Service minimum pour les PatriotsNew England Patriots 21 - 13 Los Angeles Chargers

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

La défense des Patriots à la rescousse face aux Chargers
La défense des Patriots à la rescousse face aux Chargers (Steven Senne, AP Photo)
le 30/10/2017 à 19:40 par Rémy Lecomte

Les Patriots (5-2) avaient l'occasion de rassurer leurs fans avec la réception des Los Angeles Chargers (3-4), qui restaient sur trois victoires consécutives. Les spectateurs n'ont pas eu droit à du tout grand spectacle et ont été contraint de se contenter d'une bien pâle opposition entre ces deux franchises. 

Big play alert

Après un bon premier drive, les Chargers voient leur kicker manquer l'opportunité de prendre les devants sur un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de 51 yards. Mais sur le drive suivant, Melvin Gordon trouve l'espace et file sur 87 yards pour un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
qui lance la rencontre. Mais Tom Brady ne laisse pas l'occasion à ses fans de s'inquiéter, il est à la baguette pour un drive de plus de six minutes qui se ponctue par un touchdown de l'inévitable Rob Gronkowski

Des erreurs qui coûtent cher 

Alors que la défense des Chargers forcent les locaux à punter, Travis Benjamin éprouve toutes les difficultés du monde à réceptionner ce puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
et fait l'erreur de rentrer sa endzone après avoir pris possession du ballon. Il est plaqué et subit donc un safetySafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
catastrophique qui offre un avantage cadeau aux hommes de Bill Belichick qui n'en demandait pas tant. Les Patriots en profite pour ajouter trois points sur le drive suivant. Et un nouveau field goal de Stephen Gostkowski permet aux Patriots de mener 15 - 7 à la pause. 

Une deuxième mi-temps décevante

Le kicker des Patriots n'a pas autant de réussite en deuxième mi-temps, il manque un field goal qui ponctue un drive de... zéro yard qui avait commencé aux portes de la redzone. Mais les visiteurs ne semblent pas vouloir les saisir les occasions de revenir au score et un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
assez surprenant de Philip Rivers (recouvert par ses soins) contraint la franchise de LA à punter une nouvelle fois. 

Les Patriots sont une nouvelle fois bloqué par la défense et se contentent d'un troisième field goal converti pour prendre 11 points d'avance. Une avance qu'ils conserveront pendant de longues minutes avant de voir un sursaut de leurs adversaires du jour : Rivers trouve Travis Benjamin qui se rachète de son erreur avec un touchdown. La conversion à deux points est manquée mais le match est relancé ! Cependant, le spectacle n'est pas pour autant au rendez-vous. 

À une minute du terme, Gostkowski offre trois points de plus aux siens, c'est 21 - 13 et il reste une minute à jouer. Les Chargers parviennent à remonter le terrain et se retrouvent à 23 yards du miracle avec une seconde restante au chrono. Une occasion galvaudée, interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de Jonathan Jones qui offre une victoire bien terne à son équipe !

La victoire sinon rien

Les Patriots conservent leur statut de co-leader de l'AFC mais sont loin de convaincre. La défense semble trouver un rythme de croisière depuis quelques semaines. Mais cette fois c'est l'attaque qui ne rassure pas, l'attaque devant se contenter d'un touchdown et de quatre FG. Tom Brady rend une fiche correcte de 32/47 pour 333 yards et un touchdown mais reconnaît lui-même que l'attaque aurait pu scorer plus de points. James White et Rex Burkhead dominent les stats... en réception avec respectivement 5 réceptions pour 85 yards et 7 réceptions pour 68 yards ! Le jeu de course des Patriots était correct mais pas hyper dominateur. En face, Rivers termine avec 17/30 pour 212 yards un TD et une interception. Les quelques erreurs des visiteurs ont coûté cher et les voilà maintenant à 3 victoires pour 5 défaites après une belle série de victoires. 

Les deux équipes auront l'occasion de se ressaisir durant cette semaine de repos. Ils ne reprendront le championnat que dans deux semaines avec des déplacements compliqués à gérer à Jacksonville pour les Chargers et à Denver pour les Patriots. Malgré la tête de la conférence, la franchise de Robert Kraft est attendue au tournant tant la manière n'y est pas cette saison. Mais la saison est encore longue et il faudra avant tout être présent dans le haut du tableau en janvier. Avec ou sans la manière. 

Pour les Chargers la saison s'annonce longue malgré un effectif solide sur papier. Ils profiteront de cette saison pour développer leurs jeunes talents à des postes clés. Mais avec cinq défaites en huit matchs, difficile de prétendre à une place en playoffs. 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 0 15 3 3 0 21
Los Angeles 7 0 0 6 0 13
... chargement de la zone de commentaire ...

 La NFL, comme la vie, est pleine d'idiots.  – Randy Cross, ancien linebacker des 49ers de San Francisco

En VO :  The NFL, like life, is full of idiots. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !