NFL 2022Semaine 12

NFL 2022
NFL 2022
le 29/11/2022 à 05:30 par Blaise Collin

Tour d'horizon de la Semaine 12 de NFL.

Buffalo Bills (8-3) @ Detroit Lions (4-7) : 28 - 25

Detroit pensait avoir fait le plus dur en égalisant à vingt-trois secondes de la fin du match (25-25) un peu plus de deux minutes après que Buffalo a pris l'avantage par WR Stefon Diggs (25-22) sur la seconde passe de touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
du match de QB Josh Allen. C'était sans compter sur le quarterback des Bills qui n'a eu besoin que de trois jeux pour glaner 48 yards et positionner K Tyler Bass favorablement pour un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de 45 yards victorieux. Les Lions ont désormais perdu six matchs de suite le jour de Thanksgiving. 

Triple-menace du match

Buffalo Bills

QB Josh Allen : 24/42, 253 yards, 2 TD, 1 INT

QB Josh Allen : 10 courses, 78 yards, 1 TD

WR Isaiah McKenzie : 6 réceptions, 96 yards, 1 TD

Detroit Lions

QB Jared Goff : 23/37, 240 yards, 2 TD

RB Jamaal Williams : 18 courses, 66 yards, 1 TD

WR Amon-Ra St. Brown : 9 réceptions, 122 yards, 1 TD

New York Giants (7-4) @ Dallas Cowboys (8-3) : 20 - 28

Malgré deux interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de QB Dak Prescott en première mi-temps et un field goal manqué en seconde mi-temps, Dallas a remporté son duel contre son plus gros adversaires de la NFC East. Privée de trois titulaires, la ligne offensive des New York Giants n'a pavé la voie que pour un maigre total au sol par RB Saquon Barkley et la défense des Cowboys a aussi limité la production au sol de QB Daniel Jones et envoyé le quarterback des Giants à terre à trois reprises avec deux des trois sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
par LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Micah Parsons. NYG menait à la mi-temps (13-7) mais a été surclassé après la pause avec vingt-et-un points d'affilée pour Dallas, dont deux connexions entre Dak Prescott et TE Dalton Schultz, avant de réduire l'écart à huit secondes de la fin du match sur un touchdown de WR Richie James. Les Giants concèdent une troisième défaite en quatre matchs et décrochent au classement de division.

Triple-menace du match

New York Giants

QB Daniel Jones : 21/35, 228 yards, 1 TD

RB Saquon Barkley : 11 courses, 39 yards, 1 TD

WR Darius Slayton : 3 réceptions, 63 yards

Dallas Cowboys

QB Dak Prescott : 21/30, 261 yards, 2 TD, 2 INT

RB Ezekiel Elliott : 16 courses, 92 yards, 1 TD

WR CeeDee Lamb : 6 réceptions, 106 yards

New England Patriots (6-5) @ Minnesota Vikings (9-2) : 26 - 33

Minnesota a re-goûté à la victoire après un décevante Semaine 10 en s'imposant contre New England qui s'incline après trois succès de rang. Les deux équipes ont échangé les coups avec cinq égalités (7-7, 10-10, 16-16, 23-23 et 26-26) et quatre changements de meneur au tableau d'affichage jusqu'à ce que les Vikings prennent l'avantage final à une dizaine de minutes de la fin du match sur une passe de touchdown de QB Kirk Cousins pour WR Adam Thielen. Cette réalisation a conclu une série de cinq drives consécutifs (hormis un genou à terre avant la pause) sur lesquels les Vikes ont marqué (FG, TD, TD, FG et TD), dont un retour de kick-off de 97 yards de RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Kene Nwangwu, après une interception de Kirk Cousins en fin de premier quart temps.

Triple-menace du match

New England Patriots

QB Mac Jones : 28/39, 382 yards, 2 TD

RB Rhamondre Stevenson : 7 courses, 36 yards

WR DeVante Parker : 4 réceptions, 80 yards

Minnesota Vikings

QB Kirk Cousins : 30/37, 299 yards, 3 TD, 1 INT

RB Dalvin Cook : 22 courses, 42 yards

WR Justin Jefferson : 9 réceptions, 139 yards, 1 TD

Denver Broncos (3-8) @ Carolina Panthers (4-8) : 10 - 23

QB Sam Darnold a recouvert son propre fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
dans l'en-but de Denver en milieu de troisième quart temps pour permettre à Carolina de s'imposer somme toute facilement contre les Broncos. À ce moment du match, les Panthers étaient déjà en tête (10-3) grâce notamment à un touchdown de WR DJ Moore marqué en toute fin de premier quart temps. Les visiteurs n'ont réduit l'écart que tardivement avec une passe de touchdown de QB Russell Wilson pour le rookie WR Brandon Johnson à un peu plus de trois minutes de la fin du match. Le quarterback de Denver a été sacké à trois reprises et perdu l'un des deux fumbles de son équipe. Les Broncos n'ont gagné qu'un seul de leurs huit derniers matchs.

Triple-menace du match

Denver Broncos

QB Russell Wilson : 19/35, 142 yards, 1 TD

RB Latavius Murray : 13 courses, 92 yards

WR Courtland Sutton : 6 réceptions, 75 yards

Carolina Panthers

QB Sam Darnold : 11/19, 164 yards, 1 TD

RB D'Onta Foreman : 24 courses, 113 yards

WR DJ Moore : 4 réceptions, 103 yards, 1 TD 

Tampa Bay Buccaneers (5-6) @ Cleveland Browns (4-7) : 17 - 23 (OT)

Il a fallu aller tout au bout d'une prolongation pour départager les Cleveland Browns et les Tampa Bay Buccaneers. Ce sont finalement les hôtes qui ont remporté la victoire sur un touchdown au sol de RB Nick Chubb après que les visiteurs ont échoué par deux fois à marquer lors des dix minutes supplémentaires. Sans un field goal manqué et une interception, tous deux en fin de première mi-temps, les Browns auraient pu conclure plus rapidement. Mais, après avoir atteint la pause sur un score de parité (10-10), les Bucs ont pris l'avantage en milieu de troisième quart temps par le rookie TE Ko Kieft (17-10). L'attaque de QB Tom Brady est ensuite restée muette lors de ses sept drives suivants. L'égalisation de Cleveland n'est venu qu'à trente secondes de la fin du temps règlementaire sur une réception à une main de TE David Njoku

Triple-menace du match

Tampa Bay Buccaneers

QB Tom Brady : 29/43, 246 yards, 2 TD

RB Rachaad White : 14 courses, 64 yards

WR Chris Godwin : 12 réceptions, 110 yards, 1 TD 

Cleveland Browns

QB Jacoby Brissett : 23/37, 210 yards, 1 TD, 1 INT

RB Nick Chubb : 26 courses, 116 yards, 1 TD

WR Amari Cooper : 7 réceptions, 94 yards

Baltimore Ravens (7-4) @ Jacksonville Jaguars (4-7) : 27 - 28

Au bout du suspense et un field goal de 67 yards manqué par K Justin Tucker à expiration de l'horloge, soit un yard de moins que son propre record NFL, Jacksonville s'est imposé d'un petit point contre Baltimore. Quatorze secondes auparavant, une passe de touchdown WR Marvin Jones et une passe de conversion à deux points pour Zay Jones avaient permis aux Jaguars de repasser devant au score et de jouer le tout pour le tout pour la gagne. QB Lamar Jackson avait fait la même chose peu avant le "two-minute warning" avec TE Josh Oliver et TE Mark Andrews (27-20). Les deux équipes ont rejoint des vestiaires à mi-match sur le score de 10 à 9 en faveur de Jax. Un field goal et un touchdown de RB Gus Edwards ont redonné l'avantage aux Ravens (19-10) mais RB Jamal Agnew et K Riley Patterson ont remis les Panthers devant (20-19) avant l'échange des huit points. 

Triple-menace du match

Baltimore Ravens

QB Lamar Jackson : 16/32, 254 yards, 1 TD

QB Lamar Jackson : 14 courses, 89 réceptions

TE Josh Oliver : 4 réceptions, 76 yards, 1 TD 

Jacksonville Jaguars

QB Trevor Lawrence : 29/37, 321 yards, 3 TD

RB JaMycal Hasty : 12 courses, 28 yards

WR Zay Jones : 11 réceptions, 145 yards 

Houston Texans (1-9-1) @ Miami Dolphins (8-3) : 15 - 30

Les Miami Dolphins ont puni les Houston Texans dont le chargement de quarterback de QB David Mills pour QB Kyle Allen n'a pas porté ses fruits. Miami a marqué sur six de ses sept premières possessions pour mener 30-0 à la mi-temps, bien aidé par un fumble du quarterback de Houston recouvert pour touchdown par CB Xavien Howard. QB Tua Tagovailoa a été remplacé en fin de troisième quart temps par RB Skylar Thompson qui a perdu un fumble et enchainé trois "3&out" successifs. Les Texans ont réduit l'écart après la pause mais la messe était déjà belle et bien dite.

Triple-menace du match

Houston Texans

QB Kyle Allen  : 26/39, 215 yards, 1 TD, 2 INT

RB Dare Ogunbowale : 4 courses, 14 yards, 1 TD

TE Jordan Akins : 5 réceptions, 61 yards, 1 TD

Miami Dolphins

QB Tua Tagovailoa : 22/36, 299 yards, 1 TD

RB Jeff Wilson Jr. : 13 courses, 39 yards, 1 TD

WR Jaylen Waddle : 5 réceptions, 85 yards

Chicago Bears (3-9) @ New York Jets (7-4) : 10 - 31

Les New York Jets avaient choisi de laisser QB Zack Wilson sur le banc et d'envoyer QB Mike White au charbon contre Chicago, et bien leur en a pris. Le remplaçant a lancé trois passes de touchdown, dont deux pour WR Garrett Wilson, pour mener les Jets a une facile victoire contre les Bears. Les visiteurs étaient privés de QB Justin Fields et QB Trevor Siemian n'a pas fait le poids malgré un field goal et un touchdown sur ses deux premiers drives. La suite de la partie s'est résumée à une série de puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
, une balle perdue sur quatrième tentative et une interception à cinq minutes de la fin du match. NYJ n'a pas encore tiré un trait sur Zack Wilson, le deuxième choix de la Draft 2021, mais Mike White a prouvé qu'il valait largement mieux qu'être deuxième ou troisième quarterback (QB Joe Flacco complète le trio).

Triple-menace du match

Chicago Bears

QB Trevor Siemian : 14/25, 179 yards, 1 TD, 1 INT

RB David Montgomery : 14 courses, 79 yards

WR Chase Claypool : 2 réceptions, 51 yards 

New York Jets

QB Mike White : 22/28, 315 yards, 3 TD

RB Zonovan Knight : 14 courses, 69 yards

WR Garrett Wilson : 5 réceptions, 95 yards, 2 TD 

Cincinnati Bengals (7-4) @ Tennessee Titans (7-4) : 20 - 16

Toujours privé de WR Ja'Marr Chase pour une quatrième match consécutif, Cincinnati a remporté un cinquième match en six rencontres en battant Tennessee, que les Bengals avaient battu l'an passé en playoffs. Une passe de QB Joe Burrow pour WR Tee Higgins en début de dernier quart temps a donné sept points d'avance à Cincy (20-13) et une pénalité pour faute sur le quarterback des Bengals a scellé le sort de la rencontre en permettant à ce dernier d'épuiser la dernière minute du match en posant trois fois le genou à terre. Les Titans n'ont pu faire mieux qu'un field goal après le touchdown des Bengals qui ont ensuite mangé plus de six minutes au chronomètre avant la pénalité fatale. Cincinnati a également bénéficié d'une solide défense contre la course, limitant RB Derrick Henry à son deuxième plus faible total de la saison.

Triple-menace du match

Cincinnati Bengals

QB Joe Burrow : 22/37, 270 yards, 1 TD

RB Samaje Perine : 17 courses, 58 yards, 1 TD

WR Tee Higgins : 7 réceptions, 114 yards 

Tennessee Titans

QB Ryan Tannehill : 22/34, 291 yards

RB Derrick Henry : 17 courses, 38 yards

RB Derrick Henry : 3 réceptions, 79 yards

Atlanta Falcons (5-7) @ Washington Commanders (7-5) : 13 - 19

Avec moins d'une minute à jouer dans la partie, CB Kendall Fuller a intercepté une passe de QB Marcus Mariota pour WR Cordarrelle Patterson dans son en-but et permis à son équipe de conserver son avantage au score et de s'assurer la victoire. QB Taylor Heinicke s'est également fait intercepter, en fin de première mi-temps, mais sans conséquence puisqu'Atlanta a manqué son coup de pied et envoyé les deux équipes au vestiaires sur un score d'égalité de 10 partout. Le quarterback des Commanders s'est racheté en fin de troisième période avec une passe de touchdown pour TE John Bates qui s'est avéré décisif (16-10). Le match a également été l'occasion pour Washington de dévoiler un mémorial pour SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Sean Taylor, décédé par balle en 2007 lors d'une intrusion nocturne à son domicile.

Triple-menace du match

Atlanta Falcons

QB Marcus Mariota : 15/25, 174 yards, 1 TD, 1 INT

RB Tyler Allgeier : 11 courses, 54 yards

WR Olamide Zaccheaus : 5 réceptions, 91 yards 

Washington Commanders

QB Taylor Heinicke : 14/23, 138 yards, 2 TD, 1 INT

RB Brian Robinson : 18 courses, 105 yards

WR Terry McLaurin : 4 réceptions, 48 yards 

Los Angeles Chargers (6-5) @ Arizona Cardinals (4-8) : 25 - 24

Les Los Angeles Chargers n'ont pas voulu faire traîner leur match à Arizona en longueur et ont opté pour une conversion à deux points, réussie, avec quinze secondes à jouer après être revenus à un point des Cardinals sur une courte passe de touchdown de QB Justin Herbert pour RB Austin Ekeler (23-24). Malgré un fumble perdu par RB James Conner et une interception de QB Kyler Murray, de retour aux affaires, les Cards ont atteint la pause en tête (17-14) grâce à des touchdowns de WR DeAndre Hopkins dans les airs et de Kyler Murray au sol. WR Keenan Allen et WR DeAndre Carter ont répondu pour les Chargers. La différence est également venue d'un field goal de 49 yards manqué par K Matt Prater sur la première possession d'Arizona en seconde mi-temps. LAC est alors d'abord revenu à égalité (17-17) puis les Cardinals ont repris l'avantage par James Conner au sol avant la dernière charge victorieuse des Chargers. Pour la quatrième fois consécutive, LAC a remporté une rencontre dans laquelle les Chargers ont été menés par au moins dix points à un moment donné de la première mi-temps.

Triple-menace du match

Los Angeles Chargers

QB Justin Herbert : 35/47, 274 yards, 3 TD

QB Justin Herbert : 4 courses, 38 yards

WR DeAndre Carter : 7 réceptions, 73 yards

Arizona Cardinals

QB Kyler Murray : 18/29, 191 yards, 2 TD, 1 INT

RB James Conner : 25 courses, 100 yards

WR DeAndre Hopkins : 4 réceptions, 87 yards

Las Vegas Raiders (4-7) @ Seattle Seahawks (6-5) : 40 - 34 (OT)

RB Josh Jacobs a gardé sa meilleure course du match des %LV à Seattle en explosant pour 86 yards et un touchdown victorieux en prolongation. Les Raiders auraient pu s'imposer plus rapidement si K Daniel Carlson n'avait pas manqué un field goal de 37 yards sur la première possession de LV lors de dix minutes supplémentaires. La défense des visiteurs a donné une seconde chance à son attaque en forçant un punt rapide des Seahawks et, cette fois, QB Derek Carr et Cie n'ont pas laissé passer leur chance. Malgré 576 yards encaissés, le troisième plus gros total de l'histoire de la franchise, et "seulement" 372 yards engrangés dans la partie, Seattle est resté au contact au tableau d'affichage durant toute la rencontre et même mené au score à trois reprises au cours de la rencontre (10-7 puis 13-7, 27-24 et 34-27) grâce notamment à deux touchdowns au sol de RB Kenneth Walker qui a été limité, à part cela, à 26 yards en 14 courses.  

Triple-menace du match

Las Vegas Raiders

QB Derek Carr : 25/36, 295 yards, 3 TD, 2 INT

RB Josh Jacobs : 33 courses, 229 yards, 2 TD

RB Josh Jacobs : 6 réceptions, 74 yards 

Seattle Seahawks

QB Geno Smith : 27/37, 328 yards, 2 TD, 1 INT

RB Kenneth Walker : 14 courses, 26 yards, 2 TD

WR DK Metcalf : 11 réceptions, 90 yards

Los Angeles Rams (3-8) @ Kansas City Chiefs (9-2) : 10 - 26

QB Matthew Stafford étant toujours indisponible, QB Bryce Perkins était à nouveau aux commandes de l'attaque des Los Angeles Rams et n'a pas pu empêcher la cinquième défaite de rang de son équipe, une première sous l'ère Sean McVay. L'adversaire n'était pas des plus simples à gérer mais la défaite aurait pu être encore plus lourde si QB Patrick Mahomes II n'avait pas été intercepté dans l'en-but des Rams en milieu de dernier quart temps et si l'attaque de Kansas City avait eu plus de mordant dans la zone rouge adverse : les Chiefs ont dû se contenter de quatre field goals et un seul touchdown en cinq voyages dans les vingt derniers yards de LAR. Néanmoins, le touchdown au sol de 3 yards de RB Isiah Pacheco en milieu de troisième quart temps (20-3), en plus de celui de TE Travis Kelce en milieu de premier quart temps (7-0), a suffi à assurer l'essentiel. Les visiteurs sont revenus à dix points sur leur premier jeu du dernier quart temps (10-20) mais ont été intercepté ``a deux reprises sur leurs deux drives suivants.

Triple-menace du match

Los Angeles Rams

QB Bryce Perkins : 13/23, 100 yards, 1 TD, 2 INT

QB Bryce Perkins : 9 courses, 44 yards

RB Van Jefferson : 3 réceptions, 29 yards

Kansas City Chiefs

QB Patrick Mahomes II : 27/42, 320 yards, 1 TD, 1 INT

RB Isiah Pacheco : 22 courses, 69 yards

TE Travis Kelce : 4 réceptions, 57 yards, 1 TD

New Orleans Saints (4-8) @ San Francisco 49ers (7-4) : 0 - 13

La défense de San Francisco s'est surpassée contre New Orleans. Après trois matchs consécutifs sans encaisser le moindre point en seconde mi-temps, les 49ers ont n'en ont concédé aucun pendant les soixante minutes de leur match contre les Saints. RB Alvin Kamara a été limité ¡a 50 yards au total et perdu deux ballons, le second en début de dernier quart temps à 1 yard de l'en-but de SF. NO a également manqué un field goal après la pause, juste après que les Niners ont pris leur avantage final sur le second field goal de K Robbie Gould. Les autres points de SF ont été marqués par WR Jahan Jennings sur une passe de QB Jimmy Garoppolo à treize secondes de la mi-temps. Avant la rencontre, les Saints possédaient la plus longue série en cours de matchs avec points marqués, 332 matchs sur près de 21 ans.

Triple-menace du match

New Orleans Saints

QB Andy Dalton : 18/29, 204 yards

QB Andy Dalton : 4 courses, 21 yards

WR Chris Olave : 5 réceptions, 62 yards

San Francisco 49ers

QB Jimmy Garoppolo : 26/37, 222 yards, 1 TD

RB Elijah Mitchell : 7 courses, 35 yards

WR Brandon Aiyuk : 5 réceptions, 65 yards

Green Bay Packers (4-8) @ Philadelphia Eagles (10-1) : 33 - 40

QB Jalen Hurts était inarrêtable contre Green Bay, galopant pour 157 yards et établissant un nouveau record de franchise pour un quarterback. En ajoutant 153 yards et deux touchdowns dans les airs, il est devenu le premier QB de l'histoire de la NFL à passer et courir pour plus de 150 yards dans un match tout en étant responsable d'au moins deux touchdowns. RB Miles Sanders a ajouté 143 yards et deux touchdowns au sol contre une défense des Packers dépassée dans ce secteur du jeu (363 yards accordés au sol). QB Aaron Rodgers a été intercepté à deux reprises en première mi-temps et est sorti sur blessure en fin de troisième quart temps, remplacé par QB Jordan Love. Le substitut s'est fendu d'un touchdown pour conserver GB à portée de Philadelphia (30-37) mais les Eagles ont préservé leur avantage dans les neuf minutes restantes au match.

Triple-menace du match

Green Bay Packers

QB Aaron Rodgers : 11/16, 140 yards, 2 TD, 2 INT

RB AJ Dillon : 8 courses, 64 yards, 1 TD

WR Christian Watson : 4 réceptions, 110 yards, 1 TD 

Philadelphia Eagles

QB Jalen Hurts : 16/28, 153 yards, 2 TD

QB Jalen Hurts : 17 courses, 157 yards

WR DeVonta Smith : 4 réceptions, 50 yards

Pittsburgh Steelers (4-7) @ Indianapolis Colts (4-7-1) : 24 - 17

Lorsque la première passe du match de QB Matt Ryan a été interceptée et que K Chase McLaughlin a manqué un field goal en toute fin de première mi-temps, on aurait pu penser que Pittsburgh allait se diriger vers une victoire facile à Indianapolis. Avec trois field goals et un touchdown au sol de RB Najee Harris, les Steelers ont atteint la pause avec une confortable avance (16-3). Mais les Colts ont sonné la charge en seconde mi-temps, revenant au score par RB Jonathan Taylor (10-16) en début de troisième quart temps et prenant les devants par WR Michael Pittman sur une passe de Matt Ryan en fin de ce même quart temps (17-16). Mais les visiteurs ont eu le dernier mot par RB Benny Snell, au sol, avant que leur défense ne résiste à un dernier assaut infructueux d'Indy.

Triple-menace du match

Pittsburgh Steelers

QB Kenny Pickett : 20/28, 174 yards

RB Benny Snell : 12 courses, 62 yards, 1 TD

WR George Pickens : 3 réceptions, 57 yards

Indianapolis Colts

QB Matt Ryan : 22/34, 199 yards, 1 TD, 1 INT

RB Jonathan Taylor : 20 courses, 86 yards

WR Jelani Woods : 8 réceptions, 98 yards 

... chargement de la zone de commentaire ...

 J'aime penser que mes plus gros hits sont à la limite de l'agression avec violence.  – Jack Tatum

En VO :  I like to believe that my best hits border on felonious assault. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !