Les Seahawks viennent à bout des RamsLos Angeles Rams 10 - 16 Seattle Seahawks

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

La défense des Seahawks a dominé la rencontre
La défense des Seahawks a dominé la rencontre (Kirby Lee, USA Today Sports)
le 10/10/2017 à 09:17 par Rémy Lecomte

Les Los Angeles Rams avaient l'occasion de creuser l'écart en tête de la NFC West avec la réception des Seattle Seahawks. Mais les hommes de Sean McVay n'ont pas su profiter de l'occasion malgré une bonne entame de match. Comme souvent dans ce duel acharné, ce sont les défenses qui ont tiré les ficelles. Une rencontre intense qui est restée serrée de bout en bout. 

Des opportunités ratées

Alors que les défenses donnent le ton assez rapidement, les Rams ont l'occasion d'aller poser une première rose rapidement dans ce match. Mais Todd Gurley est coupable d'un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
à un petit yard de la endzone. TouchbackTouchback
suite à un punt ou à un kickoff qui va dans la endzone, il y a 2 situations : la balle peut soit sortir de celle-ci, soit être rattrapée par un joueur qui décide de ne pas retourner : il y a alors touchback et la balle est placée sur la ligne des 20 yards.
Dans des cas plus rares, il peut y avoir un touchback suite à un fumble ou à une interception de la défense dans sa propre zone d'en-but.
, les Seahawks peuvent souffler. Après deux puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
, c'est au tour de la défense des Rams de se montrer. Les Seahawks tentent un trick play et Tanner McEvoy balance une passe qui est interceptée par Cody Davis, très attentif sur cette phase.  

Les Rams en profitent et remontent le terrain sans trembler. Ils convertissent pas moins de trois troisième tentative et Tavon Austin trouve la endzone sur une course de 27 yards. Le match est lancé, les Rams frappent en premier. 

Ce même Austin passera de du héro au zéro en quelques minutes sur un punt qu'il ne peut contrôler. Il rend la possession aux Seahawks en territoire ennemi. Mais une fois encore, l'attaque ne saisit pas l'opportunité et en redzone, Russell Wilson tente de trouver son homonyme mais est intercepté par Johnson qui parcourt 69 yards avant d'être arrêté. Les Rams accentuent leur avance grâce à un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
, c'est désormais 10 - 0. 

Une réaction rapide

Alors que les locaux semblent s'envoler dans ce match, Wilson & Co. réalisent un drive parfait pour relancer l'intérêt du match. Le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
trouve Jimmy Graham dans la endzone. Et juste avant la pause, Blair Walsh rétablit l'égalité sur un field goal de 48 yards. 10 - 10, comme annoncé la joute est serrée ! 

Les défenses resserrent encore un peu plus les boulons et les spectateurs seront privés de touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
en deuxième période. Greg Zuerlein rate un field goal de 36 yards et le momentum semble avoir définitivement tourné. Les visiteurs ne se font pas prier et prennent trois points d'avance sur la possession suivante.

Festival de turnovers

Et Jared Goff n'est pas au bout de ses peines. Sur le drive suivant, il est intercepté aux portes de la redzone. Une série d'erreurs qui coûte cher au décompte final. Alors que sa défense ne baisse pas les bras, le premier choix de la draft balance une nouvelle interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
avant d'être sacké et de subir un fumble. Mais malgré ces trois turnovers consécutifs, la défense tient le coup et limite l'avance des visiteurs à six points. C'est 16 - 10 et tout se jouera sur le dernier drive. Goff se retrouve en première et 10 sur les 20 yards adverses mais malheureusement pour les locaux, ses quatre tentatives sont incomplètes et les Seahawks reviennent à égalité avec trois victoires pour deux défaites. 

Soulignons la belle performance de Tyler Higbee qui termine la rencontre avec quatre réceptions pour 98 yards. 

Les nombreuses erreurs, ce muffed punt d'Austin, les interceptions, ce fumble de Gurley, le field goal raté ou encore le sack/fumble sur Goff ont été décisif au final. Malgré cette brochette de turnovers, les Rams échouent à un petit play de la victoire. La défense est restée solide, tout comme celle des Seahwaks qui a été présente dans les moments importants. Une fois de plus, le spectacle était au rendez-vous malgré ce petit score de 16 à 10. Cette NFC West s'annonce serrée et la lutte sera longue entre ces franchises. 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Los Angeles 0 10 0 0 0 10
Seattle 0 10 3 3 0 16
... chargement de la zone de commentaire ...

 L'interview pré-draft la plus marquante que j'ai eu lors de mes 25 ans de carrière ? Russell Wilson. Et de loin.  – John Dorsey, GM des Chiefs

En VO :  The most impressive interview I've ever had in the last 25 years of doing this ? Russell Wilson. Wasn't even close. 

Citation réelle proposée par TD pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !