Présentation de la saison 2017-2018 – AFC Nord

Un rebond attendu de la part d'A.J Green et des Bengals
Un rebond attendu de la part d'A.J Green et des Bengals (SI)
le 09/09/2017 à 08:56 par Damien Foreau

L’AFC North n’est plus la meilleure division de la NFL mais elle reste compétitive. Aucune équipe n’a d’ailleurs réussie à conserver son titre depuis 2012 (Baltimore). Les Steelers, champions en titre de la division, ont le meilleur effectif et ils sont assez largement favoris pour rester au top grâce notamment à leur attaque de feu. Mais les Ravens ont injecté du sang neuf et les Bengals souhaitent se racheter après une saison ratée. Quant aux Browns, ils seront intéressants à suivre pour voir si les bons choix de l’intersaison se traduisent sur le terrain.

John Harbaugh peut-être sous pression avec une nouvelle saison décevante (SI)

BALTIMORE RAVENS

Depuis la victoire lors du Super Bowl 2012, les Ravens affichent un bilan négatif et une seule participation aux playoffs en 4 ans. Il y a donc une petite pression qui commence à se faire sentir sur les épaules de John Harbaugh. La saison 2017 est également importante pour le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Joe Flacco, qui est d’ailleurs incertains pour les premiers matchs.

Bilan 2016

8-8

Arrivées

Danny Woodhead (RB), Jeremy Maclin (WR), Brandon Carr (CB), Brandon Boykin (CB), Tony Jefferson (S)

Départs

Kyle Juszczyk (FB), Kamar Aiken (WR), Dennis Pitta (TE), Ricky Wagner (OT), Vlad Ducasse (OG), Jeremy Zuttah (C), Timmy Jernigan (DT), Lawrence Guy (DE), Timmy Jernigan (DT), Elvis Dumervil (OLB), Zach Orr (ILB), Shareece Wright (CB), Jerraud Powers (CB), Lardarius Webb (S), Matt Elam (S)

Draft 2017

ChoixJoueurPositionUniversité
Tour 1, Choix 16Marlon HumphreyCBAlabama
Tour 2, Choix 15 (47)Tyus BowserOLBHouston
Tour 3, Choix 10 (74)Chris WormleyDEMichigan
Tour 3, Choix 14 (78)Tim WilliamsOLBAlabama
Tour 4, Choix 16 (122)Nico SiragusaOGSan Diego State
Tour 5, Choix 15 (159)Jermaine EluemunorOGTexas A&M
Tour 6, Choix 2 (186)Chuck ClarkDBVirginia Tech

Attaque

A 32 ans, Joe Flacco posent plusieurs problèmes à sa franchise. Le premier au niveau des performances puisque le QB reste sur une saison 2016 compliquée. Le second vient de son énorme contrat, qui devient un souci lorsque les Ravens souhaitent recruter ou prolonger des joueurs importants. Du coup, plusieurs titulaires ont quitté Baltimore durant l’intersaison, dont deux linemenLinemen
littéralement, les hommes de la ligne (de scrimmage). Il y a les linemen offensifs et les défensifs. Ils s'opposent dès le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
donné.
. Le RT Ricky Wagner laisse un trou, surtout qu’il n’a pas été remplacé, et le CCenter (C)
c'est le joueur de la ligne offensive qui transmet le ballon entre ses jambes au QB lors du snap.
Jeremy Zuttah. Il reste tout de même Ronnie Stanley, excellent comme rookie sur le blind side, et Marshal Yanda, référence au poste de GuardGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
.

Autre perte, le receveur Steve Smith a pris sa retraite après une saison évidemment loin de ses meilleures années mais toujours correcte. Là, les Ravens ont bien réagi en faisant signer Jeremy Maclin. Il rejoint Mike Wallace, jamais vraiment constant, et Breshad Perriman, qui connaît un début de carrière compliqué. La situation est encore plus floue sur le poste de TE où Dennis Pitta n’a pas été conservé. Benjamin Watson, de retour de blessure, semble le numéro 1, à moins que Maxx Williams se montre enfin au niveau.

Sur le backfield, Kenneth Dixon pouvait avoir sa chance mais il sera suspendu pour les 4 premiers matchs. Du coup, Terrance West va démarrer comme le titulaire. Le recrutement de Danny Woodhead est intéressant pour le soutien sur les phases aérienne, à condition qu’il reste sur le terrain (à 32 ans, il revient d’une rupture des ligaments croisés).

Défense

La défense des Ravens n’était pas au top l’année passée, il n’est donc pas étonnant que la franchise ait pris 4 joueurs défensifs avec ses 4 premiers choix de Draft. Il y avait notamment un besoin sur le poste de CB, à l’opposé de Jimmy Smith, Baltimore a donc sélectionnée Marlon Humphrey au 1er tour de la Draft, et recruté Brandon Carr. Tout ça avant que Tavon Young, bon sur le slot, se fasse les croisés. Pas d’inquiétudes en revanche sur les postes de safetySafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
, où Tony Jefferson a rejoint Eric Weddle pour former un intense duo.

L’équipe s’est ensuite penchée sur le pass-rush, une autre zone à améliorer puisque Elvis Dumervil n’est plus là et que Terrell Suggs à 35 ans. Tyus Bowser et Tim Williams ont été drafté, mais ils devront s’imposer rapidement pour avoir un impact. Il a aussi fallu remplacer Timmy Jernigan sur la ligne défensive, ce qui a été fait avec Chris Wormley.

Enfin, la retraite surprise de Zach Orr a affaibli le corps de linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
et aucune aide n’a été apporté à l’excellent C.J Mosley.

Calendrier

à Cincinnati, Cleveland, à Jacksonville, Pittsburgh, à Oakland, Chicago, à Minnesota, Miami, à Tennessee, Bye, à Green Bay, Houston, Detroit, à Pittsburgh, à Cleveland, Indianapolis, Cincinnati

Prédiction

9-7

Il y a beaucoup de sang neuf dans cette équipe de Baltimore, avec notamment quelques bons renforts défensifs. Mais il y a du coup de nombreuses questions, en particulier sur l’impact que les rookies peuvent avoir dès leur première saisons. Autre interrogation clé, le potentiel de Joe Flacco et de son attaque. Au final, les Ravens ont peut-être un effectif suffisant pour accrocher une place en playoffs mais pas pour aller beaucoup plus loin.

CINCINNATI BENGALS

Habitués aux playoffs même s’ils n’y gagnent pas, les Bengals sont passés à côté il y a 1 an, la faute notamment à des blessures de joueurs clés (A.J Green). Un rebond est donc attendu à Cincinnati après cette saison décevante (6-10), mais l’effectif a perdu en qualité durant l’intersaison.

Bilan 2016

6-9-1

Arrivées

Andre Smith (OT), Kevin Minter (ILB), Bene Benwikere (CB)

Départs

Rex Burkhead (RB), Andrew Witworth (OT), Kevin Zeitler (OG), Margus Hunt (DE), Domata Peko (DE), Karlos Dansby (OLB), Rey Maualuga (ILB)

Draft 2017

ChoixJoueurPositionUniversité
Tour 1, Choix 9John RossWRWashington
Tour 2, Choix 16 (48)Joe MixonRBOklahoma
Tour 3, Choix 9 (73)Jordan WillisOLBKansas State
Tour 4, Choix 9 (116)Carl LawsonOLBAuburn
Tour 4, Choix 22 (128)Josh MaloneWRTennessee
Tour 4, Choix 32 (138)Ryan GlasgowDTMichigan
Tour 5, Choix 9 (153)Jake ElliottKMemphis
Tour 5, Choix 33 (176)J.J DielmanCUtah
Tour 6, Choix 9 (193)Jordan EvansLBOklahoma
Tour 6, Choix 23 (207)Brandon WilsonRBHouston
Tour 7, Choix 33 (251)Mason SchreckTEBuffalo

Attaque

En 1 an, l’attaque des Bengals a perdu 5 points par matchs. Andy Dalton, souvent bon en saison régulière, a été bien moins efficace lorsqu’il a perdu son receveur fétiche, A.J Green. Le TE Tyler Eifert a également manqué plusieurs matchs à cause de problèmes récurrents au dos, et il est incertain pour le début de saison.

Cette année, le gros problème pourrait venir de la ligne offensive, qui a perdu 2 titulaires durant l’intersaison, le LT Andrew Whitworth et le RG Kevin Zeitler. Aucuns remplaçants « vétérans » n’ont été recrutés, donc Cincinnati devra compter sur deux jeunes joueurs (Ogbuehi et Fisher).

Lors de la Draft 2017, les Bengals ont décidé de renforcer leur attaque en prenant deux joueurs intéressants. Au premier tour, ils ont pris le receveur John Ross, très rapide puisqu’il a battu le record du 40 yards dash lors du NFL Combine. La franchise a ensuite sélectionné le RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Joe Mixon, très talentueux mais au passé tumultueux. Ce dernier à le potentiel pour passer devant Jeremy Hill, décevant en 2016. Quant à Giovani Bernard, il n’est utilisé que pour les phases aériennes.

Andy Dalton aura donc des options et surtout A.J Green de retour, mais l’attaque peut-être limitée derrière une OL affaiblie.

Défense

Après Ross et Mixon, les Bengals ont décidé de se concentrer sur leur pass-rush, une zone faible au sein d’une défense plutôt solide. Jordan Willis et Carl Lawson ont été pris, et un des deux joueurs doit prendre la place à l’opposé de Carlos Dunlap. Pas de renfort en revanche sur la ligne défensive, où Geno Atkins est excellent mais un peu seul.

Une des seules recrues de Cincinnati durant l’intersaison est le linebacker Kevin Minter, qui peut former un beau duo avec Vontaze Burfict.

Sur les lignes secondaires, il y a de tout. Dre Kirkpatrick est bon et vient de signer une belle prolongation. Adam Jones est lui aussi correct mais sera suspendu pour la première journée. Darqueeze Dennard n’a lui jamais été au niveau attendu. Les Bengals espèrent l’explosion de Williams Jackson, pris au 1er tour de la Draft 2016 mais blessé lors de sa saison rookie. Sur les postes de safety, George Iloka est de retour et est associé à Shawn Williams, correct sans plus comme remplaçant de Reggie Nelson.

Calendrier

Baltimore, Houston, à Green Bay, à Cleveland, Buffalo, Bye, à Pittsburgh, Indianapolis, à Jacksonville, à Tennessee, à Denver, Cleveland, Pittsburgh, Chicago, à Minnesota, Detroit, à Baltimore

Prédiction

7-9

Marvin Jones peut-il survivre à une saison décevante ? Les pertes sur la ligne offensive déséquilibrent l’attaque et rendent Andy Dalton bien plus vulnérable. Pas de bonne augure pour un QB qui a toujours eu du mal sous pression. Pour espérer, les Bengals doivent compter sur des jeunes joueurs qui montent en gamme ou des rookies qui ont un impact immédiat.

CLEVELAND BROWNS

Les Browns ont touché le fond en 2016 avec 1 seule victoire au compteur, du fait notamment de problèmes récurrents de quarterbacks. En 2017, l’optimisme est de rigueur car l’effectif semble renforcé grâce à des bonnes décisions lors de la Draft. La question n’est pas de savoir si les Browns vont être compétitifs, on connaît la réponse, mais plutôt de savoir par combien de victoires en plus les progrès vont se traduire.

Bilan 2016

1-15

Arrivées

Brock Osweiler (QB), Kenny Britt (WR), Kevin Zeitler (OG), J.C Tretter (C), Jason McCourty (CB), Calvin Pryor (S)

Départs

Robert Griffin III (QB), Josh McCown (QB), Terrelle Pryor (WR), Josh Gordon (WR), Andrew Hawkins (WR), Austin Pasztor (OT), Tramon Williams (CB)

Draft 2017

ChoixJoueurPositionUniversité
Tour 1, Choix 1Myles GarrettDETexas A&M
Tour 1, Choix 25 Jabrill PeppersSMichigan
Tour 1, Choix 29David NjokuTEMiami
Tour 2, Choix 20 (52)DeShone KizerQBNotre Dame
Tour 3, Choix 1 (65)Larry OgunjobiDTCharlotte
Tour 4, Choix 20 (126)Howard WilsonCBHouston
Tour 5, Choix 16 (160)Roderick JohnsonOTFlorida State
Tour 6, Choix 1 (185)Caleb BrantleyDTFlorida
Tour 7, Choix 6 (224)Zane GonzalezKArizona State
Tour 7, Choix 34 (252)Matt DayesRBN.C State

Attaque

Trois quarterbacks se disputent la place de titulaire à Cleveland, mais aucun ne semble être la solution pour le futur de la franchise. Cody Kessler est celui qui a terminé la saison 2016, mais son bras peu puissant est une limite, Brock Osweiler reste sur une saison horrible à Houston mais ne peut que faire mieux, et le rookie DeShone Kizer est peut-être le joueur le plus prometteur s’il est bien coaché. Il possède en tout cas un bon bras et est très mobile.

A l’image des quarterbacks, les receveurs ne sont pas hyper talentueux. Et on se demande toujours pourquoi Cleveland n’a pas conservé Terrelle Pryor, qui avait passé les 1000 yards l’année passée. Corey Coleman, décevant comme rookie, et Kenny Britt, recruté durant l’intersaison, composeront le duo titulaire. Pris au premier tour de la Draft, le TE David Njoku va remplacer Gary Barnidge, remercié après la Draft.

Mais ce qui peut aider les Browns à être plus performants, c’est d’avoir une superbe ligne offensive. Joe Thomas et Joel Bitonio sont de retour sur la gauche, et deux recrues viennent étoffer cette escouade. J.C Tretter sera au centre, et Kevin Zeitler va prendre le poste de RG. Utile pour protéger et donner du temps à un QB moyen, cela va également aider le jeu au sol. Isaiah Crowell reste le numéro 1 et s’est déjà montré performant derrière une bonne ligne. Quand à Duke Johnson, il pourrait bien être le meilleur receveur de l’équipe en fin de saison.

Défense

Les Browns avaient deux zones particulièrement faibles en 2016, le pass-rush et les safeties (le soutien sur les phases au sol notamment). Pour se renforcer, ils ont pris Myles Garrett et Jabrill Peppers au 1er tour de la Draft. Le choix de Garrett plus que celui du QB Trubisky avec le 1er choix était le bon. Cleveland a également fait signer le Safety Calvin Pryor, ex 1er tour de Draft mais qui toujours déçu chez les Jets.

Autre point important sur les lignes secondaires, la santé de Joe Haden. Parmi les meilleurs à son poste lorsqu’il est à 100%, il est souvent sur la touche depuis 2 saisons. Pour pallier à une éventuelle blessure de leur CB, les Browns ont recruté Jason McCourty, qui pourra faire le job à l’opposé de Jamar Taylor.

Pour revenir au front-seven, un impact immédiat de Garrett peut suffire à faire progresser la défense. Mais il faudra aussi que les joueurs de rotation soient plus performant, à commencer par deux sophomores, Emmanuel Ogbah et Carl Nassib. Au pire, Cleveland a multiplié les options en prenant deux autres rookies, Larry Ogunjobi et Caleb Brantley. Plusieurs joueurs doivent s’imposer pour encadrer le NT Danny Shelton, qui lui est l’un des meilleurs défenseurs de la ligue contre le jeu au sol.

Enfin, les Browns ont prolongé Jamie Collins, qui forme un beau duo de linebacker avec Christian Kirksey.

Calendrier

Pittsburgh, à Baltimore, à Indianapolis, Cincinnati, NY Jets, à Houston, Tennessee, Minnesota, Bye, à Detroit, Jacksonville, à Cincinnati, à LA Chargers, Green Bay, Baltimore, à Chicago, à Pittsburgh

Prédiction

3-13

Cleveland n’a plus la pire équipe de la NFL sur le papier. Grâce à une super ligne offensive, le jeu au sol peut-être performant, et en défense, de jeunes talents peuvent rendre l’équipe plus compétitive. L’impact des rookies définira donc surement le bilan final. Mais pour réellement espérer faire un pas en avant et envisager les playoffs, un Quarterback est nécessaire. Rendez-vous à la Draft 2018…

Les Brows ont fait des bons choix lors de la Draft, avec notamment le 1er choix Myles Garrett (USA Today)

PITTSBURGH STEELERS

Cela fait déjà 8 ans que les Steelers ne sont plus allés au Super Bowl, une période assez longue pour une franchise habituée aux finales. 2017 semble être la dernière chance pour les deux rescapés du titre de 2008 et de la finale perdue de 2010, Ben Roethlisberger et James Harrison. Le QB jettera ses dernières forces dans la bataille, entourée d’une attaque presque sans égal en NFL.

Bilan 2016

11-5

Arrivées

Knile Davis (RB), Justin Hunter (WR), Tyson Alualu (DT), Coty Sensabaugh (CB)

Départs

DeAngelo Williams (RB), Markus Wheaton (WR), Ladarius Green (TE), Jarvis Jones (OLB), Lawrence Timmons (ILB), Justin Gilbert (CB)

Draft 2017

ChoixJoueurPositionUniversité
Tour 1, Choix 30T.J WattOLBWisconsin
Tour 2, Choix 30 (62)JuJu Smith-SchusterWRUSC
Tour 3, Choix 30 (94)Cameron SuttonCBTennessee
Tour 3, Choix 41 (105)James ConnerRBPittsburgh
Tour 4, Choix 29 (135)Joshua DobbsQBTennessee
Tour 5, Choix 30 (173)Brian AllenDBUtah
Tour 6, Choix 30 (213)Colin HolbaLSLouisville
Tour 7, Choix 30 (248)Keion AdamsOLBWestern Michigan

Attaque

Ben Roethlisberger a 35 ans et on ne peut pas dire qu’il s’est préservé durant sa carrière. Dur au mal, il a souvent été blessé et est régulièrement revenu plus tôt que prévu. Durant l’intersaison, le QB a pensé à prendre sa retraite, mais il est finalement de retour au moins pour cette saison, avec une super attaque autour de lui.

Cela commence avec Le’Veon Bell, le meilleur Running-back de NFL quand il est sur le terrain (suspension et blessures lors des dernières saisons). Son absence face aux Patriots lors de la finale de conférence AFC en janvier dernier a pesé sur l’issue de la rencontre. En 2017, son backup ne sera plus DeAngelo Williams mais le rookie James Conner. Ce dernier a fait le gros titre et vend beaucoup de maillots car il a vaincu un cancer il y a quelques années.

Le corps de receveurs est également une zone forte derrière Antonio Brown, l’un des tout meilleur joueur à sa position. Martavis Bryant revient de suspension et sera une excellente option à l’opposé de la star. Sammy Coates peut dépanner, Eli Rogers est intéressant sur le slot, et en cas de problème les Steelers ont assuré en prenant Juju Smith-Schuster au 2ème tour de la Draft. Le seul point faible est le poste de TE ou Jesse James devrait débuter. Ladarius Green, recruté l’année passée, a déjà été libéré.

Pour finir, un petit mot sur la ligne offensive, qui a bien progressé et qui fait maintenant partie des plus solides de la ligue. La paire de tackle (Villanueva et Gilbert) et la paire de Guard (Foster et DeCastro) ont toutes les deux été très performantes. La seule petit inconnue est au centre où Pouncey est sujet à des blessures.

Défense

Il y a eu du mieux en défense l’année dernière pour Pittsburgh. Et la tendance pourrait se confirmer en 2017 puisque les Steelers ont décidé de s’occuper de leur pass-rush en prenant T.J Watt (frère de…) lors du 1er tour de la Draft. Un impact immédiat est attendu de sa part, pour aider un James Harrison (39 ans) qui repousse les lois du corps humain et un Bud Dupree qui a manqué de nombreux matchs.

Mais un retour pourrait bien faire la différence, celui de Cameron Heyward, blessé lors de la deuxième partie de saison. Surement le meilleur défenseur de l’équipe, il va former un beau duo de DE avec Stephon Tuitt, autour de Javon Hargrave qui a été plutôt correct comme rookie.

La seule perte est Lawrence Timmons, mais le linebacker a connu un gros déclin et il y a plusieurs options pour le remplacer aux côtés de Ryan Shazier.

En ce qui concerne les lignes secondaires, la zone la plus irrégulière de cette défense, il y a également des promesses. Artie Burns devrait continuer sa progression pour sa deuxième année et faire partie d’une rotation à 3 avec William Gay et Ross Cockrell. Sur les postes de safety, Sean Davis a sorti une saison rookie de qualité et reste associé à Mike Mitchell.

Calendrier

à Cleveland, Minnesota, à Chicago, à Baltimore, Jacksonville, à Kansas City, Cincinnati, à Detroit, Bye, à Indianapolis, Tennessee, Green Bay, à Cincinnati, Baltimore, New England, à Houston, Cleveland

Prédiction

12-4

Ca sent la fin pour Ben Roethlisberger mais les Steelers ont le talent nécessaire pour lui offrir un dernier Super Bowl. Pittsburgh reste sur une finale de conférence et l’effectif a connu peu de changement durant l’intersaison. Si l’attaque reste au complet, elle sera difficile à stopper, en saison régulière comme en playoffs.

Un dernier Super Bowl pour Ben Roethlisberger ? (USA Today)
... chargement de la zone de commentaire ...

 Si votre fils vous rend fou, vous avez le choix entre lui apprendre à jouer Nose Tackle ou l'envoyer jouer sur l'autoroute. Ca revient au même au final.  – L'ancien défenseur et maintenant journaliste Bob Golic.

En VO :  If you're mad at your kid, you can either raise him to be a nose tackle or send him out to play on the freeway. It's about the same. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !