Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersHistorique

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 12/08/2018 à 00:12 par Blaise Collin

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. On commence par un petit historique comparatif et pas mal de chiffres !

Fiche d'identité

Honneur aux anciens, les San Francisco Forty Niners (appellation officielle) ont été fondés en 1946 et joué quatre saisons dans l’All-America Football Conference (AAFC) avant de rejoindre la NFL en 1949 lors de la fusion des deux ligues. Initialement basés à San Francisco, au Kezar Stadium puis au Candlestick Park lors de l’établissement de la structure actuelle de la ligue en 1970, les Niners ont déménagé au Levi’s Stadium de Santa Clara, dans le sud de la Baie, en 2014.

De l’autre côté de cette baie, les Oakland Raiders ont vu le jour en 1960. D’abord membres de l’American Football League (AFL), ils ont intégré la NFL en 1970 lors de la fusion des deux ligues. Les Raiders ont partagé le Kezar Stadium avec les Niners en 1960 avant de jouer au Candlestick Park en 1961 puis au Franck Youell Field d'Oakland de 1962 à 1965. Depuis 1966, le stade local des Raiders est l’Oakland Coliseum (officiellement Oakland-Alameda County Coliseum) mais la franchise a évolué au Los Angeles Memorial Coliseum de 1982 à 1994 et déménagera à Las Vegas à partir de la saison 2019 ou 2020, selon l’avancement des travaux de leur nouveau stade.

Les 49ers sont membres de la NFC West, en compagnie des Arizona Cardinals (28V-18D), Los Angeles Rams (65V-63D-3N) et Seattle Seahawks (15V-20D). Les Raiders jouent dans l’AFC West avec les Denver Broncos (60V-49D-2N), Los Angeles Chargers (59V-50D-2N) et Kansas City Chiefs (53V-62D-2N).

Record

Les Niners ont un record de 566 victoires, 474 défaites et 16 nuls en 73 saisons (1946-218), incluant 31 victoires et 21 défaites en playoffs.

Les Raiders rendent une carte de 462 victoires, 411 défaites et 11 nuls en 59 saisons (1960-2018), incluant 25 victoires et 19 défaites en playoffs.

Palmarès

Au niveau palmarès, la plus longue longévité des 49ers leur donne un avantage statistique. Les Niners ont remportés 5 Super Bowls (1981, 1983, 1984, 1988, 1994) contre 3 aux Raiders (1976, 1980, 1983).

Joe Montana célèbre la victoire des 49ers au Super Bowl XXIV.
Joe Montana célèbre la victoire des 49ers au Super Bowl XXIV.

San Francisco mène également au nombre de titres de conférences (6-4) et de divisions (19-12, auxquels il faut ajouter 3 unités aux Raiders du temps de l’AFL). En NFL, les 49ers ont participé à 26 post-saisons (dont 6 Super Bowls) contre 22 aux Raiders (dont 5 Super Bowls)

 

Les trois trophées Lombardi des Oakland Raiders.
Les trois trophées Lombardi des Oakland Raiders. (Kirby Lee, USA Today Sports)

Rivalités 

En plus de leurs rivaux de division, les deux équipes ont des rivaux historiques à travers la ligue. Pour les Niners, les rivaux numéro 1 sont les Dallas Cowboys (17V-17D-1N, dont 2V-5D en playoffs) dû en partie à leurs succès respectifs dans les années 70 à 90. Les New York Giants (15V-15D, dont 4V-4D en playoffs) sont l’équipe la plus jouée par les 49ers en post-saison avec 8 rencontres. La rivalité contre les Green Bay Packers (30V-34D-1N, dont 3V-4D en playoffs) a pris son envol dans les années 90, tandis que celles contre les New Orleans Saints (47V-24D-2N, dont 1V-0D en playoffs) et les Atlanta Falcons (46V-30D-1N, dont 1V-1D en playoffs) ont ralenti en fréquence après le ré-alignement de 2002 qui a vu les deux équipes passer dans la nouvelle NFC West.

Côté Raiders, les plus anciennes rivalités sont celles contre les New England Patriots (15V-19D-1N, dont 1V-2D en playoffs) et les New York Jets (25V-19D-2N, dont 2V-2D en playoffs) qui remontent à 1960 et leur temps en AFL. Celles contre les Miami Dolphins (20V-17D-1N, dont 3V-1D en playoffs) et les Tennessee Titans (30V-20D, dont 4V-0D en playoffs), également commencées en AFL, ont récemment perdu de leur intensité. Enfin, la rivalité contre les Pittsburgh Steelers (15V-13D, dont 3V-3D en playoffs) est la plus équilibrée de toutes et aussi le théâtre de la « réception immaculée » en 1972. On peut aussi noter la rivalité contre les Los Angeles Rams (8V-5D), essentiellement active lorsque les deux équipes jouaient à Los Angeles.

Le face à face direct entre les deux équipes, la « Bataille de la Baie » est statistiquement à l’avantage des Raiders (7V-6D) mais les Niners auront l’occasion d’égaliser cette année en recevant la quatorzième confrontation le 1er Novembre à Santa Clara. Comme les deux franchises évoluent dans des conférences différentes, elles ne se rencontrent en saison régulière que tous les 4 ans. Suite à des incidents au Candlestick Park lors d’un match de pré-saison en 2011, la ligue a interdit aux deux équipes de s’affronter en pré-saison. Elles ne se sont jamais affrontées en playoffs.

Récompenses individuelles

Au niveau des récompenses individuelles, les Niners et Raiders ont chacun trois joueurs qui ont remporté le titre de MVP de la saison et trois joueurs élus MVP du Super Bowl.

Les MVP de la saison sont John Brodie (1970), Joe Montana (1989 et 1990) et Steve Young (1992 et 1994) pour San Francisco et Ken Stabler (1974), Marcus Allen (1985) et Rich Gannon (2002) pour Oakland. Lors du Super Bowl, Joe Montana (1981, 1984 et 1989), Jerry Rice (1988) et Steve Young (1994) ont été sacrés MVP pour les 49ers tandis que Fred Biletnikoff (1976), Jim Plunkett (1980) et Marcus Allen (1983) ont eu cet honneur pour les Raiders. A noter que les deux quarterbacksQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
des Niners font partie du club très fermé des cinq joueurs à avoir remporté les deux titres de MVP et le Super Bowl la même année (les trois autres sont Kurt Warner en 1999 avec les Rams, Emmit Smith en 1991 avec les Cowboys et Bart Starr en 1966 avec les Packers).

Steve Young échappe à Leslie O'Neal lors du Super Bowl XXIX au cours duquel il marque six TD.
Steve Young échappe à Leslie O'Neal lors du Super Bowl XXIX au cours duquel il marque six TD.

Marcus Allen s'envole pour une course folle de TD et 74 de ses 191 yards au Super Bowl XVIII.
Marcus Allen s'envole pour une course folle de TD et 74 de ses 191 yards au Super Bowl XVIII.

Les 49ers ont également glané cinq titres de joueurs offensifs de l’année (Jerry Rice en 1987 et 1993, Roger Craig en 1988, Joe Montana en 1989 et Steve Young en 1992) contre deux aux Raiders (Ken Stabler en 1974 et Marcus Allen en 1985). Les deux franchises nord-californienne ont chacune deux défenseurs de l’année dans leurs escarcelles (Deion Sanders en 1994 et Dana Stubblefield en 1997 pour les Niners, Lester Hayes en 1980 et Khalil Mack en 2016 pour les Raiders).

En outre, les 49ers ont 25 joueurs au Pro Football Hall of Fame contre 23 aux Raiders.

Principaux leaders par catégorie

Pour San Francisco :

Leader à la passe: Joe Montana (2929 sur 4600 pour 35124 yards et 244 TD)

Leader à la course: Frank Gore (2442 courses pour 11073 yards et 64 TD)

Leader en réception: Jerry Rice (1281 réceptions pour 19247 yards et 176 TD)

Coach le plus victorieux : George Seifert (98V-30D)

Jerry Rice à une main.
Jerry Rice à une main.

Pour Oakland :

Leader à la passe : Ken Stabler (1486 sur 2481 pour 19078 yards et 150 TD)

Leader à la course: Marcus Allen (2090 courses pour 8545 yards et 79 TD)

Leader en réception: Tim Brown (1070 réceptions pour 14734 yards et 99 TD)

Coach le plus victorieux : John Madden (103V-32D-7N)

John Madden offre aux Raiders leur premier Super Bowl (XI), le seul de sa carrière.
John Madden offre aux Raiders leur premier Super Bowl (XI), le seul de sa carrière. (Associated Press)

Numéros retirés

Les 49ers ont retiré 12 numéros : 8 (Steve Young), 12 (John Brodie), 16 (Joe Montana), 34 (Joe Perry), 37 (Jimmy Johnson), 39 (Hugh McElhenny), 42 (Ronnie Lott), 70 (Charlie Krueger), 73 (Leo Nomellini), 79 (Bob St. Clair), 80 (Jerry Rice) et 87 (Dwight Clark).

De leur côté, les Raiders ne retirent pas les numéros de leurs anciennes gloires.

C'est tout pour cette rivalité historique, globalement dominée par les Niners !

... chargement de la zone de commentaire ...

 Dans cette équipe, nous sommes tous unis derrière un but commun : conserver mon job.  – Lou Holtz

En VO :  On this team, we're all united in a common goal : to keep my job. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !