D-Fense ! D-Fense ! D-Fense !

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

background
background
le 14/01/2009 à 00:00 par Thomas Depaepe
Mise à jour du 25/10/2010 à 18:12

La finale de conférence AFC se jouera entre deux équipes qui se connaissent parfaitement (car membre de l’AFC Nord) et qui ont toutes les deux bâties leur succès sur une défense de fer. En effet, ce match opposera la meilleure défense de la saison (Pittsburgh) à sa dauphine (Baltimore). En clair, il va y avoir du muscle!

Le troisième match de la saison

Cette saison, les deux équipes se sont déjà rencontrées à deux reprises ; et les deux fois, Pittsburgh a gagné. Le score combiné des deux matches est de 36 à 29 pour les Steelers. En clair, ce fut deux matchs très accrochés ou la différence fût tenue.

Concernant les 2 rencontres de saison régulière, une statistique disponible sur NFL.com est extrêmement intéressante concernant la manière dont les deux équipes ont joué leurs first downsFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
:
Le quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rookie Joe Flacco a appelé une course 35 fois (avec 3,5 yards de gain moyen) pour seulement 16 passes (avec une perte moyenne de 0,4 yards). A l’inverse, Ben Roethlisberger a lancé 24 passes (7 yards de moyenne) et transmis le cuir a son coureur 24 fois (pour 3,1 yards de gain). Rappelons que sur le premier match Willie Parker était à l’infirmerie et sur le second il était très diminué et n’a porté le ballon qu’à 14 reprises.

Stratégiquement, la conclusion est assez nette pour les Steelers : Dick LeBeau doit appeler des blitzBlitz
tactique défensive où les défenseurs sont chargés d'aller sacker le QB ou de plaquer le running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
le plus tôt possible afin d'infliger une perte de terrain à l'attaque. Mais il y a un risque : la défense doit être rapide car sinon elle s'expose à une passe longue.
pour arrêter les courses sur les premières tentatives ; sinon, les Ravens vont prendre le contrôle du terrain.

A l’inverse, les Ravens doivent essayer de surprendre les Steelers en lançant (comme ils l’ont fait contre les Titans) à quelques reprises des passes longues sur des premières tentatives. Cette stratégie aérienne longue sera surtout utile en première période pour obliger les linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
des Steelers à participer à la couverture.
Défensivement, la mission des hommes de Ray Lewis sera plus difficile, car les jeux appelés par Bruce Arians sont plus imprévisibles : Willie Parker verra surement souvent le cuir, mais Hines Ward aussi. Dès lors il leur faudra être certainement plus attentistes quitte à laisser Parker prendre un peu de champ

Le match des étoiles

Sur le terrain, on aura quelques joueurs qui sont actuellement les meilleurs à leur poste.
Il y aura tout d’abord le duel a distance Ed Reed/Troy Polamalu s’annonce de toute beauté.
Il y aura aussi, deux extraordinaires lignes de linebacker : côté Steelers il y a le New Steel Curtains James Harrison / LaMarr Woodley / James Farrior / Larry Foote, et en face le solide trio Bart Scott / Ray Lewis / Terrell Suggs. Que du beau monde je vous dis ! Même si Suggs semble incertain à cause d’une blessure qui l’empêche d’être à 100%.

Face à eux, il va falloir en vouloir pour prendre des yards. D’autant plus que les joueurs autour de ces stars ne sont pas de simples figurants : courir contre Haloti Ngata ou Casey Hampton est pour le moins difficile.
A ce petit jeu, les coureurs vont avoir une grosse journée, et les receveurs devront être particulièrement attentif afin de déjouer les couvertures multiples ; possibles gagnants face à ces lignes hyper-musclées : les tight ends et le jeu de mi-distance. Et à ce petit jeu, Heath Miller ou Spaeth me semble disposer d’un petit avantage sur Todd Heap.

Avantage physique : Steelers

A cause d’un ouragan, Baltimore reste sur 17 matchs d’affilés sans une seule semaine de repos. En plus, trois des quatre derniers matchs de Flacco et des siens ont été disputé a l’extérieur. Cet enchainement de match n’a pas permis à plusieurs défenseurs de panser leurs bobos et dès lors l’équipe qui se présentera contre Pittsburgh comportera plusieurs joueurs diminués.

A l’inverse, les Steelers ont apparu bien reposé contre San Diego et disposent d’un effectif en bonne santé. De plus ils jouent à la maison ce qui constitue, malgré les résultats de la dernière journée, un avantage en termes de récupération et de sérénité de l’effectif.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Pittsburgh 6 7 3 7 0 23
Baltimore 0 7 0 7 0 14
... chargement de la zone de commentaire ...

 Rod Woodson a prouvé que le Président Thomas Jefferson avait tort lorsqu'il a dit que tous les hommes sont nés egaux.  – Steve Sabol (président de NFL Film)

En VO :  Rod Woodson proved Thomas Jefferson wrong when he said that all men are created equal. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !