Un festival offensif californien

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Festival offensif des Rams, avec notamment les 2 premiers TD pour Sammy Watkins
Festival offensif des Rams, avec notamment les 2 premiers TD pour Sammy Watkins (LA Times)
le 22/09/2017 à 21:45 par Damien Foreau

Duel 100% NFC West en ouverture de la week 3, puisque les 49ers accueillaient les Rams cette nuit. San Francisco cherchait son premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
et sa première victoire de la saison, alors que la franchise de Los Angeles jouait son premier match à l’extérieur. Ce match était également un duel de coach rookie, entre Kyle Shanahan et Sean McVay.

Le film du match

Il ne fallait pas arriver en retard au Levi’s Stadium, car en 12 secondes, Brian Hoyer avait déjà lancé une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
et Todd Gurley avait ouvert le score au sol. Un début de match loin d’être idéal pour les 49ers, mais le QB va rapidement se rattraper avec un bon drive et un touchdown sur une course.

Les attaques prennent rapidement le dessus, et Jared Goff répond à Brian Hoyer. Il trouve notamment Robert Woods avec une superbe passe le long de la ligne, puis envoie Todd Gurley marquer son 2ème touchdown personnel. L’échange offensif continue, et cette fois c’est Hoyer qui réussit une longue passe pour Pierre Garçon. Mais les Niners perdent la balle pour la deuxième fois dans le 1er quart-temps, ce qui permet à Goff de relancer un drive, avec une nouvelle belle passe pour Woods. Le gain permet aux Rams de marquer un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
pour ouvrir le 2ème quart-temps.

San Francisco va avoir plusieurs occasions de revenir dans les minutes qui suivent. Ils récupèrent d’abord la balle sur les 12 yards des Rams après une perte de balle de Tavon Austin qui ne contrôle par un puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
. Mais deux pénalités obligent les 49ers à finir par un field goal. Un peu plus tard, Hoyer trouve son FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
Kyle Juszczyk en plein centre puis Garçon converti une 3ème tentative et 18 yards, mais là encore les Niners ne prennent que 3 points après un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
sur Hoyer. Les Rams sont beaucoup plus réalistes, et après deux jolies réceptions de Sammy Watkins, Todd Gurley finit au sol et s’offre un triplé juste avant la mi-temps. Los Angeles mène 24-13 à la pause.

Au retour des vestiaires, Watkins continue sa montée en puissance et attrape une passe de 48 yards. Les Rams se retrouvent rapidement en redzone mais la défense de San Francisco tient bon et force un field goal. Les Niners enchaînent avec un bon drive, et Carlos Hyde trouve la faille sur une 4ème tentative. Une fois encore, la réponse est immédiate de la part des Rams, et après une bataille sur la ligne des 49ers, Goff trouve finalement Watkins sur une passe courte. A peine le temps de respirer que Hoyer trouve Goodwin en plein centre pour un gros gain, et rapidement dans le 4ème quart-temps, San Francisco marque avec le TE Celek.

Les Rams ne s’affolent pas et confient le ballon à Todd Gurley, qui avance et place une grosse course pour atteindre le milieu du terrain, avant d’enchainer par une belle réception. Goff trouve finalement Watkins qui se bat pour marquer son deuxième touchdown personnel et creuser l’écart. A 6 minute 35 de la fin du match, les Rams mènent 41-26.

Mais c’était sans compter sur le réveil des Niners. Tout commence avec une bombe de 59 yards de Brian Hoyer qui trouve Pierre Garçon sur la ligne des 5 yards de LA. Le TE Trent Taylor finit le travail. Sur le retour de kickoffKickoff
coup de pied d'engagement en début de mi-temps. Effectué balle à terre depuis la ligne des 30 yards de l'équipe qui engage.
qui suit, Pharoh Cooper perd le ballon et les 49ers récupèrent la possession sur les 30 yards adverses. Garçon converti une 3ème tentative, Marquise Goodwin joue à l’équilibriste le long de la ligne et Carlos Hyde marque au sol pour ramener son équipe à 2 petits points. Hoyer rate la conversion à deux points. San Francisco tente du coup un onside kick, qu’ils récupèrent ! Hélas, le comeback n’ira pas au bout car des pénalités tuent le drive et Aaron Donald sacke Hoyer sur 4th down. Todd Gurley n’a plus qu’à gagner du temps pour sceller la victoire des Rams (41-39).

Feu d’artifice offensif et promesses pour l’avenir

Muette lors des deux premières semaines, l’attaque de San Francisco s’est finalement mise en route, et a bien failli réussir un superbe comeback. Pour les Rams, c’est le deuxième match avec plus de 40 points cette saison, un changement comparé aux problèmes de l’année dernière. Jared Goff s’est de nouveau montré à l’aise, Todd Gurley retrouve son meilleur niveau et Sammy Watkins semble s’intégrer rapidement.

Le duel des coach rookie a tenu ses promesses, puisque les deux équipes ont totalisé 80 points et nous ont offert l’un des plus beaux matchs depuis le début de la saison. Il y a donc de belles promesses pour le futur en Californie, un futur un peu plus proche pour Los Angeles.

3 TD pour Todd Gurley, qui revient à son meilleur niveau (LA Times)

Le joueur du match

Todd Gurley (RB – Rams) : 28 courses, 113 yards (4.0 AVG), 2 TD et 5 réceptions, 36 yards, 1 TD

Le meilleur rookie de la saison 2015 semble avoir retrouvé ses jambes d’il y a 2 ans. Déjà performant dimanche face aux Redskins, il a confirmé en franchissant la barre des 100 yards pour la première fois depuis 2015. Il marque 3 touchdowns, tous en première mi-temps, et porte son total à 6 en 3 matchs, soit aussi bien que son total de 2016.

Prochains matchs

Dans 10 jours, les Rams enchaîneront avec un deuxième match à l’extérieur, à Dallas. Dans le même temps, les 49ers rendront visite à un autre rival de la NFC West, Arizona.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
San Francisco 7 6 7 19 0 39
Los Angeles 14 10 10 7 0 41
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je vous l'échange contre un pack de bière et elles n'ont même pas à être fraiche.  – Le coach des Eagles Buddy Ryan à propos de son coureur Earnest Jackson.

En VO :  Trade him for a six pack ; it doesn't even have to be cold. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !