Les Eagles sans pitié avec les BearsPhiladelphie Eagles 31 - 3 Chicago Bears

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Carson Wentz a fait mouche à trois reprises contre les Bears
Carson Wentz a fait mouche à trois reprises contre les Bears (Chris Szagola)
le 26/11/2017 à 22:17 par François-Noël Martin

L'affiche proposée ce dimanche au Lincoln Financial Field de Philadelphie paraissait bien déséquilibrée sur le papier, opposant des Eagles avec le vent en poupe depuis le début de la saison  (9 victoires 1 défaite) face à des Bears de Chicago qui n'avaient jusque là connu la victoire qu'à trois reprises. 

Elle l'aura été tout au long des quatre quart-temps de la partie. Emmenés par un Carson Wentz (23/36, 227 yds, 3 TD) toujours aussi précis que décisif, les locaux prennent rapidement l'avantage au tableau d'affichage sur une première passe de touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de l'ancien quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
de North Dakota State pour Zach Ertz (10 rec., 103 yds, 1 TD). Nelson Agholor double la mise dans le second quart-temps au prix d'un de ces sauts acrobatiques dont tout fan de NFL est friand (14-0). Après un fieldgoal passé avec succès, Alshon Jeffery enfonce le clou juste avant la pause en captant dans la zone d'en-but une nouvelle passe de Wentz.

24-0 à la mi-temps, la messe semble être déjà dite pour des Bears complètement asphyxiés par leurs adversaires durant ces trente premières minutes. L'escouade offensive emmenée par le rookie Mitchell Trubisky (17/33, 147 yds, 2 INT) ne parvient d'ailleurs pas à passer le moindre first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
. Et lorsqu'ils se trouvent en position favorable dans le camp de Philly grâce à un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
recouvert par Eddie Goldman, c'est leur nouveau kicker Cairo Santos qui faillit en manquant un coup de pied à 54 yards des perches. 

Il faudra attendre leur première possession du troisième quart-temps pour enfin voir les hommes de John Fox faire bouger les chaines et débloquer leur compteur au tableau d'affichage avec un fieldgoal. Mais Philadelphie reprend les choses en main en confisquant de nouveau le ballon, grâce notamment à plusieurs quatrièmes tentatives passées avec succès  (3/4). La réussite est même de leur côté lorsque Jay Ajayi relâche le cuir à quelques yards de la goaline qui sera récupéré dans la end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
par son coéquipier Agholor (31-3). Nous sommes alors dans le dernier quart-temps : Nick Foles entre en jeu pour manger le chrono et Corey Graham intercepte Trubisky pour définitivement stopper les Bears dans une dernière tentative pour réduire la marque. Les Eagles décrochent ainsi leur dixième succès de la saison et restent ainsi leaders de la NFC. L'équipe de Doug Pederson est plus que jamais proche de décrocher son billet pour le Divisional Round des Playoffs !

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Philadelphia 7 17 0 7 0 31
Chicago 0 0 3 0 0 3
... chargement de la zone de commentaire ...

 L'interview pré-draft la plus marquante que j'ai eu lors de mes 25 ans de carrière ? Russell Wilson. Et de loin.  – John Dorsey, GM des Chiefs

En VO :  The most impressive interview I've ever had in the last 25 years of doing this ? Russell Wilson. Wasn't even close. 

Citation réelle proposée par TD pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !