Opening NightCoup d'envoi réussi pour la semaine du Super Bowl

Une belle soirée d'ouverture !
Une belle soirée d'ouverture ! (Rémy Lecomte, Footballamericain.com)
le 06/02/2024 à 15:52 par Rémy Lecomte

C'est le rendez-vous annuel qui lance les hostilités de la semaine du Super Bowl, la Opening Night ! Cette année, elle se faisait à l'Allegiant Stadium, l'occasion pour nous de découvrir un stade impressionnant déjà bien bouillant pour cette soirée d'ouverture. Retour sur la soirée et sur l'ambiance générale de celle-ci ! 

Les Chiefs ouvrent le bal 

Dans une ambiance décontractée, Reid ouvre la marche suivi de près par Kelce et Mahomes tout sourire. L'ambiance est décontractée et les hommes peuvent rejoindre leurs podiums respectifs. Un podium réservé à 10 joueurs pendant que le reste de l'équipe foule le terrain et répond aux questions des journalistes. 

On ne s'habitue à l'ambiance d'un Super Bowl

Les joueurs semblaient décontractés, même si on ne s'habitue pas vraiment à ce type d'évènements. Très disponible pour répondre à nos questions, Joe Thuney revient sur la chance qu'il a eu de rejoindre les Chiefs après ses quelques années chez les Patriots. Deux organisations exceptionnelles avec lesquelles il a connu des titres. Deux avec les Pats et l'an dernier avec les Chiefs. Il explique retrouver de grosses similitudes entre les franchises. L'excellence dans la préparation, dans les entraînements, dans la mentalité et la volonté de vouloir gagner toujours plus. 

Joe Thuney, trois fois champions !

Marquez Valdes-Scantling était tout sourire et se réjouissait de pouvoir participer à la fête. À la manière d'un Thuney, lui aussi revenait sur la chance incroyable qu'il avait eue de jouer aux côtés de deux quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
d'exception. Aaron Rodgers à Green Bay durant ses trois premières années avant de rejoindre Pat Mahomes en 2022. Très décontracté, il se dit impatient de pouvoir jouer dimanche et d'avoir un impact sur la rencontre. 

MVS, tout sourire !

L'effet Taylor Swift

Chose assez incroyable, le podium de Travis Kelce a été pris d'assaut au point de dépasser largement les présences devant celui de Patrick Mahomes. Le tight end, très demandé, a été arrosé de questions mais pas toujours sur la thématique du football ! Un Kelce qui s'est nourri des huées du public de Vegas venu en nombre pour soutenir les 49ers. Toujours très bon au micro des journalistes, la cible numéro de Mahomes reste un client idéal dans ce type d'évènement ! 

Mahomes - Brady ?

Le quarterback des Chiefs a du répondre à de nombreuses questions des journalistes, notamment des comparaisons avec la carrière de Tom Brady. Très calmement, Mahomes précise qu'il n'est même pas à mi-chemin au niveau du palmarès et qu'il se concentre sur ce qu'il peut apporter à son équipe. Il précise qu'il ne répondra peut-être pas de la même manière dans 15 ans mais que 7 titres, c'est énorme ! 

Les Niners à la maison

Alors que la majorité des Chiefs quittent l'Allegiant Stadium, Mahomes, Reid et Kelce restent pour une petite interview croisée en présence de Purdy, Shanahan et Kittle. L'applaudimètre explose complètement et les chants à la gloire des rouges et or résonne dans le stade. Premier enseignement évident de la soirée, le public est acquis à la cause des Niners. La proximité géographique doit y être pour beaucoup. Mais l'applaudimètre a littéralement explosé à l'arrivée de Purdy, Kittle et compagnie. Les fans des Chiefs étaient bien présents en première partie de soirée pour accueillir leurs protégés mais rien de comparable malgré tout. Sans surprise, il faudra s'attendre à un nouveau match en déplacement à domicile pour San Francisco ce dimanche. 

Plus qu'un accomplissement personnel 

Purdy, entouré de journaliste, soulignait que la vie consiste à réaliser des choses plus grandes que sa propre personne. Très philosophe, le plus célèbre des Mr Irrelevant semble garder les pieds sur terre. L'ambiance légère de la soirée nous a même permis de voir le quarterback à l'oeuvre dans une imitation de... Bob L'éponge ! Autant dire que la pression ne semble pas (encore) toucher le meneur de jeu de l'attaque californienne. 

L'expérimenté Willie Snead revenait à notre micro sur l'incroyable parcours de cette équipe en playoffs. Des playoffs sans accroc, ce ne sont pas des playoffs pour les 49ers. Il soulignait également que l'équipe avait tiré de nombreux enseignements de cette série de trois défaite en saison régulière et sur l'importance de gérer l'absence de certains cadres comme Deebo Samuel ou encore Trent Williams lors de ces rencontres. 

Willie Snead revient sur sa saison

Très accessible et plutôt à l'aise face à notre micro, Colton McKivitz, l'offensive lineman des 49ers, revenait sur le leadership incroyable de Trent Williams qui apporte toute son expérience à l'équipe et qui les tire vers le haut. Du côté défensif, le leader naturel de l'équipe reste selon lui Nick Bosa. Le cauchemar des quarterbacks est un leader qui sait se montrer discret malgré tout. Il parle peu mais lorsqu'il parle, tout le monde l'écoute. Après quelques mots sur son amour de la musique country, le numéro 68 a souligné être toujours impressionné par l'intelligence de son coach, Kyle Shanahan. Conscient de la force défensive des Chiefs, il reste cependant persuadé que le vrai défi dimanche sera de ralentir Kelce et Mahomes qui en plus disposent d'une expérience incroyable dans ce type de rencontre. 

 McKivitz insiste sur les leaders au sein du vestiaire

Pour Chase Young, plutôt réservé, le gros challenge de sa saison fût ce trade tardif. Un trade novembre implique une ré-organisation complète mais l'ex commanders souligne que la tâche fût largement simplifiée par la présence de ses nouveaux coéquipiers et leur volonté de l'intégrer au mieux dans l'équipe. 

En bref 

Comme souvent, l'ambiance était détendue lors de cette soirée d'ouverture où le football n'était pas toujours au centre des échanges. Une occasion unique de rencontrer les joueurs et d'échanger avec eux sur leur ressenti par rapport aux évènements. Moins habitués à ce type d'évènement, l'effectif des Niners semblait plus enjoués et excités. Là où du côté des Chiefs, l'ambiance était plus "business as usual". Une ambiance qui risque de changer dès cette nuit, heure française, avec les premières conférences de presse dans l'hôtel des équipes. 

 

Clap de fin ! L'Allegiant est prêt à accueillir les équipes ce dimanche

 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Ils vous donnent une Cadillac une année, la suivante ils vous donnent l'essence pour quitter la ville.  – Woody Hayes, coach, Ohio State

En VO :  They give you a Cadillac one year, and the next year they give you the gas to get you out of town. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !