Les Patriots en opération séduction à DenverDenver Broncos 16 - 41 New England Patriots

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Rex Burkhead : l'homme à tout faire !
Rex Burkhead : l'homme à tout faire ! (Jack Dempsey, AP Photo)
le 13/11/2017 à 10:49 par Rémy Lecomte

Denver est la ville qui réussit le moins à Tom Brady qui a subi plusieurs revers à Mile High. Les New England Patriots (6 - 2) se devaient de l'emporter face à des Denver Broncos (3 - 5) au fond du trou après la fessée reçue face aux Eagles. Retour sur un duel marqué par les équipes spéciales. Un secteur cher à Bill Belichick et dans lequel les Broncos ont accumulé les erreurs... 

Les locaux entament le match de manière idéale avec un 3 & out qui contraint le gaucher Ryan Allen au puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
. Mais Isaiah McKenzie perd le contrôle du ballon et les Patriots récupèrent la possession à quelques yards de la redzone. Une première erreur de la special team des Broncos qui profite à Rex Burkhead qui réceptionne une passe de Tom Brady et donne l'avantage à son équipe. 

Seule ombre au tableau pour les Patriots : Sanders

Emmanuel Sanders garde son équipe à flot avec une réception de 31 yards. Il prend le dessus sur Malcolm Butler mais les Broncos se contentent d'un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
Dion Lewis s'occupe du kick return, et traverse tout le terrain. TouchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de 103 yards, nouveau cadeau offert par les Broncos ! C'est 14 - 3 après sept minutes de jeu. 

Et une fois de plus, Brock Osweiler trouve Sanders qui ajoute 38 yards à son total. Mais la défense des Pats tient le coup et ne concède qu'un field goal. 14 - 6, le match semble ouvert mais les erreurs sont trop fréquentes du côté des Broncos. 

Et offensivement, les Patriots trouvent un rythme de croisière. Ils sont stoppés à un petit yard de la endzone mais prennent malgré tout 11 points d'avance. Après deux erreurs en special team, Denver ne semble pas retenir la leçon. Jamais deux sans trois, Riley Dixon voit son punt bloqué par... Rex Burkhead ! Le running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
est omniprésent. Au sol, par les airs et maintenant en special team. Stephen Gostkowski ajoute trois points au marquoir, c'est désormais 20 - 6. Après un nouveau field goal de Brandon McManus, les Patriots récupèrent la balle et remontent le terrain grâce à un jeu de course efficace de Burkhead et Dion Lewis. Et c'est Dwayne Allen qui ponctue ce drive avec sa première réception cette saison. Il remporte son duel face à Von Miller et donne de l'air aux Patriots. 27 - 9 à la pause. Une mi-temps marquée par les nombreuses erreurs des locaux. Seul Emmanuel Sanders permet aux locaux de se réjouir. Il terminera d'ailleurs la rencontre avec 137 yards. 

Un sursaut d'orgueil insuffisant

 Les Broncos voient la chance leur sourire enfin sur une troisième et 10. Brock Osweiler est touché en lançant sa passe mais la balle arrive dans les bras d'un Demaryius Thomas qui passait par là. Et Thomas ne s'arrête pas en si bon chemin, c'est lui qui offre le premier touchdown de la journée aux hommes de Vance Joseph. Mais ce premier touchdown sera également le dernier. Les locaux ne seront plus en mesure d'inscrire le moindre point alors que la machine continue de tourner en face. 

Brandin Cooks et Rob Gronkowski permettent à Brady de remonter le terrain avant de voir Dion Lewis filer vers la endzone sur une course de huit yards. Le match est plié et le score continuera de s'aggraver. L'attaque des Patriots contrôle le chrono. Un drive de plus de sept minutes donne au score son allure définitive : à la conclusion, une nouvelle fois un running back pour une réception de yards. Cette fois c'est James White qui ajoute une rose à sa fiche. 

La fin de match est anecdotique. Osweiller, correct jusque là, est intercepté par Patrick Chung. La coupe est pleine pour les locaux. Brady est remplacé par Brian Hoyer pour les dernières minutes de la rencontre. Score final : 16 - 41 ! 

En bref 

Les Patriots rendent une copie presque parfaite. Seul Malcolm Butler a vécu une soirée difficile face à Emmanuel Sanders. Tom Brady rend une belle fiche : 25/34 266 yards pour 3 touchdowns. Brock, quant à lui, termine avec 18/33, 221 yards, 1 TD et 1 INT. Sanders termine la rencontre avec 137 yards en six réceptions. Cooks et Gronk termine avec 74 yards chacun. 

Les Patriots (7 - 2) profitent de la défaite des Bills (4 - 5) pour s'envoler en tête de l'AFC East. Ils conservent la tête de l'AFC en compagnie des Steelers qui se sont fait peur face à Indianapolis. La semaine prochaine, les Broncos accueilleront les Bengals pendant que les Patriots défieront les Raiders à Mexico ! 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Denver 6 3 7 0 0 16
New England 14 13 7 7 0 41
... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous jouez pour un Titre de Champion National, ce n'est pas la vie ou la mort, c'est encore plus important que ça.  – Duffy Daugherty, coach, Michigan State

En VO :  When you're playing for the National Championship, it's not a matter of life and death. It's more important than that. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !