passé WR. Je pense qu’en QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
j’apporte quelque chose que je ne peux pas apporter en WR, c’est la vision du coach. Nous jouons un jeu très ouvert que je n’ai pas encore vu chez d’autres équipes. Le fait d’être coach/joueur est en fait un énorme avantage. Je me vois encore continuer quelques années, mais des renforts en OL seraient les bienvenus et faciliteraient mes lundis matins …

Quelles ambitions pour les saisons à venir pour le club ?

Mes premières années de Président se sont concentrées sur le coaching des cadets et des juniors, puis ensuite sur le pôle de formation et la formation des coachs et maintenant les catégories satellites que sont le flag, le cheerleading et l’équipe féminine. Cette année est un véritable succès car ces 3 catégories ont fait leur meilleure saison (grâce pour les filles à l’entente avec Aix). Les ambitions pour les saisons à venir seront axées sur l’équipe senior et les échanges internationaux de nos jeunes.

Des événements des projets ?

En tant que président j’ai toujours des projets, c’est ça qui rend le job intéressant. Niveau évènement, nos jeunes rencontrent une sélection catalane le samedi 30 mai à 13h si vous êtes dans le coin n’hésitez pas !!

... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous jouez pour un Titre de Champion National, ce n'est pas la vie ou la mort, c'est encore plus important que ça.  – Duffy Daugherty, coach, Michigan State

En VO :  When you're playing for the National Championship, it's not a matter of life and death. It's more important than that. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !