Les Rams disposent des Bengals grâce à un Super KuppRetour sur le match et les réactions des vainqueurs du jour

Kupp réalise un match monstre (7 rec, 220 yards, 1 TD)
Kupp réalise un match monstre (7 rec, 220 yards, 1 TD) (Alex Davidson, Getty Images)
le 28/10/2019 à 15:25 par Rémy Lecomte

Après deux rencontres à Tottenham, la NFL retrouvait Wembley pour un duel entre les Los Angeles Rams et les Cincinnati Bengals. De nombreux fans des Bengals étaient présents mais les Rams ont pu compter sur le soutien des spectateurs neutres choisissant de supporter l’équipe officiellement à domicile. Toujours à la recherche de leur première victoire cette saison, les Bengals n’ont pas su créer la surprise face à des Rams qui ont pu compter sur un Cooper Kupp intenable.

Coups pour coups pendant 25 minutes

Cincinnati entame cette rencontre avec la ferme intention de déranger les Rams, mais c’est finalement la franchise de Los Angeles qui inscrit les trois premiers points de la rencontre. Imités quelques minutes plus tard par Andy Dalton et compagnie. Joe Mixon réalise une belle entame de match et fait mentir les statistiques catastrophiques de sa franchise au sol. Défensivement aussi les Bengals font mentir les statistiques en stoppant le running game des finalistes déchus du dernier Super Bowl.

Mais Jared Goff trouve la faille, notamment en troisième tentative. Et c’est Josh Reynolds qui réchauffe le stade londonien avec le premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la soirée. Quelques minutes plus tard, Dalton et Mixon répondent et les Bengals reviennent à 10 – 10.

Les Bengals perdent pied

Mais à quelques minutes de la mi-temps, sur un trick play orchestré par les hommes de McVay, B.W. Webb glisse sur le gazon de Wembley et permet à Cooper Kupp de filer vers la endzone pour un touchdown de 65 yards. Les Bengals ne se relèveront pas de ce coup dur. 17 – 10 à la pause et le match vient de tourner.

En deuxième mi-temps, les Bengals ne profitent pas des multiples approximations de Goff qui aurait pu (du ?) être intercepté à trois reprises. Les Rams réalisent une deuxième mi-temps moyenne offensivement et se contentent donc d’un touchdown de Todd Gurley dans le troisième quart temps. L’ultime baroud d’honneur des Bengals s’arrêtera à quelques yards de la endzone. Score final 24 – 10 pour les « locaux ».

Super Kupp

L’homme du match a été élu à l’unanimité, et il s’agit bien sûr de Cooper Kupp. Le jeune receveur réalise une performance hallucinante. Pas moins de 7 réceptions pour 220 yards et un touchdown. Ses énormes réceptions ont d’ailleurs fait très mal aux Bengals car elles tombaient régulièrement en troisième tentative. Il est le gros point positif de cette rencontre pour les Rams qui se sont déjà montrés plus incisifs. Goff termine la rencontre avec un 17/31 pour 372 yards et deux touchdowns. Andy Dalton réalise un match correct avec une fiche de 32/52 pour 329 yards et un touchdown. Ce n’est pas suffisant pour lutter face à ces Rams.

Réactions des Rams et un invité surprise

Assez logiquement, l’ambiance était au beau fixe dans le vestiaire des Rams. L’occasion d’échanger quelques mots avec les vainqueurs du jour. Reynolds, auteur du premier touchdown, semblait satisfait du résultat et soulignait son plaisir de jouer devant le public londonien. Eric Weddle était conscient du niveau proposé et a souligné l’importance d’effacer les erreurs trop présentes tant défensivement qu’offensivement. 

Un international français à la rencontre de Gurley

Au détour d’une interview, Todd Gurley dédicace un maillot à… Olivier Giroud. L’attaquant français nous a avoué être surpris par la présence des nombreuses caméras dans le vestiaire. Il explique également apprécier le football américain sans pour autant être un fan absolu. C’est donc sur cette rencontre pour le moins surprenante que se termine l’aventure londonienne.

Todd Gurley et... Olivier Giroud.

Le buteur français évoluant à Chelsea, Olivier Giroud, en compagnie de Todd Gurley (Photo credit : Rémy Lecomte) 

 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Le football est un sport invraisemblable. Parfois c'est tellement invraisemblable que c'est incroyable.  – Tom Landry, coach légendaire des Dallas Cowboys

En VO :  Football is an incredible game. Sometimes it's so incredible, it's unbelievable. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !