Happy End pour Hilton et les ColtsHouston Texans 14 - 20 Indianapolis Colts

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

T.Y. Hilton, auteur de deux touchdowns
T.Y. Hilton, auteur de deux touchdowns (Eric Christian Smith)
le 05/11/2017 à 23:31 par François-Noël Martin

Le duel entre les deux meilleurs rivaux de l'AFC Sud a bien failli basculer en toute fin de partie. Mais les Texans, sur leurs terres, n'ont pas réussi à renverser à leur avantage une situation bien mal engagée et doivent s'incliner pour la cinquième fois de la saison. Les Colts en profitent pour revenir à la hauteur de leurs adversaires du jour au classement de la division...

C'était l'une des principales interrogations du côté du NRG Stadium de Houston, si ce n'est LA principale interrogation : comment allait se comporter l'Offense Texane lors de ce Rivalry Game face aux Colts d'Indianapolis, quelques jours après la perte pour le reste de la saison de leur nouveau quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
vedette Deshaun Watson ? Les premiers éléments de réponse ne trainent pas à se présenter, avec un faible rendement pour un Tom Savage (19/44, 219 yds, 1TD) qui n'enregistre que 2 petits first downsFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
sur les trois premières séries. Et quand celui qui retrouvait pour l'occasion les commandes de son escouade parvient enfin à mener les siens dans le camp adverse, c'est le malheureux Ka'imi Fairbairn qui se troue en manquant son premier fieldgoal de la saison à 39 yards des perches.

Heureusement pour les locaux, les Texans ont une Défense, qui va limiter la casse tout au long de la première mi-temps. Elle ne peut cependant pas empêcher Jacoby Brissett (20/30, 308 yds, 2TD) de trouver T.Y. Hilton (5 rec., 175 yds, 2TD) pour l'ouverture du score sur un TouchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de 45 yards, puis l'expérimenté Adam Vinatieri d'ajouter un fieldgoal (0-10). Tout semble bien se passer pour les Colts lorsque surgit peu avant la pause Eddie Pleasant qui vient forcer le fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
sur un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
sur Brissett. Le cuir est récupéré par Lamarr Houston qui le ramène en Terre Promise pour les premiers points de son équipe (7-10).

L'action galvanise la défense texane qui ne laisse plus passer le moindre first down dans le début du troisième quart... jusqu'à la tuile : Hilton capte une passe courte, entame une remontée du terrain, plonge pour éviter un plaquage et se retrouve au sol. Toute la défense pense l'action terminée et aucun ne pense à toucher le receveur qui se relève et fonce dans la zone d'en-but. Le replay lui donnera raison et un second touchdown qui s'annonce décisif sur l'issue de la rencontre.

Car dans le même temps, Savage peine toujours à faire avancer son camp et les puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
de Shane Lechler s'enchainent. Les Colts passent un nouveau fieldgoal (7-20) dans le quatrième quart-temps, peu avant que le quarterback texan ne lance enfin le cuir dans l'end-zone adverse, qui est catchée par DeAndre Hopkins (14-20). 6 points de retard et 6 minutes à jouer, le comeback est encore possible ! A trois minutes du coup de sifflet final, Houston récupère la possession et entame une nouvelle remontée du terrain qui mène les hommes de Bill O'Brien jusque dans les 10 derniers yards avec 18 secondes au chrono. Mais aucune des passes de Savage ne trouve preneur, libérant Indianapolis qui enregistre ainsi son troisième succès de la saison.

 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Houston 0 7 0 7 0 14
Indianapolis 7 3 7 3 0 20
... chargement de la zone de commentaire ...

 La force est importante. Mais la première chose est de connaître votre adversaire. Si vous le connaissez lui et ce qu'il aime faire, et que vous essayez de l'en empêcher, de le forcer à tenter autre chose, alors vous avez déjà remporté la moitié de la bataille.  – Jonathan Ogden

En VO :  Strength is important. But the number one thing is knowing your opponent. If you know your opponent and what they like to do, and you try to take that away from them, force them to another move, then that's half the battle right there. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !