NFL 2022Semaine 15

NFL 2022
NFL 2022
le 20/12/2022 à 09:02 par Blaise Collin

Tour d'horizon de la Semaine 15 de NFL.

San Francisco 49ers (10-4) @ Seattle Seahawks (7-7) : 21 - 13

San Francisco s'est adjugé le titre de la NFC West en s'imposant à Seattle malgré un QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Brock Purdy (17/26, 217 yards, 2 TD) blessé. RB Christian McCaffrey (26 courses, 108 yards, 1 TD / 6 réceptions, 30 yards) a encore été déterminant en marquant le deuxième touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
des 49ers juste avant la mi-temps (14-3). L'inévitable TE George Kittle (4 réceptions, 93 yards, 2 TD) a été à la réception des deux autres réalisations des Niners, en fin de premier quart temps (7-3) puis juste après la pause (21-3). Les Seahawks n'ont atteint qu'une seule fois la zone rouge de SF, transformant leur unique incursion par un TD entre QB Geno Smith (31/44, 238 yards, 1 TD / 1 course, 18 yards) et TE Noah Fant (5 réceptions, 32 yards, 1 TD) à un peu moins de quatre minutes de la fin du match.

Baltimore Ravens (9-5) @ Cleveland Browns (6-8) : 3 - 13

Dans un festival de field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
ratés (deux par chaque équipe), QB Deshaun Watson (18/28, 161 yards, 1 TD) a signé son premier succès à domicile, et le second en trois matchs, pour sa nouvelle équipe de Cleveland. Sa passe de touchdown pour WR Donovan Peoples-Jones (4 réceptions, 31 yards, 1 TD) en fin de troisième quart temps a établi le score final au milieu d'une performance catastrophique de l'attaque de Baltimore. Les Ravens ont enchainé quatre drives atroces, manquant un field goal, lançant une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
par QB Tyler Huntley (17/30, 138 yards, 1 INT), perdant un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
par WR Demarcus Robinson (6 réceptions, 29 yards) et voyant un puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
de K Justin Tucker (1/3 FG) bloqué. QB Lamar Jackson, blessé début décembre, pourrait retrouver les terrains juste avant Noël.

Indianapolis Colts (4-9-1) @ Minnesota Vikings (11-3) : 36 - 39 (OT)

Minnesota est champion de la NFC North après un improbable retour au score de 33 points contre les Indianapolis Colts, le plus large de l'histoire de la NFL. Menés 0-33 à la pause, avec notamment un punt bloqué et retourné pour touchdown (0-10) et une interception de QB Kirk Cousins (34/54, 460 yards, 4 TD, 2 INT) retournée pour touchdown (0-30) sans compter un fumble perdu par RB Dalvin Cook (17 courses, 95 yards / 4 réceptions, 95 yards, 1 TD), les Vikings ont renversé la vapeur après la pause en marquant cinq touchdowns dont une longue passe de 64 yards entre ces deux mêmes joueurs juste avant le "two-minute" warning pour égaliser (36-36). En prolongation, après un échange de punts, c'est finalement un field goal de 40 yards de K Greg Joseph (1/1 FG / 4/4 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
) qui a donné la victoire aux Vikes. La sortie sur blessure à la cheville de RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Jonathan Taylor sur le premier drive du match a été en partie fatale à Indy.

Miami Dolphins (8-6) @ Buffalo Bills (11-3) : 29 - 32

QB Josh Allen (25/40, 304 yards, 4 TD / 10 courses, 77 yards) a conduit deux drives couronnés de succès pour clore la partie et remonter un déficit de huit points accumulé au troisième quart temps (21-29) après notamment deux passes de touchdown de QB Tua Tagovailoa (17/30, 234 yards, 2 TD) pour WR Jaylen Waddle (3 réceptions, 114 yards, 1 TD) et WR Tyreek Hill (9 réceptions, 69 yards, 1 TD). Buffalo a marqué par TE Dawson Knox (6 réceptions, 98 yards, 1 TD) puis sur un field goal de K Tyler Bass (1/1 FG / 3/3 PAT) à expiration de l'horloge. Le quarterback de Buffalo compte désormais 171 passes de touchdown lors de ses cinq premières saisons en NFL, record de QB Dan Marino égalé. Cette victoire contre les Miami Dolphins envoie les Bills en playoffs.

Atlanta Falcons (5-9) @ New Orleans Saints (5-9) : 18 - 21

Dans un duel de mal classés de la NFC South, et pourtant toujours en course pour le titre de division, les New Orleans Saints ont pris le meilleur sur les Atlanta Falcons. QB Andy Dalton (11/17, 151 yards, 2 TD) a trouvé par deux fois TE Juwan Johnson (4 réceptions, 67 yards, 2 TD) pour touchdown (7-0 et 21-10) et QB Taysom Hill (2/2 80 yards, 1 TD / 7 courses, 30 yards) en a converti un troisième avec WR Rashid Shaheed (3 réceptions, 95 yards, 1 TD) en milieu de premier quart temps (14-0) et les Saints ont contrôlé tout le match, forçant un fumble de WR Drake London (7 réceptions, 70 yards) au milieu de terrain juste avant le "two-minute warning" du quatrième quart temps pour préserver leur avantage au score.

Pittsburgh Steelers (6-8) @ Carolina Panthers (5-9) : 24 - 16

QB Kenny Pickett étant indisponible pour cause de commotion, c'est QB Mitchell Trubisky (17/22, 179 yards) qui a démarré la rencontre pour Pittsburgh à Carolina. Il s'est bien acquitté de la tâche en menant les Steelers à la victoire avec trois drives terminés en touchdown, un lors de chacun des trois premiers quarts temps, le dernier marqué par ses propres soins à la course (21-7). Malgré ce revers à domicile, les Panthers contrôlent encore leur destin en NFC South : trois victoires lors de leurs trois derniers matchs leur garantiraient le titre de division.

Philadelphia Eagles (13-1) @ Chicago Bears (3-11) : 25 - 20

Les Philadelphia Eagles ont survécu à trois pertes de balle, contre une seule pour Chicago, pour s'imposer une treizième fois en quatorze matchs cette saison, record de franchise égalé. QB Jalen Hurts (22/37, 315 yards, 2 INT / 17 courses, 61 yards, 3 TD) s'est fait intercepter à deux reprises lors des quatre premiers drives de Philly mais le quarterback des Eagles s'est largement racheté avec trois touchdowns au sol (10-6, 17-6 et 25-13). QB Justin Fields (14/21, 152 yards, 2 TD / 15 courses, 95 yards), quant à lui, a atteint la barre des mille yards à la course cette saison, record de franchise pour une quarterback, et seulement le troisième QB à atteindre cette marque avec QB Michael Vick et QB Lamar Jackson. Sa performance et ses deux passes de touchdown (13-17 et 20-25) n'ont néanmoins pas suffi à réaliser l'exploit face à Philadelphia, qui a laissé trois points sur le carreau en milieu de dernier quart temps sur un field goal manqué.

Kansas City Chiefs (11-3) @ Houston Texans (1-12-1) : 30 - 24 (OT)

Kansas City est champion de l'AFC West après sa difficile victoire à Houston, après prolongation. Les Chiefs ont dominé la feuille de statistiques avec 502 yards offensifs contre 219 yards pour les Texans mais leurs errances offensives ont failli leur coûter cher : deux fumbles perdus ont conduit à deux touchdowns de leurs adversaires et KC a manqué un field goal de 51 yards à huit secondes de la fin du match pour échouer en prolongation. Malheureusement pour Houston, après une somme toute bonne performance d'ensemble lors du temps réglementaire, QB David Mills (12/24, 121 yards, 2 TD / 5 courses, 21 yards, 1 TD) a perdu le ballon sur le premier jeu des Texans de cette prolongation et il n'a fallu qu'une seule course de 26 yards de RB Jerick McKinnon (10 courses, 26 yards, 1 TD) pour donner la victoire aux Chiefs.

Dallas Cowboys (10-4) @ Jacksonville Jaguars (6-8) : 34 - 40 (OT)

Dallas est en playoffs malgré une surprenante défaite à Jacksonville. S Rayshawn Jenkins (18 tackles, 2 INT, 1 TD) a intercepté QB Dak Prescott (23/30, 256 yards, 3 TD, 2 INT / 5 courses, 20 yards) en prolongation, pour la seconde fois du match, et remonté 52 yards pour le touchdown de la victoire. Les Jaguars avaient, auparavant, arraché la prolongation sur un field goal de 48 yards à la toute dernière seconde. QB Trevor Lawrence (27/42, 318 yards, 4 TD, 1 INT / 3 courses, 21 yards) a également perdu deux ballons, une interception et un fumble, et RB Travis Etienne (19 courses, 103 yards) a concédé une troisième perte de balle pour Jax, qui a lâché dix points à la suite des trois erreurs. C'est toutefois mieux que les Cowboys dont les deux interceptions ont coûté la bagatelle de quatorze points.

Detroit Lions (7-7) @ New York Jets (7-7) : 20 - 17

Les New York Jets ont bien débuté le match, en marquant un touchdown sur retour de punt (7-0) mais l'ont mal fini, en manquant un field goal de 58 yards à la dernière seconde. L'attaque de Detroit a pédalé dans la semoule une bonne partie du match jusqu'à une longue passe de touchdown de 51 yards de QB Jared Goff (23/38, 252 yards, 1 TD) pour TE Brock Wright (1 réception, 51 yards, 1 TD) sur une quatrième tentative à moins de deux minutes de la fin du match. Le quarterback des Lions a remporté son duel avec QB Zach Wilson (18/35, 317 yards, 2 TD, 1 INT) qui faisait son retour aux rênes de l'attaque des Jets.

Arizona Cardinals (4-10) @ Denver Broncos (4-10) : 15 - 24

Éliminés de la course aux playoffs la semaine passée, Denver a plongé Arizona dans le même bain en dominant les Cardinals. QB Trace McSorley (7/15, 95 yards, 2 INT) et QB Colt McCoy (13/21, 1 INT) ont combiné pour trois interceptions en remplacement de QB Kyler Murray, blessé au genou et indisponible pour le reste de la saison. Les Broncos étaient également privés de leur quarterback titulaire, QB Russell Wilson pas encore remis d'une commotion, et c'est QB Brett Rypien (21/26, 197 yards, 1 TD, 1 INT) qui a mené son équipe à une première victoire depuis la fin octobre et cinq défaites d'affilée. 

Tennessee Titans (7-7) @ Los Angeles Chargers (8-6) : 14 - 17

Malgré deux interceptions sur QB Justin Herbert (28/42, 313 yards, 2 TD), les Los Angeles Chargers sont parvenus à s'imposer in-extremis contre les Tennessee Titans. Deux touchdowns au sol de RB Joshua Kelley (10 courses, 24 yards, 1 TD) et RB Austin Ekeler (12 courses, 58 yards, 1 TD) ont été compensés par deux touchdowns à la course de RB Derrick Henry (21 courses, 104 yards, 1 TD / 4 réceptions, 59 yards) et QB Ryan Tannehill (15/22, 165 yards, 1 INT / 3 courses, 1 yard, 1 TD) pour atteindre l'égalité parfaite (14-14) à moins d'une minute de la fin du match. Mais les Chargers sont parvenus à remonter 52 yards en 44 secondes pour tenter et réussir un coup de pied gagnant de 43 yards.

Cincinnati Bengals (10-4) @ Tampa Bay Buccaneers (6-8) : 34 - 23

QB Tom Brady (30/44, 312 yards, 3 TD, 2 INT) restait sur 89 victoires en autant de matchs lorsque son équipe possédait au moins 17 points d'avance. QB Joe Burrow (27/39, 200 yards, 4 TD, 1 INT) a mis fin à cette série avec quatre passes de touchdown lors de la seconde mi-temps du match de Cincinnati à Tampa Bay. Il a bien été aidé par les quatre pertes de balle de son glorieux aîné (deux interceptions et deux fumbles) lors de quatre drives consécutifs après la pause. Les Buccaneers ont perdu trois de leurs quatre derniers matchs et gâché une nouvelle occasion de creuser l'écart dans l'AFC South. Les Bucs restent maîtres de leur destin mais la marge se réduit de plus en plus.

New England Patriots (7-7) @ Las Vegas Raiders (6-8) : 24 - 30

New England avait décidé d'éviter la prolongation à Las Vegas en tentant de remonter le terrain façon rugby avec l'horloge marquant zéro seconde à jouer mais l'une de leurs passes arrière a été interceptée par DE Chandler Jones (2 placages, 1 INT, TD) qui n'a plus eu qu'à remonter 48 yards de terrain ouvert pour donner la victoire à ses Raiders. LV venait à peine d'égaliser sur une troisième passe de touchdown de QB Derek Carr (20/38, 231 yards, 3 TD, 1 INT) à 32 secondes de la fin du temps réglementaire. Ses deux premières avaient donné l’avantage à son équipe à la pause (17-3), écart réduit au retour des vestiaires (10-17) par une interception retournée pour touchdown par SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Kyle Dugger (6 placages, 1 INT, 1 TD). Un field goal et une course de RB Rhamondre Stevenson (19 courses, 172 yards, 1 TD) avait même donné l'avantage aux Patriots (24-17), jusqu'à cette dernière minute fatale. 

New York Giants (8-5-1) @ Washington Commanders (7-6) : 20 - 12

Les New York Giants se sont rapprochés des playoffs grâce à leur victoire à Washington. Ils peuvent remercier leur défense qui a provoqué deux fumbles cruciaux de QB Taylor Heinicke (17/29, 249 yards, 1 TD / 3 courses, 33 yards) : le premier a été retourné pour touchdown par DE Kayvon Thibodeaux (12 placages, 1 sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, 1 TD) pour ouvrir le compteur points des Giants (7-3) et le second a stoppé la progression des Commanders à quelques yards de l'en-but de NYG en milieu de dernier quart temps alors que les Giants ne comptaient que cinq points d'avance (17-12). Les deux équipes n'ont marqué qu'un touchdown offensif chacun, WR Jahan Dotson (4 réceptions, 105 yards, 1 TD) répondant à son ancien coéquipier de College RB Saquon Barkley (18 courses, 87 yards, 1 TD).

Los Angeles Rams (4-10) @ Green Bay Packers (6-8) : 12 - 24

Privés de nombreuses pièces maitresses (QB Matthew Stafford, WR Cooper Kupp, DE Aaron Donald), les Los Angeles Rams se sont inclinés à Green Bay et les champions en titre sont éliminés de la course aux playoffs. QB Baker Mayfield (12/21, 111 yards, 1 TD, 1 INT) n'a trouvé l'en-but des Packers qu'en toute fin de dernier quart temps, une fois le match plié. GB a frappé une première fois par RB AJ Dillon (11 courses, 36 yards, 2 TD / 3 réceptions, 35 yards) à la course (10-3) cinq minutes avant la pause puis une seconde fois par la même joueur au sol en milieu de troisième quart temps (17-6) avant une connexion entre QB Aaron Rodgers (22/30, 229 yards, 1 TD, 1 INT) et RB Aaron Jones (17 courses, 90 yards / 4 réceptions, 36 yards, 1 TD) quelques minutes plus tard (). Le quarterback de Green Bay a remporté son neuvième "Monday Night Football" de suite, à deux unités du record de onze détenu par QB Kenny Stabler entre 1975v et 1980. Les Packers conservent un maigre espoir de playoffs.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Montrez moi un perdant méritant, et je vous montrerez un perdant.  – Vince Lombardi

En VO :  Show me a good loser, and I'll show you a loser. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !