Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Les Raiders au bout du suspens !Avalanche de points au Superdome : Saints 34 – 35 Raiders

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Crabtree assome les Saints à 47 secondes de la fin
Crabtree assome les Saints à 47 secondes de la fin (Bill Feig, AP Photo)
le 12/09/2016 à 00:01 par Rémy Lecomte

Une lutte offensive de haut vol était attendue pour cette première de la saison entre les New Orleans Saints et les Oakland Raiders, les équipes n'ont pas déçu ! En cette première semaine, les fans de NFL ont déjà eu la chance d’assister à quelques matchs indécis jusqu’aux dernières secondes. Saints et Raiders nous ont servi l’un des plus beaux scénarios du soir ! Menés une bonne partie du match, les hommes de Jack Del Rio n’ont jamais baissé les bras et ont rendu coup pour coup aux locaux.

Des attaques inarrêtables

Les Saints semblaient gérer leur sujet après des débuts hésitants. D'abord mené 10 - 3, les locaux inversent la tendance et inscrivent trois touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
consécutivement. À 24 - 10 on imagine mal les hommes de Sean Payton craquer. Et pourtant... C'est au prix d'un dernier quart de très bonne facture que les Raiders ont été arracher un succès d'ores et déjà important. 

Motivé par son nouveau contrat, Drew Brees a sorti une toute grande performance qui n’a pas suffit pour ramener la victoire. Le quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
de New Orleans termine la rencontre avec une fiche qui laisse rêveur : 423 yards pour 4 touchdowns. On retiendra par ailleurs un touchdown de … 98 yards suite à une passe de Brees vers Brandin Cooks. Malgré cette énorme réception, Cooks termine derrière les 172 yards totalisés par Willie Snead
, intenable ce soir !

Mais les hommes en noir ont su répondre à ces assauts, emmenés par un Derek Carr qui termine la rencontre avec un touchdown, le plus important sans aucun doute, et plus de 300 yards. Amari Cooper n’a pas déçu avec ses 137 yards. Et les 3 touchdowns à la course prouve bien que les Raiders peuvent maintenant s’appuyer sur des runnings backs efficaces. Et que dire de Jalen Richard qui pose une rose de 75 yards sur l’une de ses trois courses du soir.

Un drive décisif et maîtrisé

Le match s’est joué dans les dernières minutes, et la jeune attaque des Raiders n’a pas tremblé dans les moments décisifs. Contrairement à la défense des Saints qui a subi deux pénalités cruciales dans le money time. Les Raiders récupèrent la possession, menés 34 à 27, 6 minutes à jouer dans le dernier quart. Juste le temps pour eux de remonter le terrain malgré quelques frayeurs. Le tournant du match étant sans doute cette passe interférence de Robertson en quatrième tentative et 5. Et ce, quelques minutes après un holding en troisième tentative et 4 yards qui offre un first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
gratuit aux visiteurs. Carr ne se fait pas prier et en profite pour trouver Seth Roberts qui inscrit un touchdown à moins d’une minute du terme. Del Rio prend la décision de jouer la victoire plutôt que d’assurer l'overtime. Un choix gagnant, Carr trouve Michael Crabtree  qui donne la victoire aux siens sur cette conversion à deux points !

Un match spectaculaire et indécis, 69 points inscrits, des attaques prolifiques,… On en redemande ! Les Saints entament donc la saison avec une défaite devant leurs supporters. Ils devront réagir et resserrer les boulons en défense face aux Giants la semaine prochaine. La Raiders Nation en attendait beaucoup cette saison, les joueurs n’ont pas flanché malgré les attentes et l’opposition ! Une victoire qui lance de bien belle manière leur saison. Ils tenteront de confirmer face aux Falcons la semaine prochaine.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New Orleans 3 14 7 10 0 34
Oakland 10 0 3 22 0 35
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je suis peut-être débile mais je ne suis pas stupide.  – Terry Bradshaw

En VO :  I may be dumb, but I'm not stupid. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !