Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Les Vikings et leur défense de nouveau intraitablesMinnesota Vikings 31 - 13 Houston Texans

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

4 nouveaux sacks pour la défense des Vikings
4 nouveaux sacks pour la défense des Vikings (Jim Mone)
le 09/10/2016 à 23:46 par François-Noël Martin

L'affiche aurait pu être belle, avec deux des meilleures défenses de la grande ligue qui s'affrontaient au US Bank Stadium de Minneapolis. Mais les locaux, auteurs d'un excellent début de saison, ont rapidement tué tout suspense grâce à l'efficacité de leur escouade offensive.

Car dès les premiers drives, la défense pourpre dessinée par le Head Coach Mike Zimmer va étouffer Houston et un Brock Osweiler (19/42, 184 yds, 1 TD, 1 INT) en manque de solutions et sous pression (4 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
). Pour preuve, les Texans n'auront fait avancer le cuir que de 13 petits yards lors de leurs trois possessions dans le premier quart-temps, et manquent une tentative de field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
à 51 yards des perches. Il faudra attendre le milieu de la période suivante pour voir les hommes de Bill O'Brien passer leur premier first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
... généreusement offert par le corps arbitral pour une interférence de passe. Minnesota limitera les visiteurs à seulement deux fieldgoals en première mi-temps, muselant avec succès les deux receveurs stars texans, DeAndre Hopkins (5 rec., 56 yds, 1TD) et Will Fuller (1 rec., 4 yds), qui cumulent chacun 0 réception à la pause.

Dans le même temps, Sam Bradford (22/30, 271 yds, 2 TD) et les siens permettent aux Vikings de se détacher au tableau d'affichage. Le Pick n°1 de la Draft 2010 trouve d'abord Adam Thielen (7 rec., 127 yds, 1 TD) pour un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de 36 yards dès l'entame de la rencontre, avant que Matt Asiata n'enfonce la ligne texane pour doubler la mise sur la possession suivante (14-0). Bradford permet à ses receveurs de se promener sur leur terrain. Blair Walsh ajoute trois points avant que Marcus Sherels ne retourne un puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
jusque dans la zone d'en-but au terme d'un raid de 79 yards ! (24-0 puis 24-6)

Au retour des vestiaires, la défense des Vikes poursuit son récital avec l'unique turnover du match sur une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
signée Andrew Sendejo. Houston ne parvient toujours pas à percer l'arrière-garde adverse mais retrouve sa défense qui réussit enfin à limiter les assauts adverses pour ne céder qu'à une seule reprise, sur une réception dans l'end zone de Cordarrelle Patterson au début du quatrième quart-temps( 31-6). Le match est alors plié, mais les Texans sauveront tout de même l'honneur en inscrivant leur unique touchdown de la journée sur une connexion Osweiler-Hopkins au terme de leur dernière série.

Avec ce cinquième succès en autant de rencontres disputées, les Vikings sont à présent la seule équipe de la NFC encore invaincue et confortent leur première place de la NFC Nord. De leur côté, les Texans, malgré ce second revers, conservent la tête de l'AFC Sud qui pourrait leur être contestée dès la semaine prochaine par les Colts d'Indianapolis.

 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Minnesota 14 10 0 7 0 31
Houston 0 6 0 7 0 13
... chargement de la zone de commentaire ...

 J'ai le sentiment d'être le meilleur, mais vous ne me prendrez pas à dire ça.  – Jerry Rice, légendaire WR des 49ers de San Francisco

En VO :  I feel like I'm the best, but you're not going to get me to say that. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !