Les Patriots par la petite porteNew York Jets 17 - 24 New England Patriots

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

L'action au coeur de la controverse
L'action au coeur de la controverse (Bill Kostroun, AP)
le 15/10/2017 à 22:40 par Rémy Lecomte

La tête de l’AFC East se jouait au MetLife Stadium ce dimanche. Les New England Patriots (3-2) se déplaçaient chez les New York Jets (3-2) pour un duel qui s’annonçait tendu entre les rivaux. L’occasion pour les hommes de Bowles de confirmer leur bonne forme du moment. Mais les visiteurs comptaient bien stopper cette belle série. Retour sur cette rencontre controversée.

Un premier quart à sens unique

Ce sont des Patriots amorphes qui entament la partie, laissant Josh McCown compléter les troisièmes tentatives à tour de bras. Sur le premier drive, le quarterback des Jets complètent quatre 3rd down et trouve Austin Seferian-Jenkins dans la endzone pour donner l’avantage aux siens.

Alors que les Patriots retrouvent un semblant de rythme offensif, Mike Gillislee subit un fumble et permet aux Jets de confirmer le momentum. Malcolm Butler est battu dans son duel face à Jeremy Kerley et McCown ne tremble pas : c’est 14 – 0 dès les premières secondes du deuxième quart temps. 

Un relâchement coupable

Alors que tout allait bien pour les locaux, Buster Skrine loupe une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
et permet aux Patriots de continuer un drive qui les lancera dans la partie. Une passe interférence offrira une première tentative à un petit yard de la endzone et c'est Dion Lewis qui redonne espoir aux visiteurs. Mais la défense des Jets ne se laisse pas faire et Skrine se rattrape de son erreur en interceptant Tom Brady qui cherchait Phillip Dorsett sur une longue passe quelques minutes plus tard. 

Les Jets sont forcés au puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
et laissent une chance à Stephen Gostkowski de ramener ses couleurs à quatre petits points alors qu'il reste une minute à jouer en première mi-temps. Mais le kicker manque son field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
! Cependant, 30 secondes plus tard, McCown est intercepté par Butler et il n'en faut pas plus à Tom Brady pour trouver Brandin Cooks sur une longue passe puis Gronkowski dans la endzone. 14 - 14 à la pause, un score inespéré pour les Patriots qui ont été dominé. 

Gronk, encore et toujours

Les Patriots démarrent le troisième quart comme ils avaient terminé le deuxième. Cooks est la cible de Brady sur une troisième tentative et 13 avant de laisser Rob Gronkowski ponctuer le drive sur une réception de 33 yards. Et c'est pas moins de 21 points consécutifs pour les hommes de Belichick. 

Un call surprenant et controversé 

La défense des Patriots semblent s'endurcir au fur et à mesure des drives et Devin McCourty confirme cette forme avec une interception en quatrième et 1. Les Patriots en profitent pour prendre 10 points d'avance grâce à un field goal sur le drive suivant.

C'est alors que la rencontre a tourné suite à un call plus que douteux de la part des arbitres. Alors que McCown remonte le terrain avec plus de 10 minutes à jouer, les Jets pensent revenir à trois points lorsque Seferian-Jenkins s'arrache pour trouver la endzone. Mais après avoir annoncé un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
, les arbitres changent leur décision et annoncent un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
et donc un touchbackTouchback
suite à un punt ou à un kickoff qui va dans la endzone, il y a 2 situations : la balle peut soit sortir de celle-ci, soit être rattrapée par un joueur qui décide de ne pas retourner : il y a alors touchback et la balle est placée sur la ligne des 20 yards.
Dans des cas plus rares, il peut y avoir un touchback suite à un fumble ou à une interception de la défense dans sa propre zone d'en-but.
qui rend la possession aux Patriots. Le match est plié et les Jets ne parviendront pas à remonter les deux possessions de retard. Score final : 17 - 24 suite à un field goal des locaux. 

Une victoire mais rien de plus

Les Patriots prennent donc la tête de leur division mais sans convaincre. Que du contraire. Brady termine la rencontre avec à peine plus de 50% de passes complétées : 20/38, 257 yards, 2 TD et une interception. McCown dépasse la barre des 300 yards (comme tous les quarterbacks ayant affronté la défense de Matt Patricia cette saison) avec ses 31/47, 354 yards pour 2 TD et 2 interceptions. 

Les Jets n'ont pas su tirer le meilleur de leurs possibilités. Des erreurs qui se paient cash face au réalisme de la franchise de New England. La semaine prochaine, les Jets affronteront un autre concurrent de l'AFC East : les Dolphins. Mais le choc à suivre sera le remake du Super Bowl de l'an passé : Les Falcons se déplacent chez les Patriots. Un duel entre deux franchises qui déçoivent mais qui restent bien présentes dans la course aux playoffs. 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New York 7 7 0 3 0 17
New England 0 14 7 3 0 24
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'ai jamais vraiment perdu un match dans ma carriére, j'ai juste manqué de temps certaines fois.  – Bobby Lane

En VO :  I never really lost a game in my career, sometimes I just ran out of times. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !