Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Brady is backNew England Patriots 33 – 13 Cleveland Browns

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Retour réussi pour Brady : 406 yards et 3 TD
Retour réussi pour Brady : 406 yards et 3 TD (Ron Schwane, AP Photo)
le 10/10/2016 à 16:50 par Rémy Lecomte

C’est en ce dimanche que les Patriots retrouvaient Tom Brady après ses quatre matchs de suspension. Les Browns, toujours privés de Robert Griffin et de Josh McCown, n’ont pas su créer la surprise. Que du contraire, le sort s’est de nouveau acharné sur la franchise de Cleveland.

Retour du patron

On aurait pu croire que Brady allait être un peu rouillé mais il n’en est rien. Toujours aussi déterminé et chirurgical, le QB n’a laissé aucune chance à des bien malheureux Cleveland Browns. Il réalise la rencontre idéale pour un retour en force. Il était très attendu, mais il en faut plus pour impressionner le natif de San Mateo.

Un match à sens unique

Les Patriots ont contrôlé la rencontre de bout en bout. Entamant celle-ci avec un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de LeGarrette Blount après une grosse réception de 34 yards de l’inévitable Rob Gronkowski. La machine est en route. Belle réponse des Browns qui réalisent un joli drive de 75 yards ponctué par une passe de Cody Kessler vers Andrew Hawkins.

C’est malheureusement insuffisant pour inquiéter Bill Belichick. Brady répond instantanément aux Browns avec un drive rondement mené à la fin duquel l’emblématique numéro 12 trouve Martellus Bennett, son nouveau tight end avec qui la liaison semble bien se passer.

Avalanche de problèmes

Les Browns, déjà privés de Robert Griffin et Colt McCoy, perdent Kessler durant le deuxième play du drive suivant. Sur un blitzBlitz
tactique défensive où les défenseurs sont chargés d'aller sacker le QB ou de plaquer le running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
le plus tôt possible afin d'infliger une perte de terrain à l'attaque. Mais il y a un risque : la défense doit être rapide car sinon elle s'expose à une passe longue.
de Dont'a Hightower, Kessler impuissant balance une passe approximative en arrière et se blesse. SafetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
. Le match a définitivement tourné. Touché à l’épaule, Kessler quitte le terrain. C’est Charlie Whitehurst qui doit jouer les pompiers de service et prendre place au poste de quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
.

Les Pats ne se font pas prier. Quelques minutes plus tard, le nouveau duo explosif se reforme pour leur deuxième touchdown du jour : Brady trouve Bennett isolé dans la endzone. 23 – 7. Ce sera d’ailleurs le score à la mi-temps après un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
manqué de Stephen Gostkowski et un bon stop de la défense des Browns à un petit yard de leur endzone.

Jamais deux sans trois

Les Patriots commencent la deuxième mi-temps avec un nouveau touchdown pour Bennett qui signe son premier « triplé ». Brady semble avoir trouvé une nouvelle cible intéressante en endzone !

S’en suit une fin de match sans grand intérêt. Whitehurst est intercepté par Patrick Chung avant de trouver Connor Hamlett pour son premier touchdown du jour durant le quatrième quart-temps. Gostkowski redonne trois points de plus aux siens pour donner au score son allure définitive : 33 – 13. Notons que Whitehurst s’est lui aussi blessé en fin de rencontre. Terrelle Pryor, le receveur des Browns, a donc du prendre quelques snaps au centre de l’attaque des locaux. Le match étant plié, c’est d’ailleurs Jimmy Garoppolo qui a remplacé Brady pour les dernières minutes.

En bref

On attendait le retour de Tom Brady, il n’a pas déçu ses fans. Il termine la rencontre avec plus de 400 yards (pour la huitième fois de sa carrière) et 3 TD. Bennett est à la réception de ces trois touchdowns. Soulignons également les 114 yards de Hogan et les 109 yards de Gronkowski qui est de retour dans le jeu de passe de la franchise de Nouvelle Angleterre. Bill Belichick et ses hommes attendent maintenant les Bengals pour un match qui s’annonce explosif dimanche prochain.

Les Browns perdent à nouveau un quarterback sur blessure. Ils n’avaient pas besoin de cela, c’est le moins que l’on puisse dire. Le jeu de course a été très décevant : Isaiah Crowell cumule 22 yards en 13 tentatives. Barnidge, Hawkins et Pryor limitent la casse avec respectivement 76, 56 et 48 yards de réception. Whitehurst a fait ce qu’il a pu, il rend une fiche de 14/24 avec un TD et une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. Les Browns semblent continuer leur descente aux enfers. Ils tenteront d’arracher leur première victoire de la saison chez les Titans la semaine prochaine.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Cleveland 7 0 0 6 0 13
New England 16 7 7 3 0 33
... chargement de la zone de commentaire ...

 Manti Te'o a couru le 40 yards en un temps décevant de 4,80 aujourd'hui. La bonne nouvelle c'est que sa copine n'est plus en vie pour voir cela.  – Comedy Central

En VO :  Manti Te'o ran the 40 in a disapointing 4.80 today. Good thing his girlfriend wasn't alive to see that. 

Citation décalée proposée par TD pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !