[Wild Card] Les Bills l’emportent après 25 ans d’attenteBuffalo Bills 27 – 24 Indianapolis Colts

Diggs, bourreau des Colts
Diggs, bourreau des Colts (Jeffrey T Barnes, AP)
le 10/01/2021 à 13:36 par Rémy Lecomte

 

C’était le premier match de ce Super Wild Card weekend. Les Buffalo Bills (#2 seed), grands favoris, ont été secoués avant de finalement prendre le chemin de la victoire sous l’impulsion de Josh Allen. En face, les Indianapolis Colts (#7 seed) n’ont pas su profiter des quelques possibilités qui se sont offertes à eux en première mi-temps. La dernière victoire en playoffs des résidents de Buffalo remontait à 25 ans (victoire face aux Dolphins en 1995).

Un mano à mano intéressant

Emmenés par l’expérimenté Philip Rivers, les Colts semblent entamer cette rencontre de manière plus sereine que leur adversaire du jour. Ce sont d’ailleurs les visiteurs qui ouvrent la marque avec un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
. Josh Allen, motivé à l’idée de montrer ses capacités dans les matchs importants, rassure rapidement le New Era field. Il emmène les Bills sur un superbe drive, ponctué d’une passe vers son tight end Knox. Les Bills prennent la tête et l’ambiance monte d’un cran dans un stade partiellement garni de spectateurs.

Mais la réponse des Colts ne se fait pas attendre, le rookie running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Taylor, intraitable en cette fin de saison, trouve la endzone sur une course d’un yard et permet aux Colts de reprendre la tête.

Coaching perdant ?

Après un nouveau 3&out forcé par la défense des Colts, Rivers complètent deux belles passes pour se retrouver à quelques encablures de la endzone. Frank Reich prend alors la décision de tenter une quatrième tentative. Rivers est sous pression et ne parvient à trouver Pittman. Les Bills sont galvanisés et disposent d’une centaine de secondes pour aller inscrire quelques points. Le drive commence bien avec une bombe de 37 yards vers Davis. Avant de trouver, quelques plays plus tard, Willis qui inscrit le deuxième touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la journée pour les locaux. Gros coup dur pour les Colts qui auraient pu (du ?) mener à la pause. Bills 14 – 10 Colts.

Au retour des vestiaires, les Bills conservent le momentum et inscrivent 3 points de plus alors que les Colts continuent de galvauder avec un field goal de 33 yards manqué par Blankenship. Une fois de plus, les Bills profitent des errements adverses et filent planter un troisième touchdown spectaculaire. Allen trouve Diggs pour un touchdown de 35 yards qui semble être le coup de grâce.

Sursaut d’orgueil

Mais c’est sans compter sur l’abnégation des visiteurs qui répondent en moins de 3 minutes avec un touchdown de Pascal sur une passe de 9 yards. Sur l’extra point, les Bills sont pénalisés. Encouragés par la pénalité, les Colts décident d’y aller pour deux points. Nouvelle décision coûteuse car ils sont stoppés par la défense impériale des locaux. C’est maintenant 24 à 16.

Sous pression, Allen répond et permet à son équipe d’aller chercher un field goal importantissime. Mais les Colts n’ont pas dit leur dernier mot et réalisent un nouveau drive hyper rapide et inscrivent un touchdown en moins de deux minutes. 24 – 27 ! Les playoffs nous réservent toujours du suspense, et ce match ne déroge pas à la règle. La défense des Colts force le puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
et Rivers peut emmener les siens en overtime ou mieux, à la victoire.

Il reste 4 secondes à jouer et Rivers lance un hail mary, Hyde défend parfaitement et propulse les Bills en Divisional Round ! Un match passionnant durant lequel le septième seed a fait trembler le deuxième seed. Allen rend une belle fiche de 26/35, 324 yards et 2 TD auquel il ajoute 54 yards au sol. Rivers aussi est à créditer d’une prestation correcte : 27/46, 309 yards et 2 TD également. Du côté des Colts, Pittman cumulent 5 réceptions pour 90 yards alors que Diggs dominent largement du côté des locaux avec 6 réceptions pour pas moins de 128 yards.

Les Bills joueront une nouvelle fois à domicile la semaine prochaine, ils affronteront les Titans, les Ravens ou les Steelers.

 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Au football, vous pouvez toujours estropier quelqu'un si vous le désirez.  – Lawrence Taylor

En VO :  In football, you can always maim a person if you wanted to. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !