Carolina s'impose à LondresLes Panthers forcent 7 pertes de balles pour battre les Bucs

Les Panthers s'imposent à Tottenham
Les Panthers s'imposent à Tottenham
le 16/10/2019 à 07:18 par Damien Foreau

Pour le deuxième match des NFL International Series à Londres, les Buccaneers « reçevaient » les Panthers, toujours au Tottenham Hotspur Stadium. Avec 2 victoires et 3 défaites, Tampa cherchait à rebondir après la défaite subie à New Orleans. En face, Carolina visaient une quatrième défaite de rang derrière un Kyle Allen toujours invaincu. 

Le film du match

 Q1Q2Q3Q4Score Final
Tampa Bay0731626
Carolina107101037

1er quart-temps

Les Bucs reçoivent la balle pour commencer le match. Sur la première action du match, Jameis Winston cherche Mike Evans, mais sa passe est interceptée par James Bradberry. Les Panthers récupèrent la balle dans les 30 yards des Bucs, mais la défense de Tampa limite la casse. Joey Slye ouvre le score (0-3). Winston et l’attaque de Tampa sont de retour sur le terrain, mais rendent la balle très vite après un 3&out. Le résultat est le même sur le drive suivant de Carolina. 

Juste après avoir trouvé Chris Godwin pour un gain de 17 yards, Jameis Winston se fait sacker par Gerald McCoy, ancien pilier de la défense des Bucs. Dontari Poe l’imite dans la foulée. Tampa recule, les attaques ont du mal à mettre leurs jeux en place en ce début de rencontre. 

Contraints de démarrer leur nouvelle possession juste devant leur en-but, les Panthers trouvent enfin un peu de rythme. Une réception de 21 yards de Curtis Samuel les fait entrer dans le camp adverse, puis une autre réception de 23 yards de D.J Moore les approche à 10 yards de l’en-but des Bucs. Carolina s’y reprend à 4 fois au sol, et Christian McCaffrey finit par conclure ce drive de 99 yards (0-10). 

2ème quart-temps

Le second quart-temps débute avec un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
du rookie Brian Burns sur Jameis Winston, forçant Tampa à punter pour pour la troisième fois en trois drives. Mais sur le retour, Ray-Ray McCloud perd le ballon, qui est récupéré par les Bucs dans le camp des Panthers. Après une réception de 13 yards d’O.J Howard, c’est le RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Ronald Jones qui réduit l’écart (7-10). La défense de Tampa force ensuite un 3&out, grâce notamment à un sack de Carl Nassib. 

Alors que les Bucs semblaient mieux, Jameis Winston commet une nouvelle erreur. Sur 3rd down, le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
est touché par Bruce Irvin au moment de sa passe, et est intercepté par Javien Elliott. Carolina récupère la possession dans le camp adverse. D.J Moore gagne un first-down, puis Christian McCaffrey échappe à plusieurs défenseurs pour marquer son deuxième touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
personnel (7-17). Les fans des Panthers lancent des chants « MVP, MVP » en faveur du RB. 

Nouvelle opportunité pour Winston, qui s’appuie sur le duo Mike Evans – Chris Godwin pour faire avancer son équipe. Alors que les Bucs sont en redzone, Jameis Winston prend un nouveau sack et laisse échapper le ballon, qui est heureusement récupéré par un coéquipier. Sur l’action suivante, le QB est moins chanceux et perd son troisième ballon du match. Les hommes de Bruce Arians rentrent au vestiaire avec 10 points de retard. 

Malgré les pertes de balle, Tampa Bay est toujours dans le match à la mi-temps

3ème quart-temps

Les deux premiers drives sont rapidement contrés par les défenses. La première grosse action de cette deuxième partie de match est une réception de 30 yards de Curtis Samuel pour Carolina. Les Panthers ajoutent 3 points grâce à un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de Joey Slye (7-20). Pour Tampa, ça repart sur les mêmes bases, avec une 3ème interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
lancée par Jameis Winston. Luke Kuechly s’illustre et ramène son équipe en position de marquer. Et Curtis Samuel ne se fait pas prier pour punir les Bucs (7-27). 

Jameis Winston trouve un peu de répit, mais ne parvient à suffisamment faire avancer son équipe pour menacer les Panthers. Matt Gay est appelé pour tenter un field goal de 54 yards, qu’il passe (10-27). De son côté, Kyle Allen joue un football propre, sans erreur, et Carolina avance avec notamment deux réceptions consécutives du TE Greg Olsen. Une autre de D.J Moore permet aux Panthers de se rapprocher un peu plus de l’en-but avant la fin du 3ème quart-temps. 

4ème quart-temps

L’écart se creuse encore un peu plus à l’entrée de la dernière période. Kyle Allen trouve Curtis Samuel, Carolina mène de 24 points (10-34). Dos au mur, Jameis et les Bucs montrent enfin un peu de caractère. Le QB enchaîne les passes et trouve finalement Cameron Brate en plein coeur de la défense des Panthers (18-34). 

Après un échange de puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
, Tampa perd la balle pour la 5ème fois du match. Cette fois, c’est Bobo Wilson qui contrôle mal la balle sur un punt. Les Panthers héritent de la possession en redzone. Le kicker Joey Slye ajoute 3 points sur un field goal (18-37). 

Tampa y croit et réussit un bon drive. Cameron Brate se montre avec une réception de 37 yards et le Fullback Dare Ogunbowale marque au sol pour réduire l’écart (26-37). Les Bucs doivent encore marquer deux fois en moins de 5 minutes pour réussir un comeback improbable. La défense fait le job et permet à Jameis Winston de récupérer le ballon avec 3 minutes au chronomètre. Sur 4th down, Jameis Winston force la passe et lance sa 4ème interception du match. Les Panthers manquent l’occasion d’atteindre la barre des 40 points du fait d’un field goal qui passe à côté. 

Chris Godwin profite du dernier drive pour peaufiner ses stats, mais Jameis Winston termine sa journée avec une 5ème interception… 

Statistiques individuelles

Tampa Bay Buccaneers Carolina Panthers 
Passing Passing 
Jameis Winston30/54, 400 yds, 1 TD, 5 INTKyle Allen20/32, 227 yds, 2 TD
Rushing Rushing 
Christian McCaffrey22 car, 31 yds, 1 TDRonald Jones4 car, 10 yds, 1 TD
Receiving Receiving 
D.J Moore7 réc, 73 ydsChris Godwin10 réc, 151 yds
Curtis Samuel4 réc, 70 yds, 1 TDMike Evans9 réc, 96 yds

Statistiques par équipe

 Tampa Bay BuccaneersCarolina Panthers
1st down2317
Yards (total)407268
Yards à la passe365209
Yards au sol4259
Efficacité en redzone3/43/4
Pénalités9 (70 yds)3 (30 yds)
Pertes de balle71
Temps de possession28min50s31min10s

Les réactions d’après-match

Carolina Panthers

Ron Rivera a débuté en félicitant sa défense : « Le pass-rush intérieur a été performant, il a forcé Jameis Winston à sortir de sa poche. On a également fait du bon boulot en couverture pour éviter les passes rapides. On a eu plusieurs récupérations de balle aujourd’hui, c’est une bonne chose ». Le coach des Panthers est ensuite revenu sur la série de 4 victoires : « C’est bien. Les gars travaillent dur. On était pas loin sur les deux premiers matchs. Maintenant on réussit les actions qu’il faut et on est sur une bonne dynamique ». Interrogé sur son attaque, il a noté que « des gars ont pris leurs responsabilités » comme Curtis Samuel et D.J Moore. En ce qui concerne Kyle Allen, Rivera s’est montré satisfait : « Il est très régulier et réussit les actions qu’il faut ». Il a ensuite refusé de répondre aux questions sur un futur choix entre Newton et Allen. 

Le local de l’étape, Efe Obada, a fait une apparition devant les journalistes. Il est revenu sur ses émotions : « Quand on est sorti du tunnel, c’était électrique. J’avais ma famille dans les tribunes, la plupart ne comprennent même ce que je fais mais ils croient en moi et il me supportent depuis des années. Pour moi, d’être à Londres, pour leur montrer, c’était très spécial ». Il est ensuite revenu sur la belle performance de la défense : « On savait qu’il fallait mettre la pression sur Jameis (Winston), et on l’a fait ». De nouveau interrogé sur sa jeunesse Londonienne, Obada n’a pu retenir son émotion en quittant la salle de presse. 

Un match particulier pour Efe Obada, qui a grandi à Londres

Le QB de Carolina s’est ensuite présenté en conférence de presse, bonnet sur la tête, et a résumé le match : « Ils ont une bonne défense au sol. On a fait confiance à notre jeu de passes et on a fait les actions qu’on devait faire ». Questionnés sur son dernier mois de titulaire, Kyle Allen a répondu qu’il essayait « d’absorber toute l’expérience et surtout qu’il essaie de ne pas reproduire les erreurs ». En ce qui concerne ce match à Londres, il s’est montré très positif : « C’était cool. L’équipe a bien géré le déplacement. Le stade est vraiment cool, les fans étaient bruyants, il y avait beaucoup d’énergie »

Tampa Bay Buccaneers

Clairement déçu, Bruce Arians a commencé avec « l’évident » : « On ne va battre personne avec 7 pertes de balle. J’ai apprécié les efforts, les gars ont travaillé dur, mais on n’a pas assez bien joué pour gagner ce match ». Le coach des Bucs a longuement été questionné sur son QB, Jameis Winston et sur ses pertes de balle : « Je lui ai demandé de se débarrasser de la *** balle. Il a la mauvaise habitude d’essayer d’être Superman et ça a été un problème dans le passé ». Arians a également pointé du doigt des « erreurs de jeunesse » de son équipe et un « besoin d’améliorer la préparation mentale »

Le QB de Tampa s’est lui aussi présenté face à la presse et les discussions se sont logiquement attardés sur ses pertes de balle : « Je dois faire mieux, jouer mieux ». (A propos de son 2ème fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
) : « Je n’ai pas le droit. Je dois me débarrasser de la balle. On avait besoin de marquer des points ». Jameis Winston a voulu se montrer positif pour la suite : « C’était un mauvais match. Je vais continuer à jouer, à travailler et à m’améliorer. Vous ne pouvez pas perdre la balle et gagner des matchs dans cette ligue, et je le sais »

Ndamukong Suh, le DT des Bucs, est également venu s’exprimer. Lui a tenu a parler de son côté du jeu : « On s’est mis dans des situations difficiles d’un point de vue défensif. On doit sortir du terrain et on n’a pas rempli notre contrat aujourd’hui. On doit trouver un moyen de forcer des pertes de balle et de limiter l’impact offensif. Et devant, on doit aller la pression sur le QB. C’est simple »

... chargement de la zone de commentaire ...

 Lance moi cette fichue balle !  – Keyshawn Johnson

En VO :  Throw me the damn ball ! 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !