Les Bengals domptés par les PatriotsNew England Patriots 35 – 17 Cincinnati Bengals

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Brady et Gronk trop forts pour les Bengals
Brady et Gronk trop forts pour les Bengals (Elise Amendola, AP Photo)
le 18/10/2016 à 23:53 par Rémy Lecomte

Brady faisait son retour ce dimanche dans son stade, le Gilette Stadium à Foxborough. Et les Bengals n’ont pas été en mesure de gâcher la fête. Un match serré en première mi-temps dont la physionomie a changé lors des 30 dernières minutes. Bien aidé par un Gronkowski des grands jours, les Patriots ont retrouvé leur football pour dominer les visiteurs du jour.

Comme ils en ont l’habitude, les Patriots prennent les devants dès l’entame du match. Stephen Gostkowski offre les trois premiers points du match à son équipe après un drive marqué par une grosse réception de l’insaisissable Rob Gronkowski. Après cela, de longues minutes sans le moindre point. Les Bengals percent la défense des Patriots mais se cassent les dents à un petit yard de la endzone en quatrième tentative et un yard.

A.J. Green répond à Gronk avec une belle réception de 22 yards en troisième tentative. Les Bengals semblent faire déjouer les locaux. Andy Dalton en profite pour filer dans la endzone après une course de deux yards.

Une pénalité qui coûte cher

Les Patriots semblent un peu dans le dur. En deuxième tentative Brady est sacké par Vontaze Burfict. Troisième et 18, Dre Kirkpatrick est pénalisé pour un contact illégal sur Chris Hogan, ce qui offre un first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
inespéré à la franchise de Robert Kraft. On sait que Bill Belichick profite souvent des erreurs adverses, cela se vérifie une nouvelle fois. Deux minutes plus tard Brady trouve James White pour un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de 15 yards. Ce n’est pas mérité mais les Pats sont devant au repos : New England 10 – 7 Cincinnati.

Mais les Bengals ne se détruisent pas pour autant. Ils entament la deuxième période avec un touchdown de Brandon LaFell face à ses anciennes couleurs. Les Patriots toujours en manque d’inspiration sont contraints de punter sur le drive suivant. C’est alors 14 – 10 pour les Bengals qui ont la possession.

Le tournant du match

C’est la défense qui va remettre les Patriots sur de bons rails. Comme la semaine passée, Hightower provoque un safetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
et c’est à ce moment que la soirée tourne au vinaigre pour les hommes de Marvin Lewis.

Brady + Gronk = Problème

C’est alors que la machine se met en route. Brady et Gronk étouffent la défense adverse et redonnent l’avantage définitivement aux Patriots. Le monstrueux tight end en profite pour aller chercher son premier touchdown de la saison. James White quant à lui profite de la précision chirurgicale de son quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
pour trouver la endzone une deuxième fois sur une réception de 4 yards. Le match est plié et ce n’est pas le field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de Mike Nugent qui changera le sort du match.

Blount entérine les espoirs des coéquipiers d’Andy Dalton. Il va chercher un touchdown d’un yard en quatrième tentative dans une fin de match tendue. Un Gronk provocateur et un Burfict mauvais perdant suffisent à envenimer les débats. Mais la victoire est là pour les hommes de Belichick qui n’ont pas laissé la moindre de chance à leurs adversaires en seconde période. Score final 35 – 17.

En bref

Le duo Brady – Gronk a été inarrêtable. Brady termine avec une superbe fiche malgré une mauvaise entame : 29/35, 376 yards et 3 touchdowns. Gronk réalise l’une de ses plus belles prestations, il prouve que sa blessure est derrière lui avec ses 7 réceptions, 162 yards et un touchdown. Petite inquiétude du côté des Pats, l’extra point manqué par un Gostkowski imprécis en ce début de saison.

Les Bengals ont déçu, Dalton termine avec une fiche de 21/31, 254 yards et un touchdown. AJ Green reste un des meilleurs à son poste et cumule 6 réceptions pour 88 yards. Le jeu de course n’a pas été assez influent, Bernard termine la rencontre avec 49 yards et Hill avec 38 yards. C’est insuffisant.

Les Bengals devront se ressaisir pour ne pas laisser filer les Steelers en tête de leur division. Ils jouent deux matchs plus qu’abordables à domicile face aux Browns et aux Redskins avant d’être mis au repos en neuvième semaine. Avec deux victoires, la franchise de Cincinnati relancerait sa saison.

Les Patriots quant à eux joueront deux matchs décisifs aussi dans la course aux playoffs. Un déplacement à Pittsburgh pour y affronter des Steelers orphelins de Big Ben et un déplacement chez les Bills qui avait éteint les Patriots il y a deux semaines.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 3 7 15 10 0 35
Cincinnati 0 7 7 3 0 17
... chargement de la zone de commentaire ...

 En NFL les linemen jouent différemment (de la NCAA) ; ils utilisent leurs mains plutôt que leur tête et les épaules  – Jim Otto (QB légendaire des Raiders)

En VO :  The NFL offensive blocking is played differently ; they use their hands instead of their head and shoulders. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !