Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Jared Goff secoué à la Nouvelle OrléansDéfaite des Rams 49 à 21

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Brees pour le touchdown
Brees pour le touchdown (NFL)
le 27/11/2016 à 22:22 par Lionel Laské

 

Après son entrée en matière face à Miami, le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rookie Jared Goff vivait ici son premier match de test. Et c'était un match d'importance car les 2 équipes à 4-6 ne pouvaient pas perdre pour avoir une chance d'aller en play off.

Si la première mi-temps a permis à Jared Goff de marquer son premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
à la passe en NFL, les Rams furent incapable de marquer le moindre point en deuxième période. Goff signe une faible feuille de 214 yards (167 en première période !) avec 20/32 et 3 touchdown et concède aussi sa première interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
en NFL.

Les Saints pendant ce temps ont multiplié les big play: 146 yards couruq pour Ingram et 310 yards lancés pour Brees avec 4 touchdown et 49 points au score.

Le film du match

Les Rams prennent l'avantage dès les premières minutes. En 3 passes Jared Goff trouve Austin dans l'enbut et ouvre le score. 7-0 pour Los Angeles. Il faut attendre les dernières minutes du quart-temps pour que les Saints égalisent par une réception de Coleman. 7-7.

Le deuxième quart-temps commence également mal pour les locaux. Les Rams forcent un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
de Brees. L'action suivante Goff transmet la balle à Britt et les visiteurs reprennent l'avantage. 14-7 pour les Rams. La joie est de courte durée car Brees lance l'égalisation pour Coleman encore sur une 4ème tentative. 14-14. Et sur le drive suivant c'est au tour de la défense des Saints de forcer un fumble de Goff et d'en profiter à son tour sur 4ème tentative à nouveau . 14-21 pour la Nouvelle Orléans. La suite du quart-temps voit s'enchaîner un nouveau touchdown des Saints 14-28 pour les Saints. Puis des Rams qui recollent au score. 21-28 pour les locaux avant la mi-temps.

On se dit que la deuxième mi-temps va voir s'envoler les scores des deux équipes et que le match va se jouer dans un mouchoir de poche. Mais pas du tout: la deuxième mi-temps est à sens unique. La ligne offensive des Rams semble absente et Goff est sacké 3 fois alors que pendant ce temps du côté des Saints Ingram et Hightower trouent littéralement la défense. En début de 3ème période, Ingram fait ainsi une superbe course de 61 yards et converti en touchdown sur l'action suivante. 21-35 pour les Saints. Au tour de Thomas ensuite de recevoir pour 35 yards puis  d'arriver dans l'enbut. 21-42 pour la Nouvelle Orléans.

Et c'est l'apothéose au début du dernier quart-temps avec ce lancée de Brees vers Snead qui lance à son tour à Hightower pour un touchdown. 21-49 sera le score final puisque les Rams n'auront pas une seule première tentative jusqu'à la fin du match.

 

Au final

Belle victoire pour les Saints mais leur calendrier va les faire rencontrer 2 fois les Buccaneers et 1 fois les Falcons, c'est à ce moment qu'il faudra faire la différence pour se donner une chance d'aller en play off.

Pour les Rams c'est probablement fini car le calendrier à venir est compliqué: les Patriots, les Falcons et les Seahawks. Voilà de quoi en tout cas permettre à Goff de faire ses preuves.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New Orleans 7 21 14 7 0 49
Los Angeles 7 14 0 0 0 21
... chargement de la zone de commentaire ...

 J'ai le sentiment d'être le meilleur, mais vous ne me prendrez pas à dire ça.  – Jerry Rice, légendaire WR des 49ers de San Francisco

En VO :  I feel like I'm the best, but you're not going to get me to say that. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !