NFL 2017 - Ce qu'il faut retenir du week-end...Semaine 3

le 26/09/2017 à 20:55 par Blaise Collin

Ce qu'il faut retenir du troisième week-end de la saison 2017 de NFL...

Festival offensif entre les San Francisco 49ers et les Los Angeles Rams avec pas moins de dix TD, cinq de chaque côté. Les visiteurs de Californie du Sud se sont imposés dans la Baie (41-39) notamment grâce à un FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
raté de Robbie Gould qui a forcé les Niners à tenter une transformation (ratée) à deux points sur leur dernier TD.

Les Jacksonville Jaguars ont mieux négocié le voyage à Londres que les Baltimore Ravens qu'ils ont dominé de façon plutôt aisée (44-7). Marcedes Lewis a capté trois des quatre passes de TD de Blake Bortles et Leonard Fournette est devenu le premier Jaguar à marquer un TD lors de ses trois premiers matchs. C'est la troisième victoire consécutive de Jacksonville à Londres, après deux défaites initiales. Pour Baltimore, cette défaite est la plus lourde enregistrée par la franchise depuis 1997 (0-37 à Pittsburgh).

Les Denver Broncos se sont fait surprendre à Buffalo (16-26) malgré un avantage au score jusqu'en milieu de troisième quart temps. Mais deux interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
lancées par Trevor Siemian et deux pertes de balles sur quatrième tentative ont plombé les visiteurs. Avec un LeSean McCoy limité, les Bills ont pu compter sur un très bon Tyrod Taylor qui a terminé à 20 sur 26 à la passe et deux TD.

Jordan Howard a été le héros de la soirée à Chicago, marquant le premier et le dernier TD des Bears dans leur précieuse victoire sur les Steelers en prolongation (23-17). Ben Roethlisberger a pris la responsabilité de la défaite de Pittsburgh, bien qu'ayant mieux joué que sa contre-partie chez les Bears. Malgré une performance en demi-teinte du titulaire, il n'y a toujours aucun signe de voir le backup Mitchell Trubisky remplacer Mike Glennon à la tête de l'attaque de Chicago.

Malgré trois interceptions de Matt Ryan, les Falcons sont repartis de Detroit avec une courte victoire (30-26). Sur le dernier jeu du match, Golden Tate, à la réception d'une passe de Matthew Stafford, s'est vu jugé "down by contact" par la vidéo à quelques centimètres de l'en-but et huit secondes à jouer. A court de temps mort, les Lions n'ont pu éviter les dix secondes de "runoff" consécutif à l'arrêt de l'horloge pour visionnage vidéo (l'horloge ne se serait pas arrêtée si l'action avait été correctement jugée et n'avait pas nécessité l'intervention de la vidéo). Cela a mis fin au match et donné la victoire finale à Atlanta.

Fraichement acquis par les Colts en provenance de New England, Jacoby Brissett s'est montré plus à l'aise pour son second match en tant que titulaire, marquant par deux fois à la course et une fois dans les airs, pour mener Indianapolis à la victoire sur Cleveland (31-28). Indy a mené de bout en bout, résistant au retour des Browns en quatrième quart temps. La dernière passe de DeShone Kizer depuis ses propres 5 yards a été interceptée, sa troisième interception du match, pour mettre un terme à la rencontre.

En délicatesse avec son genou, Sam Bradford n'a pas joué contre les Buccaneers mais cela n'a pas empêché les Vikings de s'imposer tranquilement contre Tampa Bay (34-17). Le backup Case Keenum s'est montré à la hauteur de l'événement avec trois passes de TD et aucune interception. Cela a fait la différence par rapport à son homologue Jameis Winston qui s'est fait intercepté à trois reprises. C'est la troisième année consécutive que Case Keenum bat Tampa Bay, deux fois avec les Rams et ce week-end avec Minnesota.

Corey Moore peut s'en vouloir de ne pas avoir essayé de pousser Brandin Cooks en touche sur la cinquième passe de TD de Tom Brady qui a donné la victoire à New England sur Houston (36-33) à 23 secondes de la fin du match. Menés au score pendant les trois quarts du match, les Texans avaient réussi à prendre l'avantage en début de dernier quart temps avant de lâcher prise sur cette longue passe de Tom BradyJadeveon Clowney s'est offert deux sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
et un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
recouvert pour TD mais cela n'a pas suffi à stopper la puissante attaque des Patriots.

Les New York Jets ne gagneront pas le Super Bowl cette année mais ils ne finiront pas fanny non plus. Grâce à une solide prestation défensive, les Jets remportent leur premier match de la saison aux dépends des Miami Dolphins (20-6). Ils auraient même pu finir avec un blanchissage si ce n'est pour le TD de Miami à la toute dernière seconde du match. La dernière fois que les Jets n'ont concédé aucun point remonte à 2010 contre Cincinnati.

24 points marqués dans le dernier quart temps n'ont pas suffi aux New York Giants pour s'imposer à chez les Eagles (24-27), la faute à un FG du rookie Jake Elliott de 61 yards à la toute dernière seconde du match. Si ses deux TD n'ont pas été synonymes de victoire à Philadelphie, Odell Beckham Jr pourra se consoler en étant devenu le joeur le plus rapide de l'histoire de la NFL à atteindre les 300 réceptions, en 45 matchs seulement.

Performances mirroirs entre Drew Brees (3 TD et 0 INT) et Cam Newton (0 TD et 3 INT) dans la confrontation entre les New Orleans Saints et les Carolina Panthers, largement remportée par les visiteurs de la Nouvelle-Orléans (34-13). La défense des Panthers n'avait accordé que six petits points en deux matchs avant d'être découpée par l'attaque des Saints. Déjà privés de Greg Olsen, les Panthers ont également perdu Kelvin Benjamin lors du premier quart temps.

Menés de cinq points en début de seconde période, les Tennessee Titans ont marqué trois TD consécutifs pour prendre un avantage définitif sur les Seattle Seahawks et s'imposer (33-27). Les 373 yards et 4 TD de Russell Wilson ont été en partie nullifiés par 98 yards de pénalité. Richard Sherman, avec trois pénalités, a eu sa part de responsabilité pour une défense de Seattle un peu tendre et qui a concédé à DeMarco Murray un TD de 75 yards, le plus long de l'ère Pete Carroll.

Les Green Bay Packers ont eu recours à la prolongation pour se défaire des Cincinnati Bengals (27-24). Cincy avait pourtant bien débuté la rencontre, menant même à la mi-temps en partie grâce à la deuxième interception en carrière retournée pour TD de Aaron Rodgers. Le premier TD des Bengals, une connection entre Andy Dalton et A.J. Green, est intervenu sur leur 26ème possession de la saison. Mais tout cela n'a pas suffi face aux Packers, qui ont minutieusement refait leur retard, égalisant tout d'abord à 17 secondes de la fin du temps réglementaire par Jordy Nelson sur passe de Aaron Rodgers avant de s'imposer en prolongation sur un FG de Mason Crosby consécutive à une passe de 72 yards réceptionnée par Geronimo Allison dans les 10 yards de Cincinnati.

Les Kansas City Chiefs sont restés invaincus en disposant facilment des Chargers à Los Angeles (24-10). Ils ont profité d'un match cauchemardesque de Philip Rivers (3 interceptions) et d'un départ canon (2 TD d'Alex Smith dans les dix premières minutes). Deux des interceptions de la défense des Chiefs ont été à l'actif de Terrance Mitchell. Le rookie Akeem Hunt a encore été un atout majeur de l'attaque de KC avec 172 yards et 1 TD au sol. Il totalise six TD et 538 yards offensifs en trois matchs.

Les Washington Redskins ont créé la grosse surprise du week-end en dominant les Oakland Raiders (27-10). Kirk Cousins a lancé pour 365 yards et 3 TD et largement remporté son duel avec Derek Carr. Le quarterback des Raiders a été intercepté deux fois et sacké quatre fois dans la rencontre, terminant à 0 sur 11 sur ses tentatives en troisième down. Il n'a guère été aidé par l'attaque au sol qui n'a totalisé que 32 petits yards.

Lors du Monday Night, Dallas est reparti de chez les Arizona Cardinals avec une victoire acquise dans le dernier quart temps (28-17). DeMarcus Lawrence s'est offert trois des six sacks sur Carson Palmer dans un match marqué par le reveil d'Ezekiel Elliott et le soleil de Dak Prescott pour marquer à la course le premier TD des Cowboys.

La perf de la semaine :

QB Tom Brady (New England Patriots) : 378 yds, 5 TD

La triple-menace de la semaine : Minnesota Vikings

QB Case Keenum : 369 yds, 3 TD

RB Dalvin Cook : 97 yds, 1 TD (course) / 72 yds (réception)

WR Stefon Diggs : 173 yds, 2 TD

... chargement de la zone de commentaire ...

 J'aime penser que mes plus gros hits sont à la limite de l'agression avec violence.  – Jack Tatum

En VO :  I like to believe that my best hits border on felonious assault. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !