Les Colts surprennent les Packers au Lambeau FieldGreen Bay Packers 26 - 31 Indianapolis Colts

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Luck et les Colts viennent à bout des Packers
Luck et les Colts viennent à bout des Packers (Dylan Buell, Getty Images)
le 07/11/2016 à 20:55 par Rémy Lecomte

Mal engagés cette saison avec un bilan de 3-5, les Indianapolis Colts se devaient de se rattraper lors de ce déplacement périlleux au Lambeau Field pour y défier Aaron Rodgers et ses coéquipiers. En face, les Green Bay Packers souhaitaient se relancer après une défaite à Atlanta, sous peine de voir les Lions leur souffler la deuxième place de l’AFC North. Un match durant lequel les Colts ont su créer la surprise et réaliser l’un des grands coups du week-end.

On était encore loin du match de la dernière chance, mais cette rencontre était d’ores et déjà capitale pour les deux équipes. La course aux playoffs s’annonce féroce dans les deux conférences. Chaque match compte et on imaginait pas les Packers avec un bilan si mitigé à la mi-saison. Mais ce match était aussi un duel entre deux des quarterbacksQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
les plus talentueux de la ligue : Andrew Luck et Aaron Rodgers

Le film du match 

Débuts rêvés pour les Colts, Jordan Todman retourne le kickoffKickoff
coup de pied d'engagement en début de mi-temps. Effectué balle à terre depuis la ligne des 30 yards de l'équipe qui engage.
de Mason Crosby et s'en va trouver la endzone après avoir parcouru pas moins de 99 yards. C'est déjà 7-0 pour les visiteurs après 13 petites secondes, coup de froid dans les travées du mythique stade de Green Bay. Mais Aaron Rodgers emmène son équipe, bien aidé par un Ty Montgomery remuant dès l'entame de la rencontre. Mais ce drive s'arrêtera à quelques mètres de la endzone notamment grâce à un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
de Lavar Edwards. Les Packers se contentent donc d'un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
et reviennent à quatre points. 

Des Colts opportunistes 

Andrew Luck subira la loi de la défense des Packers, se faisant intercepter à deux reprises par Ha Ha Clinton-Dix en moins d'un quart-temps. Le defensive back ajoutera d'ailleurs un sack à sa belle fiche durant le deuxième quart-temps. Mais entre ces deux interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
, la franchise d'Indianapolis a trouvé le temps d'aller chercher un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
à la course par l'intermédiaire de l'inusable Frank Gore. C'est donc rapidement 14 - 3. Cependant, suite à la deuxième interception de Clinton-Dix, Rodgers se réveille et remet les siens sur les rails : il trouve son receveur favori, Jordy Nelson sur une belle passe de 26 yards. De quoi ponctuer un premier quart temps déjà riche en points et en émotions.

Avec un peu moins de réussite, Todman entame le deuxième quart comme le premier : il retourne le kick de Corsby avec brio. Cette fois il parcourt plus de 60 yards. Luck et ses hommes n'en tireront qu'un field goal d'Adam Vinatieri. S'en suivront une série de puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
et de stops défensifs. 

Mais juste avant la pause, Andrew Luck mène ses troupes et envoie son seul touchdown du jour vers Donte Moncrief. C'est 24 - 10 au repos. 

Réaction trop tardive des locaux 

Rodgers est intercepté par Darius Butler lors du premier drive de la deuxième mi-temps. C'est sans doute l'un des tournants de ce match. Mais quelques minutes plus tard, les Packers ajoutent 3 points à leur total. C'est 24 - 13 et il n'est pas encore trop tard pour les locaux. Mais c'est sans compter sur Frank Gore qui assène un nouveau coup dur à la défense de Green Bay avec son deuxième touchdown du jour : les hommes de Pagano prennent le large et c'est désormais 31 - 13. 

C'est alors que Rodgers se réveille et balance deux touchdown durant le quatrième quart-temps. L'un vers Davante Adams et le suivant vers Randall Cobb. Il reste alors 3 minutes à jouer. Mais les visiteurs tuent le chrono en arrachant des first downsFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
cruciaux. Le match est plié. Score final : 31 - 26. Un match qui relance les Colts et qui sème un peu plus le doute au sein de la franchise de Green Bay qui n'en avait pas besoin. 

En bref

Luck termine la rencontre avec un touchdown pour deux interceptions et 281 yards. Rodgers quant à lui termine la rencontre avec 3 touchdowns, une interception et 297 yards. Gore ne parcourt "que" 60 yards mais trouve à deux reprises la endzone, ce qui fait lui l'un des hommes du match. Tout comme son coéquipier Todman qui a lancé son équipe avec ses retours de kick off. Sans surprise, Hilton et Nelson mènent leur équipe en réception avec respectivement 82 et 94 yards. 

Les Packers chutent à 4 - 4 et cèdent la deuxième place de leur division aux Lions. Pendant que les Colts passent à 4 - 5. Les hommes de Mike McCarthy enchainent trois déplacement chez les Titans, les Redskins et enfin les Eagles. Les Colts quant à eux seront au repos la semaine prochaine avant d'accueillir les Titans et les Steelers. Des matchs qui seront déjà décisifs tant la lutte est rude pour les Wild Card.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Green Bay 10 0 3 13 0 26
Indianapolis 14 10 0 7 0 31
... chargement de la zone de commentaire ...

 Football n'est pas un sport de contact, c'est un sport de collision. La danse est un sport de contact.  – Vince Lombardi et Duffy Daugherty

En VO :  Football isn't a contact sport, it's a collision sport. Dancing is a contact sport. 

Citation réelle proposée par Julien pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !