Les Packers à l'expérienceIls s'imposent 35-18 face aux Redskins

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Rodgers en action
Rodgers en action (Nick Wass, AP)
le 11/01/2016 à 01:30 par Thomas Savoja

Les Packers de Green Bay se déplaçaient au Fedex Field pour affronter les Redskins de Washington dans cette dernière rencontre du Wild Card Week-end. C'est la première fois que les deux équipes se rencontrent en Playoff depuis 1972. Les Redskins a la recherche de leur première victoire depuis 2005 en post-saison font donc face à des Packers habitués de ces matchs au couperet qui ont enregistrés pas moins de 8 victoires dans ces Wild Card games.

Les Packers débutent en attaque mais doivent rapidement rendre le cuir. Le vent souffle en se début de rencontre et il perturbe les attaques. Du coup les Redskins ne font pas mieux. Sur la possession suivante de Green-Bay, Aaron Rodgers acculé sur sa ligne des 3 yards est sacké dans la end-zone par Preston Smith pour un SafetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
. Washington mène donc 2-0 et récupère la possession.

Voici les Redskins rapidement dans la "Red Zone". Kirk Cousins trouve alors facilement son WR DeSean Jackson pour une passe de 14 yards mais la défense du Pack allait ensuite faire le métier en limitant l'attaque des Redskins à un Field Goal de 25 yards (5-0 Redskins).

L'attaque des Packers ne tourne pas rond à l'image des dernières rencontres. Rodgers est à 1/7 en ce début de rencontre ! Heureusement la défense répond présent à l'image du duo Clay Matthews et Julius Peppers qui mettent la pression sur le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
de Washington et permettent au Pack de récupérer le ballon. Mais l'attaque ne trouve toujours pas le moindre rythme au contraire de celle des skins qui avance inexorablement.

Et voilà que Cousins trouve le très remuant Jordan Reed dans la end-zone pour le premier TD du match (11-0 Redskins). Nous sommes désormais dans le second quart-temps. James Jones capte une passe de plus de 20 yards qui permet aux Packers de respirer un peu. Quelques jeux plus tard les voici dans les 20 yards adverses et Aaron Rodgers qui a mis en place son attaque accélérée tout le long du drive trouver Randall Cobb pour le TD (11-7 Redskins).

Les Redskins réagissent rapidement avec une course de 25 yards de Chris Thompson mais Kirk Cousins est sacké par Mike Neal sur l'action suivante et commet un fumble récupéré par la défense du Pack. Revoilà donc l'attaque de Green Bay en position favorable mais le jeu de course est toujours inexistant et ils doivent du coup se contenter d'un field goal de 43 yards signé Mason Crosby. Les Packers solides défensivement récupèrent une dernière possession avec un peu plus de 2 minutes à jouer. Une belle réception de Davante Adams met les Packers dans la zone rouge. Et sur l'action suivante c'est le même Adams qui réceptionne un caviar de Rodgers pour donner l'avantage au Pack 17-11 juste avant la pause.

Le match reprend avec les Redskins en attaque qui réussissent une importante 4ème et 1 yard pour se retrouver en position favorable sur la ligne des 8 yards adverse. C'est alors Kirk Cousins en personne qui allait inscrire un nouveau TD sur une course de 3 yards dans l'axe imparable (18-17 Redskins). Sur la possession suivante des Packers, Davante Adams se blesse au genou puis Randall Cobb est utilisé comme RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
avant que John Kuhn ne soit arrêté sur une 3ème et 1. Eddie Lacy convertie alors la 4ème tentative avant de réussir une superbe course de 30 yards. C'est James Starks qui termine ensuite le travail sur une course de 4 yards (Packers 24-18). Les Redskins doivent punter sur la possession suivante.

L'attaque des Packers est désormais montée en température en cette fin de 3ème quart-temps. Randall Cobb est encore utilisé comme coureur et c'est James Jones qui réalise encore une réception décisive. les Packers décident alors de jouer au sol et ils mangent le chrono avec cette possession d'avance. James Starks réalise notamment une série de grosses courses et c'est Eddie Lacy qui marque le TD qui donne à Green Bay un avantage substantiel de 2 TD après une conversion réussie à deux points.

Clay Matthews sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
ensuite Kirk Cousins qui est à deux doigts de se faire intercepter sur l'action suivante. La balle est de nouveau aux Packers et il reste 8 minutes à jouer. Ils ont marqué lors de leur 5 dernières possessions ce qui est une première cette saison. Mais Randall Cobb est arrêté et la série s’arrête donc ici. Kirk Cousins est sacké par Nick Perry sur une 4ème et 10 et les Packers récupèrent le cuir. Ils passeront un Field GoalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
qui leur donne un avantage de 35 à 18.

Chose incroyable les 4 équipes qui se déplaçaient ont gagné ce week-end ! Il fallait donc croire Aaron Rodgers lorsqu'il affirmait que l'attaque des Packers allait se reprendre dans les match décisifs décisifs. Pas sur que ce soit tout de même suffisant pour battre les Cardinals la semaine prochaine dans l'Arizona. Les Redskins quand à eux auront fait une belle saison mais leur défense est trop tendre pour le haut niveau. Rodgers fini avec 21/36 210 Yards et 2 TD, James Jones signant 7 réceptions pour 81 yards.

 

 

 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Washington 5 6 7 0 0 18
Green Bay 0 17 7 11 0 35
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je suis peut-être débile mais je ne suis pas stupide.  – Terry Bradshaw

En VO :  I may be dumb, but I'm not stupid. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !