Les Patriots gardent la tête de l’AFC EastNew England Patriots 30 – 23 New York Jets

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Brady a mené les Patriots à la victoire face aux Jets
Brady a mené les Patriots à la victoire face aux Jets (Steven Senne, AP)
le 25/10/2015 à 23:06 par Rémy Lecomte

L’opposition entre ces deux rivaux était attendue et elle a tenu toutes ses promesses. Comme on pouvait s’y attendre, nous avons eu droit à un match riche en suspense et en intensité entre deux équipes qui jouaient la tête de l’AFC East en cette fin d’après-midi.

Les New York Jets entament la rencontre avec un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
mais la défense sauve la mise et limite les New England Patriots à un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
. La suite est plus intéressante pour les hommes de Bowles, ils enchainent les bons jeux et se retrouve rapidement en tête grâce à un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de Jeremy Kerley, c’est alors 10 – 3 pour les visiteurs qui compensent la méforme de Chris Ivory en maltraitant la secondary des Patriots.

La réponse de Tom Brady ne se fait tout de même pas attendre, après une course de 10 yards (oui vous ne rêvez pas) il ajoute un touchdown d’un yard à la course à sa collection, le seizième de sa carrière. Les Patriots reprennent la tête avant la pause : 13 – 10.

Où est la course ?

À la mi-temps les joueurs ayant parcouru le plus de yards à la course sont : Ryan Fitzpatrick et Tom Brady ! Pour les Patriots qui arrosent à la passe, ce n’est qu’une demi-surprise, mais pour les Jets et Chris Ivory, c’est une déception.

En plus de ne pas pouvoir s’appuyer sur un jeu de course, Brady doit en plus subir les nombreux drops de ses receveurs, ce qui fait bien les affaires du rival New Yorkais. Brandon LaFell fait d’ailleurs un retour remarqué avec quatre ou cinq drops très évitables.

Une deuxième mi-temps à rebondissements

Au retour des vestiaires, les Patriots creusent légèrement l’écart grâce à un nouveau field goal, mais les Jets restent au contact et réagissent. Alors qu’Ivory retrouve un peu ses sensations, les Jets reprennent la tête grâce à une passe de Fitzpatrick vers son running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
oublié par la défense. Un drop de Brandon Marshall en endzone oblige les Jets à prendre les 3 points. Ils creusent cependant l'écart : 20 - 16. 

Le réveil tardif des Patriots

C’est alors que la machine des Patriots se met en marche. L’un des moments clés de ce match est incontestablement cette conversion en troisième tentative et… 17 yards. C’est d’ailleurs durant ce même drive que les Patriots reprendront la tête du match pour ne plus la perdre. Danny Amendola, en grande forme, est à la réception et permet aux fans locaux de respirer un peu. C’est alors que Gronk vient soigner ses statistiques, sur un drive rondement mené, les Patriots tuent le chrono et se permettent même d’ajouter un touchdown au marquoir. 1 minute 13 à jouer, c’est 30 à 20 et l’affaire est entendue. Le field goal de Nick Folk et l’onside kick réussi ne permettront pas aux Jets de revenir. Score final : 30 – 23.

Les Patriots confortent leur place de leader de l’AFC East et reste invaincus. Les Jets quant à eux, conservent la deuxième place et n’ont sans doute pas dit leur dernier mot.

On retiendra que les hommes de Belichick ont totalement abandonné le jeu de course (54 passes tentées par Brady et un total de 5 courses pour Blount et White) et on soulignera un solide match du front seven qui aura sauvé la mise d’une secondary peu convaincante.

Les Jets peuvent peut-être regretter une mauvaise gestion des temps morts en fin de match. Mais c’est sans doute le manque d'efficacité à la course qui a coûté cher à la franchise de New York. Ivory, qui dominait la NFL en yards parcourus, termine la rencontre avec à peine 41 yards en 17 portées.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 3 10 3 14 0 30
New York 3 7 7 6 0 23
... chargement de la zone de commentaire ...

 Le football n'est qu'un jeu, ce qui compte c'est ce qui vous pousse à jouer. Vous vous retrouvez seul contre votre adversaire et vous devez être meilleur que lui ; c'est ce que j'aime dans le jeu !  – Ernie Davis, joueur des Browns de Cleveland, décédé à 23 ans

Citation réelle proposée par Alistair. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !