Les Jets font tomber les PatriotsNew York Jets 26 – 20 New England Patriots

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Le touchdown de la victoire pour Eric Decker
Le touchdown de la victoire pour Eric Decker (Jeff Zelavansky , Getty Images)
le 28/12/2015 à 12:30 par Rémy Lecomte

En plus d’être un match entre deux rivaux historiques, cette opposition entre les Jets et les Patriots avaient des implications dans la conférence américaine. Les Jets se devaient de l’emporter pour garder leur sort entre leur main. Les Patriots pouvaient s’assurer la première place de l’AFC avec une victoire.

Les Patriots décimés par les blessures, sont privés McCourty, Chung, Freeny, Amendola ou encore Edelman pour cette rencontre.

Les Jets prennent les choses en main

L’entame du match semble tourner en faveur des locaux. Cependant la domination des Jets ne leur donne qu’un petit field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
d’avance à la fin d’un premier quart temps à sens unique. Tom Brady ne trouve pas la faille face à une défense bien rodée. C’est donc sans surprise que les Jets inscrivent le premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la soirée peu avant la pause. Ryan Fitzpatrick trouve Brandon Marshall et permet aux hommes de Bowles de mener 10 – 3 à la pause.

Une deuxième mi-temps indécise

Les Jets continuent leur petit bonhomme de chemin dans une rencontre qu’ils semblent gérer grâce à une bonne défense, un jeu de course efficace et un Brandon Marshall trop fort pour Logan Ryan ce soir. Darrelle Revis intercepte Brady sur le premier drive de la deuxième mi-temps. Et Fitzpatrick en profite pour envoyer son deuxième touchdown du jour vers l’inévitable Brandon Marshall qui roule Duron Harmon dans la farine sur cette passe. 17 – 3.

La défense à la rescousse

Les Patriots, au pied du mur, ne répondent que par un timide field goal. Mais alors que l’attaque est restée muette, la défense relance la franchise du Massachusetts avec un deuxième touchdown en deux semaines. Cette fois c’est Jabaal Sheard qui force le fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
sur le quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
des Jets. Jamie Collins le recouvre et inscrit un touchdown qui relance le match.

Les Jets reprennent sept points d’avance grâce à un nouveau field goal. Alors que les défenses se rendent coup pour coup, Tom Brady se réveille à quelques minutes du terme. Les Patriots convertissent une quatrième tentative grâce à Rob Gronkowski. Et à deux minutes la fin, Brady trouve James White qui inscrit son sixième touchdown de la saison. 20 – 20 : overtime !

Overtime

Les Patriots gagnent le toss mais laissent la première chance aux Jets. Belichick ayant confiance en sa défense. Mais ce choix ne s’est pas avéré payant. Au moyen de quelques gros jeux, les Jets remontent rapidement le terrain et ponctuent un joli drive avec un touchdown victorieux de Decker. Les Jets l’emportent donc 26 – 20.

En bref

Les Jets l’emportent face à un rival mais surtout restent plus que jamais dans la course aux playoffs. Fitzpatrick termine la rencontre avec 296 yards, 3 touchdowns et un fumble. Brady rend une fiche de 231 yards pour un touchdown et une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. Mais l’homme de cette rencontre reste Marshall qui cumule pas moins de 8 réceptions pour 115 et deux touchdowns.

Si les Patriots l’emportent face aux Dolphins dimanche prochain, ils s’assurent de jouer à domicile durant les playoffs. Les Jets devront l’emporter face aux Bills pour se qualifier. La véritable mauvaise affaire est réalisée par… les Steelers qui risquent bien de louper les playoffs alors qu’ils semblaient être l’équipe en forme dans cette conférence.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New York 3 7 7 3 6 26
New England 0 3 10 7 0 20
... chargement de la zone de commentaire ...

 Un coach qui a du succès est un coach qui est toujours sous contrat.  – Ben Schwartzwalder, coach, Syracuse

En VO :  A successful coach is one who is still coaching. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !