Le Comeback Kid frappe encoreNew England Patriots 36 – 33 Houston Texans

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Brady & Cooks, une liaison qui marche (enfin!)
Brady & Cooks, une liaison qui marche (enfin!) (Stew Milne, AP Photo)
le 25/09/2017 à 10:07 par Rémy Lecomte

C’est au prix d’un nouveau comeback improbable que les New England Patriots ont arraché la victoire face aux Houston Texans. Les experts annonçaient un match compliqué pour le rookie Deshaun Watson, mais le quarterback a fait trembler les Patriots jusqu’à la dernière seconde. Retour sur un match serré de bout en bout.

Bill Belichick n’a jamais perdu à domicile face à un rookie quarterback. Watson n’est pas passé loin de l’exploit et est sans doute celui qui a donné le plus de fil à retordre à la défense des Patriots.

Coup pour coup

Les locaux mettent le feu aux poudres sur leur premier drive avec une bombe de 44 yards de Tom Brady vers Brandin Cooks. Un drive qui s’achèvera sur un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de l’inévitable Rob Gronkowski qui donne l’avance aux siens.

Mais les Texans réagissent rapidement. Ka'imi Fairbairn offre les trois premiers points à son équipe. Watson, profite d’un bon stop défensif des siens et balance une superbe passe de 29 yards vers Bruce Ellington dans la endzone. Les hostilités sont lancées.

La parole est à la défense

Watson, irréprochable dans le premier quart, subit sa première interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de la rencontre. C’est l’ex Bills Stephon Gilmore qui l’intercepte et retourne cette balle à 12 yards de la endzone. Brady ne se fait pas prier et trouve un Chris Hogan totalement esseulé qui redonne l’avantage aux locaux : 14 – 10.

Mais il en faut plus pour perturber le jeune maître à jouer des Texans qui se ressaisit et permet à Fairbairn de réussir son deuxième field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
du jour. Après Gilmore, c’est Clowney qui montre que les défenses ont leur mot à dire dans ce duel. Whitney Mercilus sacke Brady et Jadeveon Clowney vient cueillir cette balle avant de filer vers la endzone. Nouveau changement de leader, c’est les hommes de Bill O’Brien qui prennent 6 points d’avance à quelques minutes de la pause.

Mais c’est le quintuple champion qui aura le dernier mot dans cette mi-temps avec une passe vers Hogan pour un touchdown de 47 yards. 21 – 20 à la pause, les spectateurs sont servis.

On prend les mêmes et on recommence

Après sa réception de 44 yards sur le premier drive du match, Cooks réceptionne cette fois une passe de Brady et file vers la endzone pour son premier touchdown de la saison. 42 yards.

Mais le scénario de la première mi-temps se répète et Watson ne panique pas. Il convertit une deuxième tentative et 22 miraculeux vers son tight end Ryan Griffin. Et c’est ce même Griffin que Watson trouvera dans la endzone quelques minutes plus tard.

Un stop décisif

Dès l’entame du dernier quart, les Texans prennent les devants grâce à un nouveau field goal. Offensivement les Patriots ne trouvent plus les solutions et les Texans en profitent. À un peu plus de deux minutes du terme, les Texans ont l’occasion de tuer le match avec une troisième tentative et un yard à parcourir mais la défense des Patriots répond enfin présent et force les visiteurs à prendre trois points. C’est 28 – 33 pour la franchise du Texas mais un certain Tom Brady dispose de 2 minutes 24 secondes pour tenter d’offrir la victoire aux siens

Brady, encore et toujours

Avec 144 secondes et 75 yards à parcourir, les spectateurs savaient que le quarterback de 40 ans avait la capacité de créer un nouveau miracle à Foxborough. Et une nouvelle fois, TB12 a cru en sa bonne étoile. Un drive totalement fou durant lequel il subit un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
recouvert par un lineman offensif, il est à deux doigts d’être intercepté, il complète une troisième et 12 et une troisième et 18… Avant de trouver Cooks, encore lui, dans la endzone à 23 secondes de la fin. La liaison Brady – Cooks se précise et c’est d'ailleurs l’ex Saints qui est trouvé dans la endzone pour la conversion à deux points.

Duron Harmon intercepte l’ave maria de Watson et offre une victoire importante aux Patriots qui n’ont pas convaincu défensivement.

En bref

Watson termine la rencontre avec une fiche de 22/33, 301 yards, 2 touchdowns et deux interceptions auxquels il ajoute 41 yards à la course. Brady, quant à lui, nous fait oublier ses 40 ans avec pas moins de 5 TD pour 378 yards et un solide 25/35 ! Cooks termine la rencontre avec 2 touchdowns et 131 yards. Une performance attendue qui tombe finalement en troisième semaine.

Clowney termine la rencontre avec deux sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
et un touchdown. Grosse performance de l’ancien premier choix de la draft . Mais ça n’aura pas suffit. O’Brien essuie sa quatrième défaite en autant de rencontres face aux Patriots malgré une grosse performance. Les Texans joueront trois matchs consécutifs à domicile et commenceront par un solide challenge face aux Kansas City Chiefs dimanche prochain.

Les Patriots devront se régler défensivement avant de défier des Carolina Panthers dans le doute après une défaite face aux Saints.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 7 14 7 8 0 36
Houston 10 10 7 6 0 33
... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous gagnez vous n'avez pas besoin d'ami. Quand vous perdez, vous n'en avez pas.  – Woody Hayes, coach, Ohio State

En VO :  When you're winning, you don't need friends. When you're losing, you don't have any. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !