Les Chargers loupent la marcheLes Chargers éliminés par Kansas City

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Justin Houston a fait souffrir Rivers et les Chargers !
Justin Houston a fait souffrir Rivers et les Chargers ! (John Rieger, USA Today)
le 28/12/2014 à 23:55 par Grégory Richard

Contraints de s'imposer à Kansas City, pour décrocher leur ticket en playoffs, les San Diego Chargers ont buté sur leur rival de division (19-7), laissant la place aux Baltimore Ravens pour les joutes du mois de janvier.

 

Fin de série pour Philip Rivers ! Auteur de huit victoires en autant de rencontres lors des dernières semaines de saison régulière, l'ancien quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
de NC State a dû subir son premier revers fin décembre, face à Kansas City (19-7). Une série mise à mal par l'escouade défensive des Chiefs, menée de main de maître par son artificier en chef, Justin Houston. Auteur de quatre sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, et d'un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
forcé, le meilleur sackeur de la Ligue aura fait vivre un cauchemar à la ligne offensive californienne, notamment après la sortie de D.J. Fluker sur blessure.

 

Avant cette rencontre, San Diego avait pourtant une opportunité en or d'atteindre les playoffs pour la deuxième année consécutive, après leur qualification acquise en 2013, face à ces mêmes Chiefs, sur un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
à la dernière minute. La blessure d'Alex Smith avait également redistribué les cartes, avec la titularisation de son backup, Chase Daniel. De quoi se prémunir contre une attaque aérienne déjà bien peu inspirée depuis le début de la saison: en atteste le zéro pointé des receveurs en terme de touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
inscrits en 2014.

 

Dwayne Bowe tente pourtant de se montrer au cours de la première période. D'abord sur cette réception de 12 yards qui, après la belle course de DeAnthony Thomas, permet aux locaux d'ouvrir le score sur un field goal de Santos, de 43 yards (3-0). Bowe, à nouveau, est bien trouvé dans la red zone adverse, en début de deuxième quart-temps. Malheureusement pour lui, il commet un fumble, à quelques centimètres de la ligne. Heureusement pour les hommes d'Andy Reid, Travis Kelce a suivi et récupère le cuir dans la end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
des Chargers. La malédiction des receveurs n'a pas raison de la bonne marche des Chiefs (10-0).

 

Pas de quoi décourager les hommes de Mike McCoy, dans leur quête de postseason. Philip Rivers se connecte avec Eddie Royal, pour une passe de 44 yards, et une position goal lineGoal Line
ligne d'en-but.
, que concrétise Branden Oliver quelques secondes plus tard (10-7). Mais cet éclair offensif sera bien mince pour faire espérer une escouade des Chargers malmenée par le pass rush adverse. Sept sacks au total pour la défense du Missouri, qui enregistre en plus une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
avant la pause, grâce à Kurt Coleman. L'Arrowhead Stadium jubile, tout en voyant son équipe prendre peu à peu ses distances grâce à deux nouveaux coups de pied de Santos. 16-7 à la pause.

 

Au retour des vestiaires, les Chargers ont bien l'occasion de recoller avec une position intéressante en red zone, mais le touchdown à la réception d'Eddie Royal est annulé, après une révision vidéo, pour une passe jugée incomplète. Dans la foulée, Royal puis Gates sont gênés au moment de capter le cuir dans l'en-but adverse. Turnover on downs. Même phénomène quelques minutes plus tard, avec ce draw fantaisiste sur une 4e que Branden Oliver ne parvient pas à convertir. La défense de KC a fait le boulot et permet à Santos de donner un peu plus d'ampleur à la prestation d'ensemble (19-7).

 

Toutefois, avec les victoires de Baltimore et de Houston, Kansas City n'arrivera pas à imiter sa performance de l'année passée, en atteignant les playoffs. Mais les hommes d'Andy Reid se consoleront sûrement en faisant tomber le rival de division. Et en bouclant une nouvelle saison avec une fiche positive (9-7). La même que celle de leur victime du jour ...

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Kansas City 3 13 3 0 0 19
Los Angeles 0 7 0 0 0 7
... chargement de la zone de commentaire ...

 Nous ne pouvons pas courir. Nous ne pouvons pas passer. Nous ne pouvons pas stopper la course. Nous ne pouvons pas stopper la passe. Nous ne pouvons pas botter. En dehors de ça, nous ne sommes juste pas une très bonne équipe de football en ce moment.  – Bruce Coslett, ancien joueur des Jets de New York

En VO :  We can't run. We can't pass. We can't stop the run. We can't stop the pass. We can't kick. Other than that, we're just not a very good football team right now. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !