Andrew Luck annonce sa retraite

Andrew Luck
Andrew Luck (NFL)
le 25/08/2019 à 04:31 par Blaise Collin

A la surprise générale, Andrew Luck a annoncé sa retraite à Jim Irsay, le propriétaire et CEO des Indianapolis Colts ce samedi 24 août.

A l'âge de 29 ans et après seulement sept saisons en NFL, le quarterback des Colts  a évoqué la fatigue mentale et les blessures à répétition pour justifier la mise à terme de sa carrière.

Après trois brillantes années universitaires à Stanford (713/1064, 9430 yards, 82 TD et 22 Int., rating 162.4) et une deuxième place au Trophée Heisman en 2010 (Cam Newton) et 2011 (Robert Griffin), Andrew Luck a été sélectionné en première position de la Draft 2012 par la franchise d'Indianapolis.

Il termine sa carrière professionnelle avec 53 victoires en 86 matchs de saison régulière et 4 victoires en 8 matchs de playoffs.

Stats en saison régulière: 2000/3290, 23671 yards, 171 TD et 83 Int., rating 89.5 / 332 courses pour 1590 yards, 14 TD, 20 fumbles

Stats en playoffs: 185/328, 2254 yards, 12 TD et 13 Int., rating 73.4 / 30 courses pour 188 yards, 2 fumbles

Le Pro-Bowler (2012, 2013, 2014, 2018) a rendu l'une des meilleures saisons de rookie de l'histoire de la NFL avec un record de 4374 yards sur la saison 2012 (dont le record de 433 yards sur un match pour un rookie contre les Miami Dolphins). Il restera également connu pour être décisif en fin de rencontre avec sept drives gagnants lors de sa première saison NFL. Ses saisons suivantes ne seront pas moins productives, ses totaux de 8196 et 12688 yards établissant les records pour un QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
sur ses deux et trois premières saisons, respectivement. Autant dire que si les blessures n'avaient pas commencé à harasser Andrew Luck en 2015 (notamment à l'épaule droite, blessure qui le suivra jusqu'à la fin de sa carrière), il aurait sans doute continué à accumuler les records.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'irais jamais vers quelqu'un pour le blesser délibérément à moins que ça ne soit, vous savez, important… comme un match de championnat ou quelque chose comme ça.  – Dick Butkus, ancien linebacker des Chicago Bears (1960/70)

En VO :  I wouldn't ever set out to hurt anyone deliberately unless it was, you know, important… like a league game or something. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !