Les Lions gagnent chez les New York Jets

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

A New York, la défense des Lions s'est illustrée
A New York, la défense des Lions s'est illustrée
le 01/10/2014 à 08:37 par Safi Mbarki

Les Jets qui étaient à 1 victoire pour 2 défaites, ont affronté les Lions qui étaient à 2 victoires pour 1 défaite. Un match qui s'annonçait difficile pour les Lions, en raison de la blessure de leur receveur star Calvin Johnson.
Dans le 1er quart-temps, les deux équipes ont su driver, notament les Jets qui sont arrivés au niveau de la red zone. Mais aucune des deux équipes n'ont pu mettre un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
. Les Jets ont ouvert la marque avec un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de Nick Folk de 27 yards et Alex Henery en a mis un de 51 yards.
Dans le 2ème quart-temps, la défense des Lions va faire le travail et empêcher les Jets d'avancer. Au contraire, malgré une bonne défense au sol, les DB des Jets sont suspects et contre une équipe comme les Lions, cela ne pardonne pas. Ils réussissent à inscrire 2 touchdowns, le 1er est une passe de Matthew Stafford de 51 yards pour Jeremy Ross, la seconde est sur une réception d'Eric Ebron de 16 yards. Le score a la mi-temps est de 17-3 en faveur de Detroit.
Le 3ème quart-temps sera plus en faveur des Jets. La défense a su se réveiller et mettre beaucoup de pressions sur Stafford. Tandis que l'attaque inscrit enfin le premier touchdown sur une passe de Geno Smith pour Eric Decker de 11 yards. Le score est de 17-10 pour les Lions.

Lors du premier jeu du 4ème quart-temps, Stafford marque un touchdown à la course d'1 yard. Cela sera de plus en plus dur pour les équipes d'avancer. Mais Chris Johnson donne espoir aux Jets en marquant un super touchdown de 35 yards à la course. Mais les Green & White ne réussiront pas à arrêter les Lions qui vont poser le genou au sol pour remporter le match. Le score final est de 24-17 pour Detroit (3-1). Les New Yorkais chutent à 1-3.
Ce match est assez positif pour les Lions. Alors que beaucoup pensaient qu'ils rencontreraient des difficultés sans Megatron, l'attaque a su bien rouler. Matthew Stafford a terminé avec 24/34, 293 yards et 2 touchdowns et Golden Tate avec 8 réceptions pour 116 yards. Le seul bémol en attaque serait la ligne offensive qui a encaissé 4 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
et on a vu le 1er choix de la draft souvent était sous pression. La défense a été fidèle à elle-même, pour le moment elle est la meilleure défense de la ligue en terme de yards encaissés. Les Lions ont toutes leurs chancse de remporter leur match face aux Bills la semaine prochaine.

Les Jets ont toujours des soucis en attaque. Celle au sol est plutôt bonne (seconde de la NFL derrière celle des Cowboys) mais l'aérienne, avec un Geno très moyen, peine toujours. D'ailleurs sa place de starter n'est plus assurée. Elle arrive bien à avancer mais ne concrétise pas. Elle est une des pires équipes de la NFL en terme de points marqués avec notamment le plus petit taux de conversion de TD dans la red zone.
Mais le changement cette fois, c'est au niveau de la défense. Si le Front 7 des Jets est excellent (Stafford sous pression et sacké à 4 reprises), la défense aérienne est poreuse depuis 3 semaines (environ 300 yards par match) et n'a toujours pas gobé le moindre lancer adverse ! Les Jets doivent se remettre en question sachant que la semaine prochaine ils affrontent la foudroyante équipe des Chargers et dans deux semaines les Broncos de Denver.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New York 3 0 7 7 0 17
Detroit 3 14 0 7 0 24
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'irais jamais vers quelqu'un pour le blesser délibérément à moins que ça ne soit, vous savez, important… comme un match de championnat ou quelque chose comme ça.  – Dick Butkus, ancien linebacker des Chicago Bears (1960/70)

En VO :  I wouldn't ever set out to hurt anyone deliberately unless it was, you know, important… like a league game or something. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !