L'équipe de la semaine : le Minotaure de StrasbourgInterview du coach québécois Patrick Papineau

Patrick Papineau donne ses consignes
Patrick Papineau donne ses consignes
le 15/10/2013 à 16:39 par Olivier Rival

La saison de Casque d’Argent commençait avec un choc dans le Nord Est avec le déplacement du Minotaure de Strasbourg à Terville. Les deux qualifiés des playoffs de l’an passé s’affrontaient et ce sont les Alsaciens qui se sont imposés en Lorraine. Une victoire 23-8 qui fait du Minotaure le grand favori de la poule. Patrick Papineau le coach québécois du club a bien voulu nous en dire plus :

Comment s’est passé ce match ?

Disons que c’était mal engagé. Vendredi j’ai appris que l’on allait devoir se passer de nos deux porteurs de ballons retenus par leurs obligations professionnelles. Et on en perd un troisième dès le début du match. J’ai donc dû donner le ballon à un « ancien » qui n’avait pu faire qu’un entrainement cette saison et qui était prévu au poste de linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
. Il s’en est très bien tiré et on s’est adapté. La ligne d’attaque a parfaitement tenu le choc et on a joué plus à la passe que prévu initialement. C’est un peu notre philosophie de jeu de toute façon : Savoir s’adapter aux circonstances. Les Gueules Jaunes frappent fort, ils sont physiques et pour les battre il a fallu jouer plus technique, lire le jeu, être intelligent. Ca a fonctionné.

Avec cette victoire vous voilà favoris de la poule. L’an passé vous aviez passé un tour de playoffs, quel est l’objectif cette saison ?

Finir premiers de la poule est déjà le premier objectif. Ensuite on va essayer de s’améliorer au fur et à mesure de la saison. La saison de D3 est très longue, peut-être la plus longue du foot américain dans le Monde ! Ca nous donne au moins le temps de travailler. Il va falloir garder intacte la motivation de l’équipe avec une très longue trêve de fin novembre à début mars liée à la perte d’une équipe dans notre poule (NDLR : Les Patriotes) mais si ça se passe bien j’espère qu’on aura une belle équipe en fin de saison. On a beaucoup de monde aux entrainements, d’excellents joueurs. A terme il y a je crois ce qu’il faut dans ce club pour jouer un jour en D2. Sans joueurs import c’est sans doute difficile de monter rapidement mais on veut construire pour durer.

Que penses-tu amener au Minotaure ?

Ma philosophie de jeu est de faire confiance aux joueurs, ne pas les considérer comme de simples « fantassins », faire qu’ils « tombent en amour » pour ce sport et qu’ils le jouent de manière intelligente. Je leur donne les clés pour réussir mais il ne faut pas qu’ils aient peur de faire des erreurs, de prendre des décisions sur la ligne, lorsque le jeu se met en place… Je ne veux pas qu’ils soient de simples exécutants du cahier de jeu. C’est cela que j’espère amener au club.

Tu coaches aussi les juniors, quels objectifs te donnes tu avec cette équipe cette saison ?

Bien sûr on va essayer de gagner le plus de matchs possibles. On joue pour gagner. Mais je veux leur faire aimer ce sport, leur donner des bases qui leur permettent d’apporter dans quelques années un plus à l’équipe sénior. C’est pour ça que j’utiliserai un système proche de celui utilisé chez les séniors. On a une quarantaine de jeunes des minimes aux juniors et je suis impressionné par leur motivation et leur talent. On a d’excellents jeunes joueurs notamment chez les DBs et au poste de QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
.

L’an dernier tu as entrainé l’équipe voisine du Géant de « Souffel », qu’est-ce qui a fait que tu es aujourd’hui au Minotaure ?

Le Géant est un bon petit club et après ce passage chez eux, le Minotaure m’a fait une proposition. Le projet du Minotaure est intéressant, il y a un grand potentiel dans ce club. Quand je suis arrivé à Strasbourg l’an dernier j’ai vraiment beaucoup apprécié la ville. J’y ai un travail maintenant et j’ai aussi une copine alsacienne qui est d’ailleurs aussi arbitre régionale de foot US. J’avais des possibilités pour peut être allé dans des clubs de D2 mais rester ici à Strasbourg me permet de m’installer dans la durée. Je ne suis pas dépendant à 100% du football et j’espère pouvoir aider à construire ce club sur le long terme. Pour un coach rien de mieux que de voir des juniors que l’on a formé intégrer la « grande » équipe. Récolter les fruits de son travail.

Tu as été coach-joueur (aux Centaures) , tu es maintenant coach pour une nouvelle saison en France, avec maintenant plusieurs saisons de recul comment vois-tu le foot us français et son évolution ?

Je suis impressionné de voir comme en sept ans le football français a progressé. Que ce soit au niveau du jeu qu’au niveau de l’état d’esprit . Ca bouge, il y a du monde, d’excellents joueurs qui arrivent avec déjà de vrais connaissances du football. Je trouve ça très motivant de participer au développement de ce sport en France. Ici à Strasbourg on le ressent vraiment. La présence proche de l’Allemagne amène aussi quelque chose. Si on arrive à avoir un club en D2 d’ici quelques saisons on aura de quoi faire de belles choses dans la région pour ce sport.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Montrez moi un perdant méritant, et je vous montrerez un perdant.  – Vince Lombardi

En VO :  Show me a good loser, and I'll show you a loser. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !