1er nul pour le 1er match en OT à WembleyBengals et Redskins se séparent sur un 27-27

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Jordan Reed auteur d'un superbe match pour les Redskins
Jordan Reed auteur d'un superbe match pour les Redskins (Thomas Savoja, FA.com)
le 30/10/2016 à 22:20 par Thomas Savoja

[Thomas Savoja, depuis Wembley Stadium, Londres] Il aura fallu attendre le 17e International Series depuis 2007 pour voir un match atteindre la prolongation. Pour couronner le tout, il se termine sur un match nul (27 partout) entre les Cincinnati Bengals (3-4-1) et les Washington Redskins (4-3-1). C'est la première fois depuis 1997 que la NFL voit deux égalités sur deux semaines consécutives. Celle-là n'arrange personne.

Le 3e match de la saison à Londres était un match pivot. Les Bengals, désignés comme évoluant à domicile, se devaient de revenir à l'équilibre dans l'AFC Nord. Les Redskins devaient restés au contact dans la NFC Est. Au final, cette demi-victoire laissera bien des regrets aux deux coachs, Marvin Lewis en premier, Jay Gruden ensuite.

Des kickers à côté de leurs pompes

Une semaine après le fiasco des botteurs des Cardinals et des SeahawksMike Nugent et Dustin Hopkins se sont loupés. Le premier a manqué un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
et surtout un PATExtra Point
(PAT=Point After TouchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
qui aurait donné le petit point d'avance suffisant pour l'emporter (4 points perdus). Le second a râté 2 coups de pied de précision (6 points perdus).

A 27-24, les Redskins mènent le drive de la dernière chance en toute fin de match et égalise par Hopkins. Puis ils commencent en attaque mais doivent rapidement punter. Après une nouvelle série avortée des locaux, Washington met Hopkins en position pour la gagne mais son coup de pied de 34 yards passe trop à gauche.

A chacun sa mi-temps

Les Redskins ont clairement mieux commencé le match mais ont manqué cruellement d'efficacité. Sur 3 voyages dans la zone rouge, ils ne marquent que 10 points. Ainsi, leur avance n'est que de 10 à 7 à la mi-temps alors qu'ils ont joué 41 actions contre 20 aux Bengals.

La deuxième mi-temps a une tout autre physionomie et Cincinnati marque 2 touchdowns consécutifs en 21 actions (!). Nugent manque le 1er PAT. Peu à peu, les hommes de Gruden reviennent dans la partie. Kirk Cousins (38/56, 458 yards, 2 TD et 1 Int., rating 97.2) combine avec le tight end Jordan Reed (99y et 1 TD de 23y) et Jamison Crowder (107 yards, TD de 33 yards, au passage le 100è TD des séries londoniennes). Washington reprend la tête : 24-20.

Andy Dalton (27/42, 284 yards, 1 TD et 1 Int., rating 81.8) s'appuie sur A.J. Green (9 réceptions pour 121 yards), qui a fait des misères à Josh Norman (5 pénalités), et Tyler Eifert (9 réceptions pour 102 yards, 1 TD) pour mettre le feu à défense adverse mais c'est Jeremy Hill (20 courses pour 76 yards, 1 TD) qui redonne l'avantage à son équipe à 7 minutes de la fin du match. 27-24.

Les Redskins égalisent à 67 secondes de la fin et nous offrent cette première prolongation. Après l'échec de Hopskins, les Bengals ont bien l'occasion d'aller marquer mais sur une 3e-et-1 Andy Dalton se fait arracher le ballon par le DE Chris Baker sur un QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
sneak.

1ere titularisation pour le rookie Robert Kelley (87 yards)
1ere titularisation pour le rookie Robert Kelley (87 yards) (Thomas Savoja, FA.com)

Giovani Bernard, 52 yards en 11 courses
Giovani Bernard, 52 yards en 11 courses (Thomas Savoja, FA.com)

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Cincinnati 7 0 13 7 0 27
Washington 7 3 7 10 0 27
... chargement de la zone de commentaire ...

 10.000 dollars à celui qui le sort du match. Ca m'est égal la manière, même si c'est en le frappant avec une bouteille de whisky lorsqu'il sortira du bus.  – Le défenseur des Bears Steve McMichael parlant à ses coéquipiers de Joe Montana.

En VO :  Ten thousand bucks if 'ya knock him outta the game. I don't care if ya hit him with a whiskey bottle when he gets off the bus. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !