Les Patriots étrillent les SteelersNew England Patriots 33 – 3 Pitssburgh Steelers

Brady toujours invaincu à domicile face aux Steelers
Brady toujours invaincu à domicile face aux Steelers (Steven Senne, AP Photo)
le 09/09/2019 à 07:59 par Rémy Lecomte

Les champions en titre révélaient leur sixième bannière hier soir et avaient à cœur de régaler le public du Gillette Stadium face à un solide concurrent : les Pittsburgh Steelers de Big Ben et Tomlin. L’an passé les Steelers avaient dominé des Patriots en manque d’inspiration. Mais à domicile, Tom Brady n’a jamais connu la défaite face aux hommes de fer, et il a confirmé cette statistique hier soir.

C’était l’un des matchs les plus attendus cette semaine, mais ce ne fut pas la bataille annoncée. Brady a une nouvelle fois prouvé que l’âge n’a aucune emprise sur lui et a rendu une copie parfaite pour l'ouverture de cette nouvelle saison. Ben Roethlisberger et James Conner  n'ont pas été en mesure d'inquiéter la redoutable défense des locaux. 

Une double-passe pour lancer les hostilités

C’est une double passe qui déclenche la déferlante offensive. Julian Edelman, ancien quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
, trouve James White qui atteint la redzone. Sur le play suivant, Brady trouve un Josh Gordon oublié par la défense pour le premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la saison. 

En face, les Steelers sont contraints au puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
quatre fois avant de subir un turnover on downs. Une première mi-temps catastrophique pour les visiteurs qui rentrent au vestiaire avec zéro point. Brady et compagnie continuent sur leur lancée et c'est Phillip Dorsett qui trouvent la endzone sur une passe de 25 yards de son quarterback. Stephen Gostkowski ajoute 2 field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
, c'est déjà 20 - 0 à la pause. 

Trois points sinon rien

Au retour des vestiaires, on attend une réaction des visiteurs mais JuJu Smith-Schuster ne parvient pas à se détacher du marquage de Stephon Gilmore et Donte Moncrief enchaînent les drops. Le jeu au sol est inefficace, Conner terminera la rencontre avec 21 yards en 10 tentatives. Les Steelers sauvent l'honneur avec un field goal en début de troisième quart temps. Mais la réponse ne se fait pas attendre, Brady profite d'une nouvelle erreur de marquage dans la secondary des jaunes et noirs et trouve Phillip Dorsett pour un touchdown de 58 yards. 

Gostkowski ajoute de nouveau deux field goals pour donner au score son allure définitive : 33 - 3. Pour ponctuer cette soirée à oublier, Big Ben est intercepté par Devin McCourty en fin de match. 

En bref

Les Patriots ont rendu une copie parfaite, dominant tous les secteurs de jeu. La défense s'est montrée intransigeante tant face à la course que dans les airs. Offensivement, Brady semble encore à son top, rendant une fiche de 24/36 pour 341 et 3 touchdowns. À 42 ans, il ne semble pas perdre de sa superbe, que du contraire. Seule ombre au tableau pour les Patriots, la contreperformance de Sony Michel qui terminent la rencontre avec 14 yards en 15 tentatives. Bien compensée par les 44 yards en 8 tentatives de Rex Burkhead. En face, les Steelers devront se montrer autrement plus inspirés la semaine prochaine face aux Seattle Seahawks. Les hommes de Tomlin retrouveront le Heinz Field pour tenter de lancer leur saison. 

Les Patriots se déplaceront chez des Miami Dolphins déjà en crise après une défaite 52 - 10 à domicile face aux Baltimore Ravens. Ce sera le premier match d'Antonio Brown sous les couleurs de la franchise de Robert Kraft, une nouvelle arme de luxe pour un Tom Brady qui ne semblait pas en avoir besoin !  

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je suis peut-être débile mais je ne suis pas stupide.  – Terry Bradshaw

En VO :  I may be dumb, but I'm not stupid. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !