Quatrième succès pour les Redskins, les Eagles ne volent plusWashington Redskins 27 - 20 Philadelphia Eagles

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Matt Jones décisif au sein de l'attaque des Redskins
Matt Jones décisif au sein de l'attaque des Redskins (Alex Brandon)
le 16/10/2016 à 23:48 par François-Noël Martin

La division Est de la NFC continue d'animer la grande ligue cette saison, et proposait une belle affiche ce dimanche. D'un côté, les Redskins de Washington, invaincus ces trois derniers week-ends, et de l'autre les Eagles de Philadelphie, qui avaient enregistré il y a une semaine leur première défaite. Ces derniers, en panne d'efficacité en attaque et trop indisciplinés avec de nouveau 100 yards de pénalités offerts à leurs adversaires, cèdent une seconde fois au terme d'un match qu'ils auraient tout de même pu renverser dans le dernier quart-temps.

Après un long premier round d'observation, marqué par une domination assez nette des deux escouades défensives, les Redskins sont les premiers à enfin faire bouger les chaines, puis à trouver la zone d'en-but adverse en fin du premier quart-temps sur une passe de Kirk Cousins (18/34, 263 yds, 2 TD, 1 INT) pour Jamison Crowder (7-0). Les locaux enchainent et doublent la mise sur leur possession suivante sur une réception de Vernon Davis (14-0).

L'attaque des Eagles est à la peine tout au long de la première mi-temps, avec seulement 41 yards gagnés au sol et dans les airs. Heureusement pour la franchise de Philadelphie, ses deux autres escouades vont lui permettre de recoller au score. Sur le kick off qui suit, Wendell Smallwood remonte le cuir sur 86 yards jusqu'au touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
(14-7). Puis, c'est le safetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
Malcolm Jenkins qui va surprendre Cousins en l'interceptant et profiter du champ libre pour égaliser (14-14). Loins de se laisser intimider par ce retour au tableau d'affichage, les Redskins vont s'offrir une dernière remontée du terrain juste avant la pause pour scorer une troisième fois sur une course de Matt Jones (16 courses, 135 yrds, 1 TD) : 21 - 14 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Washington repart sur le même rythme mais doit cette fois-ci se contenter des 3 points d'un coup de pied de Dustin Hopkins (24-14). Il faudra attendre le quatrième quart-temps pour enfin voir Carson Wentz (11/22, 179 yds) et les siens entrer dans la moitié de terrain adverse. Ne parvennant pas à atteindre la terre promise, c'est Caleb Sturgis qui se charge d'ajouter des points avec deux field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
. De leur côté, les Redskins continuent de régaler leur public et passent également un coup de pied entre les poteaux.

Il reste 4 minutes à jouer lorsque Philadelphie récupère la possession de la balle avec 7 points de retard aux compteurs (27-20) et donc l'espoir d'arracher les prolongations. Mais au centre du terrain, Wentz est sacké une quatrième, puis une cinquième fois au Two Minutes Warning : 4eme&24, le head coach Doug Pederson choisit de punter en espérant récupérer rapidement le cuir contre ses derniers timeouts. Mais c'était sans compter sur Matt Jones qui ira chercher un first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
décisif sur une course de 57 yards pour un mettre un terme au match et offrir à son équipe un quatrième succès conséctif.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Washington 7 14 3 3 0 27
Philadelphia 0 14 0 6 0 20
... chargement de la zone de commentaire ...

 Un bon lineman, c'est comme courir dans un mur de brique qui aurait des bras.  – Bill Pickens (DE) après un contact avec son coéquipier Jim Tyrer (ancien OL des Chiefs et Hall of Famer)

En VO :  A good lineman, It's like running into a brick wall that has arms. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !