Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Boswell envoie les Steelers en finale de conférencePittsburgh Steelers 18 – 16 Kansas City Chiefs

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Les Steelers peuvent dire merci à Boswell et à son 6/6
Les Steelers peuvent dire merci à Boswell et à son 6/6 (Dilip Vishwanat, Getty Images)
le 16/01/2017 à 09:39 par Rémy Lecomte

Suite à un changement d’horaire dû à la météo capricieuse de Kansas City, les Pittsburgh Steelers et les Kansas City Chiefs se sont affrontés cette nuit dans un match indécis de bout en bout. Les trois B de Pittsburg accueillent un nouveau membre, Boswell ! Le kicker s’offre un record et a permis aux siens de venir à bout des Chiefs qui n’ont pas démérité. Retour sur ce duel serré mais décevant offensivement. 

Un premier quart prometteur

Le premier drive des Steelers est assez convaincant, ils progressent grâce à un Le'Veon Bell toujours efficace et un Ben Roethlisberger qui ne tremble pas face à la pression. Mais la défense des Chiefs se réveille en redzone et bloque l'attaque adverse à quelques yards de la endzone. C'est donc Chris Boswell qui ouvre le bal, 3 - 0 pour les Steelers. Une histoire qui se répétera quelques fois durant ce match. 

La force offensive des Chiefs a souvent été remise en question, mais Travis Kelce et Tyreek Hill restent des cibles de choix pour Alex Smith dès le premier drive. Et c'est finalement Albert Wilson qui profite d'une passe de Smith pour offrir aux spectateurs le premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la soirée. Les Chiefs prennent la tête. 

Sur le drive suivant, les Steelers se contentent d'une réception de 52 yards d'Antonio Brown qui se débarrasse du pauvre Justin Houston impuissant face au receveur de Pittsburgh. Une fois de plus, la défense locale arrête les hommes de Tomlin et Boswell double la mise pour les Steelers, 7 - 6 à la fin du premier quart ! 

Back-to-back interceptions

Bien aidés par Bell, les Steelers progressent une nouvelle fois en territoire ennemi. Mais incapable de trouver la endzone, ils se rabattent sur leur kicker pour reprendre la tête.

Sur le drive qui suit, Bud Dupree, très en jambe dernièrement, gène Smith sur une passe et Ryan Shazier en profite pour l'intercepter. Pittsburgh entame donc le drive dans la partie de terrain des Chiefs. Mais Big Ben n'en profite pas. Que du contraire. Il cherche son receveur favori en endzone mais sa passe est déviée et le vétéran Eric Berry ne se fait pas prier pour l'intercepter. Les défenses ne fléchissent pas !

La foire aux field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
continue

Qui d'autre que Boswell pour inscrire les derniers points de cette mi-temps ? Après un drive une nouvelle fois animé par le running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
des Steelers, Boswell ne tremble pas sur son quatrième field goal du jour. Juste avant la pause, Charcandrick West subit un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
mais aucun point ne sera marqué suite à ce turnover qui ne changera rien. 

La deuxième mi-temps commence comme elle s'est terminée, avec un field goal de Pittsburgh suite à un drive qui avait commencé avec la plus longue course du jour pour Bell : 38 yards. 

Après une belle passe de Smith vers Jeremy Maclin pour 20 yards, c'est au tour de Cairo Santos de s'illustrer et d'inscrire son seul field goal du jour ! Les Chiefs reviennent à cinq points des visiteurs à la fin du troisième quart.

Un record pour Boswell 

L'histoire se répète, un nouveau drive prometteur pour les Steelers se casse les dents en redzone et Boswell en profite pour battre un record en playoffs. Il inscrit son sixième field goal en six tentatives. Mais le match n'est pas fini et les Chiefs se réveillent après plus de deux quart temps offensivement pauvres. Alex Smith prend les choses en main et mène un drive de plus de six minutes. Après deux conversions en quatrième tentative, les Chiefs s'offre un touchdown de Spencer Ware

Le tournant du match

La conversion à deux points pourrait ramener les équipes à égalité. Smith trouve Demetrius Harris en endzone mais les arbitres pénalisent Eric Fisher pour un holding. Pénalité de 10 yards qui ne fait pas les affaires des locaux. Smith cherche Maclin en endzone mais la passe n'est pas complétée, les Steelers survivent et se qualifient pour la finale de l'AFC. Score final : 18 - 16.

No touchdown, no problem

Les Steelers l'emportent sans inscrire le moindre touchdown. Les Chiefs ont trouvé à deux reprises le chemin de la endzone mais ça n'aura pas suffit. Grosse déception pour les hommes d'Andy Reid qui semblaient en mesure de battre ces Steelers. 

Les stats 

Boswell est sans aucun doute l'homme du match, mais soulignons également la grosse performance de Bell qui termine avec 170 yards en 30 portées. Big Ben n'a pas réalisé sa meilleure performance. Il termine avec une fiche de 20/31, 224 yards, 0 touchdown et une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. Le genre de statistique qui permet rarement de l'emporter à ce stade de la compétition. Antonio Brown termine la rencontre avec 6 réceptions pour 108 yards. En face, Smith termine avec 20/34, 172 yards, un touchdown et une interception. Andy Reid n'a pas suffisamment utilisé ses running backs, c'est sans doute ce qui a coûté la victoire aux siens. Ware termine la rencontre avec 8 portées pour 35 yards. 

En bref

En développant son running game, les Chiefs auraient pu prétendre à la victoire finale. Ils ont trop vite abandonné ce jeu qui était pourtant leur point fort cette année. La saison s'arrête là pour eux. Les Steelers iront quant à eux défier les Patriots à Foxborough dimanche prochain ! Un match qui s'annonce explosif entre deux attaques et deux quarterbacks que l'on ne présente plus. 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Kansas City 7 0 3 6 0 16
Pittsburgh 6 6 3 3 0 18
... chargement de la zone de commentaire ...

 Montrez moi un perdant méritant, et je vous montrerez un perdant.  – Vince Lombardi

En VO :  Show me a good loser, and I'll show you a loser. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !