La sensation JacksonvilleLes Jaguars se défont des Steelers 45-42

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Leonard fournette au dessus de la mêlée
Leonard fournette au dessus de la mêlée (Ric Tapia, NFL)
le 14/01/2018 à 23:27 par Thomas Savoja

Dans le premier "Divisional" joué ce dimanche, les Jaguars de Jacksonville se déplaçaient à Heintz Field dans l'antre des Steelers de Pittsburgh pour tenter de décrocher une place en finale de conférence face aux New England Patriots.

Douche froide d'entrée pour les Steelers

Les Jaguars débutaient le match de la meilleur des façons puisque dès leur premier drive, le RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
rookie Leonard Fournette passait par dessus la défense noir et or pour inscrire le premier touchdown de la rencontre. C'est même la douche froide pour les locaux lorsque Big Ben est intercepté par Myles Jack et que Leonard Fournette décidément très en jambe réussie une course autoritaire de 18 yards en coin pour finir dans l'en-but (14-0 Jags).

Quelques actions plus tard, Fournette se blesse au pied et doit rentrer au vestiaire pour se faire ausculter. Mais c'est son compère T.J. Yeldon qui prenait le relais de la plus belle des façons avec un 3ème touchdown à la course pour les visiteurs sur une percée de 4 yards tout en puissance (21-0 Jags). Nous sommes au début du second quart-temps et les locaux doivent réagir. C'est ce qu'ils vont réussir à faire lorsque Big Ben trouve Antonio Brown pour une passe de 23 yards qui remet les siens à deux possessions (21-7 Jags).

La "D" des Jags passe à l'action

Alors que le match semble s'être rééquilibré, la Défense de Jacksonville allait mettre sa marque sur le match lorsque Yannick Ngakoue sackait Ben Roethlisberger, provoquant par la même occasion un fumble recouvert par Telvin Smith qui remonte le ballon sur 50 yards pour marquer un nouveau touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
. Les Jaguars mènent 28 à 7 et Heintz Field est sous le choc.

Oui mais voilà, les Steelers allaient encore réagir lorsque Ben Roethlisberger lançait une bombe dans les derniers instants du quart-temps pour trouver Martavis Bryant qui signait un touchdown de 36 yards. La première mi-temps a tenue toutes ses promesses et les Jaguars sont devant 28-14.

Les Steelers de retour

Leonard Fournette est de retour en ce 3ème quart-temps mais c'est son homologue Le'Veon Bell qui allait se faire remarquer en captant une petite passe lobée savamment distillée par Big Ben qu'il va convertir en touchdown.




Les Steelers sont de retour et ils ne sont plus qu'à une possession (28-21 Jags). D'autant que la défense fait le job et qu'ils récupèrent rapidement la balle. Le match à tendance à s'équilibrer en cette fin de 3ème quart-temps. Bortles use et abuse de "Screen Pass" vers ses RB mais ce n'est pas suffisant et on entre désormais dans le dernier quart-temps.

Les équipes spéciales de Pittsburgh se mettent alors en évidence en contrant un punt et en récupérant ainsi le cuir en position favorable au milieu de terrain. Le'Veon Bell est toujours aussi virevoltant mais ce n'est pas suffisant et Big Ben rate une passe sur une 4ème tentative et 1 redonnant la possession aux Jags. Blake Bortles va alors réussir une belle série de passes dont une bombe au Rookie Keelan Cole.

Le voilà dans la "red zone" où Leonard Fournette va terminer le travail avec son 3ème touchdown du jour sur une course de 3 yards. L'équation se complique sacrément pour les Steelers alors qu'il reste 10 minutes à jouer et qu'ils sont menés 35 à 21.

Fournette devient le 1er RB de l'histoire à marquer 5 TDs aux Steelers sur une saison !

Une fin de match à suspens

Nous voici avec une 4ème tentative et 9 yards pour les Steelers et Ben Roethlisberger réitère une bombe de 43 yards captée miraculeusement par Antonio Brown : touchdown Steelers !

Ce match commence à atteindre des sommets et les Steelers ne sont plus menés que 35 à 28.  Mais voici que Blake Brotles trouve T.J Yeldon qui transperce la défense de Pittsburgh. Les Steelers doivent faire un "stop" pour espérer renverser la vapeur. Mais le Jags semblent voler sur l'eau cette après-midi et c'est cette fois le FB Tommy Bohanon qui capte la passe de son QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
pour un nouveau touchdown. Les visiteurs qui prennent désormais le large 42-28 à 6 minutes du terme.

Pittsburgh repart néanmoins de l'avant et après quelques actions bien senties, l'attaque se retrouve dans les 20 yards adverses. Il reste un peu plus de 2 minutes à jouer lorsque Big Ben parti pour courir décide de faire une passe arrière à Le'Veon Bell toujours aussi impressionnant dans sa capacité à effacer ses adversaires et c'est le touchdown (42-35 Jags) !

Pittsburgh tente alors un Onside Kick mais celui-ci est mal exécuté et redonne le ballon aux Jags. Josh Lambo passe alors un coup de pied de 45 yards qui douche les derniers espoirs de Pittsburgh. Sur leur dernière possession, les Steelers réussiront un inscrire un dernier touchdown sur une passe de Roethlisberger pour JuJu Smith-Schuster mais il ne reste qu'une seconde a jouer. On reparlera longtemps de ce choix contestable de tenter un "onside kick" alors que Mike Tomlin aurait pu faire confiance à sa défense !

Coup de tonnerre dans l'AFC, à la surprise générale ce sont donc les Jaguars qui iront défier les Patriots à Foxboro après cette victoire convaincante 45-42 face à Pittsburgh. Au rayon statistiques, on notera les 109 yards et 3 TD de Leonard Fournette alors que du côté des Steelers, Ben Roethlisberger réussissait un impressionnant 37/58 pour 469 yards 5 TD et 1 INT.

Insolite

On termine sur la décision arbitrale gag du match :

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Pittsburgh 0 14 7 21 0 42
Jacksonville 14 14 0 17 0 45
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je vous l'échange contre un pack de bière et elles n'ont même pas à être fraiche.  – Le coach des Eagles Buddy Ryan à propos de son coureur Earnest Jackson.

En VO :  Trade him for a six pack ; it doesn't even have to be cold. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !