La foudre s'est abattue sur les Seahawks

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Un Antonio Gates monstrueux
Un Antonio Gates monstrueux (Donald Miralle, ABc 10 News)
le 15/09/2014 à 20:33 par Safi Mbarki

Alors qu'à San Diego la température culmunait à 48 degrés celcius, le tonnerre s'est abattu sur les hommes de Pete Carroll. Beaucoup de monde croyaient que ce serait un match facile pour les champions en titre. Mais ces derniers se sont faits surprendre par une équipe des Chargers en forme !

Le 1er quart-temps n'était pas surprenant, une défense des Seahawks intraitable qui laisse juste Nick Novack (Kicker des Chargers) inscrire un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de 50 yards. En attaque, Percy Harvin incrit sur une magnifique Jets Sweep un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de 51 yards, même si ce dernier aurait eu un pied dehors. Ce 1er quart-temps est assez prévisible, une bonne défense de la part du champion du titre et une attaque qui fait le travail. Mais c'est à partir du second quart-temps que les choses se gâtent.

Après un long drive, Phillipe Rivers va trouver sa cible favorite, le Tight End Antonio Gates et va inscrire son premier touchdown du match sur une passe de 8 yards. A force de miser sur Russel Wilson, l'offense va avoir du mal à avancer à cause d'une bonne défense des hommes de Mike McCoy. Les Chargers vont récupérer la balle et Nick Novack va inscrire son second Field Goal cette fois de 43 yards, son équipe mène 13 à 7.

Après ce coup de pied, Percy Harvin va tenter de retourner le Kick Off mais va perdre le ballon et il sera récupéré sur la ligne des 20 de Seattle par San Diego ! Antonio Gates va inscrire un second touchdown à la passe de 8 yards une nouvelle fois. L'écart est de 17 points en faveur des Chargers (20-7). Mais après un long drive, Russel Wilson va trouver Robert Turbin pour un touchdown à la passe de 3 yards, pour réduire l'écart (20-14).

Le 3ème quart-temps sera plus équilibré et les deux équipes vont réussir à inscrire un touchdown : Phillipe Rivers pour les Chargers va trouver pour la 3ème fois Antonio Gates sur une passe de 21 yards (à noter la grosse faute personelle de Bruce Irvin qui a permis ce touché). Et pour les Seahawks, Marshawn Lynch va marquer son seul touchdown du match sur une passe de 14 yards de la part de Russel Wilson.

Le 4ème quart temps sera beaucoup plus défensif. Les puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
vont se cumuler et aucune des attaques ne va avancer. On peut noter la blessure de Ryan Matthews en fin de période. Dans leurs propres 10 yards, les Seahawks ont tenté une 4ème tentative qui ne réussira pas. A 1 minute 51 du match sans aucun temps mort, cette erreur fut fatale. Les Chargers ont joué le temps et ils inscrivent un Field Goal de 28 yards de la part de Nick Novack à 1 minute 30 de la fin. Victoire de San Diego 30 à 21.

Des erreurs en attaque et en défense ont couté chères au champion en titre. Les Chargers ont en surpris plus d'un en reportant ce match. De plus on peut noter la performance du vétéran Antonio Gates (96 yards et 3 touchdowns pour 7 réceptions). Cela prouve-t-il que les Seahawks misent trop sur Russel Wilson ? Ou bien que San Diego est meilleur que jamais ?

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Los Angeles 3 17 7 3 0 30
Seattle 7 7 7 0 0 21
... chargement de la zone de commentaire ...

 Les perdants d'hier sont les gagnants de demain.  – Terrell Owens

En VO :  Yesterday's loser was determined to become tomorrow's winner. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !