Chronique d’une victoire annoncéeNew England Patriots 35 – 14 Tennessee Titans

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Le retour de Chris Hogan a soulagé Brady
Le retour de Chris Hogan a soulagé Brady (Charles Krupa, AP)
le 14/01/2018 à 05:47 par Rémy Lecomte

Les New England Patriots recevaient l’invité surprise de ce Divisional Round : les Tennessee Titans. Sur papier, les locaux partaient largement favoris et n’ont pas déçu. Pour son 35ème match en playoffs, Brady a contrôlé la rencontre. Les Titans ont fait illusion un instant avant de s’effondrer.

Les Titans frappent en premier

L’attaque des Patriots semble rouillée après cette semaine de repos. Marcus Mariota en profite et réalise un superbe drive. Il trouve d’abord Delanie Walker pour 36 yards, profite de sa vitesse pour aller chercher un nouveau first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
et ponctue ce long drive avec une magnifique passe vers le rookie Corey Davis. C’est 0 – 7, le match semble lancé !

Piqués au vif

Il n’en fallait pas plus pour réveiller Tom Brady et compagnie. Bien aidé par Dion Lewis, le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
de 40 ans envoie une petite passe vers James White qui égalise rapidement. Et White, qui faisait son retour après une blessure, fonce vers un deuxième touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
quelques minutes plus tard. L’attaque mise en place par McDaniels prend feu alors que la défense contient parfaitement la menace Derrick Henry.

Un deuxième quart temps compliqué pour les visiteurs. Alors que les Patriots sont sur leur ligne des 9 yards en quatrième tentative et 10, une pénalité offre un first down inespéré à une attaque qui n’en demandait pas tant. La suite, on la connaît. La défense des Titans est incapable de contrôler les assauts adverses, tant au sol que par les airs. Et c’est Chris Hogan qui score également pour son retour de blessure ! 21 – 7 le match semble fort compromis pour les hommes de Mularkey.

Une deuxième mi-temps sans histoire

Dick Lebeau et sa défense ne trouvent pas les réponses face à Dion Lewis, Amendola et Gronk. Kevin Byard, très solide cette saison, n’est pas capable de contenir le tight end adverse alors que la défense des Patriots reste solide et applique une pression constante sur Mariota qui est sacké à plusieurs reprises.

Lors du second acte, Brandon Bolden enfonce le clou. C’est 28 – 7 et le match est définitivement plié. Rien ne va plus à Tennessee qui voit Rob Gronkowski remporter une fois de plus son duel avec Byard pour aller chercher son dixième touchdown en playoffs ! On soulignera quelques sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
défensif et une secondary qui a tenu la route pour New England.

Les Titans sauvent l’honneur avec un nouveau touchdown de Davis qui restera sans doute la seule satisfaction du jour du côté des visiteurs. Score final : 35 – 7.

En bref

Mariota n’a pas été en mesure d’inquiéter la défense de Patricia malgré une fiche correcte : 22/37, 254 et 2 TD. Symbole de l'impuissance des résidents de Nashville : Henry termine la rencontre avec 12 portées pour 28 yards à peine. 

Brady dépasse une nouvelle fois les 300 yards (35/57, 337 yards, 3 TD) alors que c’est Amendola qui passe la barre symbolique des 100 yards au niveau des réceptions. Défensivement, on soulignera les 8 sacks dont deux pour Geneo Grissom et pour Deatrich Wise alors que les Titans n’ont pas été en mesure de sacker Brady une seule fois. Les Patriots participeront donc à leur septième finale de conférence consécutive ! Ils accueilleront un adversaire d’un tout autre calibre : les Steelers ou les Jaguars.

Après une semaine de polémique concernant les rapports notamment entre Brady et Belichick, les Patriots ont montré qu’ils étaient soudés et déterminés à l’idée d’aller au bout cette année encore. Face à un adverse très moyen, ils ont néanmoins réalisé l’une de leur meilleure performance de l’année. Les retours de Hogan et White ont permis à cette attaque de redevenir fluide et diablement efficace. Prochaine étape : une finale de conférence à domicile dimanche prochain à 21h, heure française.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 0 21 7 7 0 35
Tennessee 7 0 0 7 0 14
... chargement de la zone de commentaire ...

 J'ai une info pour vous. Nous allons gagner ce match. Je le garantis.  – Joe Namath, lors d'une conférence de presse précédent le Superbowl III

En VO :  I've got news for you. We're gonna win the game. I guarantee it. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !