Brady l’emporte pour sa première à San FranciscoSan Francisco 49ers 17 – 30 New England Patriots

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Brady et Mitchell assurent le succès des Patriots
Brady et Mitchell assurent le succès des Patriots (Marcio Jose Sanchez, AP)
le 21/11/2016 à 18:01 par Rémy Lecomte

Ce match entre les 49ers et les Patriots avait un parfum tout particulier pour Tom Brady. En 17 ans de carrière, c’est la première fois qu’il se déplaçait à San Francisco pour y affronter les 49ers, l’équipe dont il était fan durant son enfance, lui qui a grandi à quelques kilomètres de là.

Un match sans véritable suspense

Sur le terrain, le match n’a pas été des plus passionnants. Un spectacle mitigé a été proposé aux fans présents au Levi’s Stadium. Les Patriots semblent moins dominant depuis quelques semaines, c’est à se demander si Jamie Collins n’était pas nécessaire au bon fonctionnement défensif des hommes de Bill Belichick.

Mais la faiblesse de l’adversaire a permis aux Pats de l’emporter assez facilement. Ils se sont appuyés sur un Tom Brady efficace et un LeGarrette Blount qui a su garder une certaine régularité tout au long de la rencontre, une fois de plus cette saison.

Gostkowski encore à la faute

Les Patriots entament les hostilités avec un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de Julian Edelman qui a profité de la précision de son quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
pour aller chercher son deuxième touchdown de l’année. Mais comme de nombreux kickers cette semaine, Stephen Gostkowski loupe l’extra point. Après un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de Phil Dawson, Brady balance son deuxième touchdown du jour vers James White.

Réaction des 49ers qui ne baissent pas les bras, Colin Kaepernick profite notamment de sa vitesse pour avancer dans le camp des visiteurs. Avant de trouver Vance McDonald pour un touchdown qui ramène les locaux à trois points. Le score à la pause est de 13 à 10 en faveur des Patriots.

Un quatrième quart animé

Rien à se mettre sous la dent pour durant le troisième quart temps. Il faudra donc attendre le quatrième avant de voir Brady terminer le travail. Il entame justement ce dernier quart avec un touchdown vers Danny Amendola. Le quarterback évite de peu le sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
sur cette action. Et il réitère cet exploit quelques minutes plus, il esquive un sack et trouve le très remuant Malcolm Mitchell qui inscrit son premier touchdown. Le rookie receveur a reçu plus de temps de jeu suite à l’absence de Chris Hogan (et de Gronkowski). Finalement, c’est Gostkowski qui inscrira ensuite les trois derniers points de son équipe. C’est 30 à 10, il reste quelques minutes à jouer.

Mais San Francisco refuse d’abandonner. Kaep trouve, au prix d’une passe très risquée, Chris Harper en troisième tentative en 10. Ce qui offre un first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
aux locaux qui en profitent quelques plays plus tard : Le quarterback des Niners trouve Shaun Draughn totalement esseulé et donne au score son allure définitive : 49ers 17 – 30 Patriots.

En bref 

Un match qui ne restera pas dans les annales tant le niveau de jeu semblait moyen des deux côtés. La victoire est là pour les Patriots mais la manière y est moins. La défense de course a semblé faible face à Carlos Hyde qui a su en profiter à plusieurs reprises (86 yards en 19 tentatives). Kaepernick termine la rencontre avec un 16/30, 206 yards, deux touchdowns et aucune interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. Plus de 75% de ses yards sont répartis entre les tight ends et les running backsRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
. Les receveurs (Patton et Harper) ne cumulant que 4 petites réceptions ce soir. Un apport insuffisant de la part des receveurs. Les 49ers subissent leur neuvième revers de la saison en dix matchs.

En face, les Patriots ont dominé sans convaincre. Le retour de Dion Lewis laisse présager de belles choses. Brady a pu compter sur son rookie receveur Malcolm Mitchell qui cumule 4 réceptions pour 98 yards et un touchdown. Blount, comme à son habitude cette saison, a été très solide et cumule 124 yards en 19 portées. Et pour finir, le régional de l’étape, Tom Brady termine avec une belle fiche : 24/40, 280 yards, 4 touchdowns et aucune interception. Mais la défense des Pats semblait par moment impuissante, ce qui est assez inquiétant pour la fin de saison. Ils devront convaincre face aux Jets la semaine prochaine.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
San Francisco 3 7 0 7 0 17
New England 6 7 0 17 0 30
... chargement de la zone de commentaire ...

 On ne peut pas atteindre la perfection, mais en essayant de le faire, on peut accéder à l'excellence.  – Vince Lombardi

En VO :  Perfection is not attainable, but if we chase perfection we can catch excellence. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !