[Preview] Un match piège pour les Patriots ?New England Patriots - Tennessee Titans

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Brady - Mariota : l'expérience contre la jeunesse
Brady - Mariota : l'expérience contre la jeunesse
le 09/01/2018 à 21:06 par Rémy Lecomte
Les Titans (5th seed) ont créé la surprise à Kansas City. Mais seront-ils capables d'aller piéger les Patriots (1st seed) à Foxborough ? Les statistiques ne jouent pas en leur faveur mais sur un match, tout reste possible. Coup d'oeil sur cette opposition de style. 

21 - 3 ? Même pas peur.

Les Titans ont réalisé l'exploit peu commun de remonter un score de 21 - 3 à la pause pour éliminer les Chiefs samedi passé. Exploit également réalisé par les Patriots lors de leur dernier match de playoffs... face aux Falcons au Super Bowl. Un point commun assez rare que pour être souligné. 
Sur papier, Tom Brady et compagnie partent largement favoris face à des Titans qui n'ont pas convaincu durant la saison régulière mais qui ont réalisé une deuxième mi-temps presque parfaite face aux Chiefs. Les Patriots ont remporté les six dernières confrontations entre ces deux franchises. La dernière opposition en playoffs remonte par contre à 2004 avec une courte victoire 17 - 14 des Patriots. 

Des retours pour soulager Brady

Les Patriots pourraient retrouver deux éléments clés de leur attaque : James White et Chris Hogan qui seront peut-être de retour pour entamer ces playoffs de la meilleure des manières. Tom Brady semblait trop dépendant de Rob Gronkowski ces dernières semaines, l'absence d'Edelman se faisait ressentir dans la distribution des passes du quarterback. Brandin Cooks réalise une bonne saison statistiquement mais n'est pas encore le go-to-guy de Brady. 
Ces possibles retours de blessure soulageraient un peu l'attaque parfois moins aiguisée des Patriots. Malgré cette sensation de difficulté toute relative, la franchise de Robert Kraft n'en reste pas moins première en yards par match avec 394 yards de moyenne. On se souvient de l'apport de Hogan et White lors des playoffs l'an dernier. Hogan avait été très présent en finale de conférence alors que James White était au four et au moulin lors du Super Bowl, offrant même le touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la victoire à son équipe. 
Belichick pourra compter sur un Dion Lewis qui a été très solide en fin de saison. Il devra tenter de percer la redoutable défense au sol des Titans. Si Lewis parvient à progresser de 3-43-4
formation défensive avec 3 linemenLinemen
littéralement, les hommes de la ligne (de scrimmage). Il y a les linemen offensifs et les défensifs. Ils s'opposent dès le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
donné.
et 4 linebackers.
yards sur première tentative, il ouvrira la possibilité de play-action et exposera la défense adverse. 

Une défense et un running game 

Justement, la défense des Titans n'a pas été la plus brillante mais elle a permis à la franchise d'être toujours en course à l'heure qu'il est. Ils s'appuient essentiellement sur une capacité à stopper les runs adverses. En effet, les Titans ne concèdent en moyenne que 88 yards au sol par match. Logan Ryan, le cornerback, retrouvera ses anciens coéquipiers et sera sans doute plus que motivé à l'idée de déjouer les plans des Pats. Défensivement, Mike Mularkey peut également  compter sur un excellent safetySafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
, Kevin Byard, qui en est déjà à 8 interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
cette saison ! Il sera peut-être l'un des éléments clés de la défense. En effet, face à la passe, les Titans n'ont pas été très efficace cette saison, concédant presque 240 yards en moyenne aux quarterbacks adverses.
Autre atout des Titans, un Derrick Henry qui a amassé 156 yards au sol face aux Chiefs ! Il pourrait être le facteur X de ce match quand on sait que les Patriots n'ont pas toujours été capable de stopper la course avec un front seven assez limité et en l'absence de Dont'a Hightower cette saison. La blessure de DeMarco Murray semble avoir donné des ailes à Derrick Henry. Et même si l'ancien running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
des Eagles ne jouera probablement pas face aux Patriots, le jeu au sol des Titans restera un élément clé de cette rencontre. Pour l'emporter, les visiteurs devront tuer le chrono et limiter le temps de possession de New England. 

Les clés du match

En plus de ces éléments, il faudra suivre de près la performance de Marcus Mariota. En effet, le quarterback devra être irréprochable pour espérer inquiéter l'organisation souvent sans faille de Bill Belichick. Sa capacité à courir pourrait déranger la défense adverse. Le turnover ratio des Titans (-4) est largement inférieur à celui des Patriots (+6). Pour l'emporter, ils devront être disciplinés et ne pas subir le moindre turnover sous peine de voir l'adversaire en profiter. 

Duel de tight end 

Ce match est aussi un très beau duel à distance entre deux des tights end les plus prolifiques de la ligue. D'un côté l'inimitable Rob Gronkowski (69 réceptions, 1084 yards et 8 touchdowns), de l'autre l'infatigable Delanie Walker (74 réceptions, 807 yards et 3 touchdowns). Les deux joueurs dominent les statistiques dans leur équipe respective tant en nombre de yards qu'en nombre de réceptions. Devançant tous les wide receiversWide Receiver (WR)
ceux sont les receveurs écartés. Ils sont spécialisés dans les réceptions des passes très longues. Ils sont extrêmement rapide : 40 yards en 5 sec.
du roster. 

Un pass rush décisif ?

On le sait, sous pression un quarterback peut perdre ses capacités. Les deux défenses ont subi exactement le même nombre de sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
en saison régulière, à savoir 35. Par contre elles ont sacké à plus de 40 reprises les quarterbacks adverses. L'équipe qui saura prendre le dessus dans cette catégorie prendra une belle option sur le contrôle de la rencontre. Les joueurs à suivre de près : Derrick Morgan avec ses 7,5 sacks du côté des Titans et Trey Flowers avec ses 6,5 sacks du côté des Patriots. 

L'experience

L'expérience accumulée en playoffs peut rapporter gros sur ces matchs à élimination directe. Et sur ce points, difficile de surpasser Brady et les Patriots. Brady jouera son 35ème match de playoffs alors que le jeune Mariota participera à son deuxième. Une différence qui peut aussi être décisive au décompte final. 

En bref 

Avec la meilleure attaque de la ligue et le duo quarterback/entraîneur le plus redouté actuellement, les Patriots sont grandissimes favoris. Devant leur public, ils ont tout en main pour filer une nouvelle finale de conférence. Mais en playoffs, il faut se méfier de ces équipes qui n'ont rien à perdre et qui sont capables de surprendre. Les Titans l'ont démontré face aux Chiefs, ils ne sont pas arrivés aux playoffs en victime consentante et ils lutteront jusqu'au bout. Ce match sera peut-être plus serré que beaucoup ne l'imaginent, même si les locaux se doivent de l'emporter face à un adversaire de ce calibre.  

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 0 21 7 7 0 35
Tennessee 7 0 0 7 0 14
... chargement de la zone de commentaire ...

 Le football n'est qu'un jeu, ce qui compte c'est ce qui vous pousse à jouer. Vous vous retrouvez seul contre votre adversaire et vous devez être meilleur que lui ; c'est ce que j'aime dans le jeu !  – Ernie Davis, joueur des Browns de Cleveland, décédé à 23 ans

Citation réelle proposée par Alistair. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !